En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

03.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

04.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

05.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

06.

Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg

07.

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 1 min 33 sec
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 35 min 13 sec
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 51 min 59 sec
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 1 heure 3 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 1 heure 19 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 1 heure 39 min
Futur best-seller
L'enquête fleuve de Society sur l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès va être publiée sous le format d’un livre accessible dès le 9 décembre
il y a 14 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Madre" de Rodrigo Sorogoyen : un thriller bouleversant sur une mère en deuil de son fils…

il y a 16 heures 44 min
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 18 heures 30 min
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 20 heures 3 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 24 min 15 sec
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 44 min 3 sec
pépites > Politique
Communication
Jean Castex donne ce jeudi matin des informations supplémentaires sur l'allègement du déconfinement
il y a 1 heure 2 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l’hydrogène : l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 1 heure 9 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 1 heure 28 min
Effets de la parole présidentielle
Déconfinement : la SNCF a connu une hausse de 400% des ventes de billets de train juste après les annonces d’Emmanuel Macron
il y a 13 heures 28 min
light > Sport
"El Pibe de Oro"
Mort de la légende du football argentin, Diego Maradona, à l’âge de 60 ans
il y a 15 heures 45 min
pépites > Politique
"Le changement, c’est maintenant"
François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste
il y a 17 heures 18 min
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 19 heures 8 sec
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 21 heures 22 min
© Capture d'écran
© Capture d'écran
Frange d'or

Les vraies bonnes raisons de se réjouir du triomphe d’En Marche

Publié le 19 juin 2017
En Marche triomphe ce soir, même si ce triomphe est plus limité qu'attendu. Voici quelques bonnes raisons de s'en réjouir. Surtout quand on n'a pas voté Macron aux présidentielles.
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En Marche triomphe ce soir, même si ce triomphe est plus limité qu'attendu. Voici quelques bonnes raisons de s'en réjouir. Surtout quand on n'a pas voté Macron aux présidentielles.

Commençons par les mauvaises raisons de se réjouir de ce triomphe. Certains imaginent qu'Emmanuel Macron profitera de cette victoire et que celle-ci aidera directement l'intérêt général. C'est évidemment une erreur magistrale d'interprétation.

 

En réalité, la victoire d'En Marche est à la fois trop étroite et trop large pour que le Président en retire un véritable bénéfice politique durable. Trop étroite, car elle est loin des 450 sièges évoqués un temps et elle montre que l'électorat a commencé ses premiers repentirs devant la majorité présidentielle. Trop large, car elle donne une majorité absolue au seul mouvement En Marche, qui pourra gouverner sans contradiction. 

Commence désormais une période où le principal risque auquel le candidat sera exposé sera de voir sa majorité devenir la caricature d'elle-même. L'image d'une France d'en-haut qui écrase la France d'en-bas risque de prendre forme dès les prochaines semaines. 

Personne ne peut d'ailleurs anticiper quelles difficultés, quels conflits sociaux hanteront ce mouvement de caricature. 

Les vraies raisons de se réjouir

Non! la vraie raison de se réjouir tient à l'implosion des élites politiques traditionnelles qui ont contribué à enkyster le pays dans le désespoir et dans la haine de soi. C'en est fini de ces boulets appelés Marisol Touraine, par exemple, et quelques autres, qui tiennent depuis des années des discours hors sol et prolongent indéfiniment des politiques qui n'ont pas d'avenir. 

On accordera une mention particulière au coup de force mené par Manuel Valls à Évry. L'ancien Premier Ministre jette le masque sur une brutalité anti-démocratique qui illustre bien le mensonge sur lequel la classe au pouvoir a bâti sa fortune. 

Au coeur de ce grand nettoyage, la débandade de la droite historique est la meilleure nouvelle qui nous soit arrivée depuis longtemps. Après une campagne lunaire, François Baroin a en effet sapé méthodiquement toutes les chances que la droite parlementaire avait de sauver ses meubles. Face au vide idéologique, En Marche jouait sur du velours. Enfin, cette génération "bien née" portée au pouvoir par Chirac et Sarkozy pour mener une politique godillot, et qui s'est soudain crue sortie de la cuisse de Jupiter, va partir. 

Peut-être avons-nous enfin une chance d'entamer une autre construction de la France de demain, ni étatiste, ni corporatiste. 

Tous ceux qui sont convaincus que les grandes adaptations de la France à son destin ne peuvent passer par des processus fluides se réjouiront pour une autre raison. Avec Macron et la victoire d'En Marche, la France met le doigt dans un processus de décomposition radicale. Ce n'est pas une fin, c'est un début. 

Macron n'est pas synonyme d'une nouvelle ère. Il finalise juste la disparition de l'ancien monde. Le vrai renouvellement est pour demain. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
KOUTOUBIA56
- 20/06/2017 - 16:34
ça c'est sur que touraine et
ça c'est sur que touraine et belkacem dehors c'est une jouissance!!!!!!!
mais il en reste à virer du style Bayrou Valls (ils ont bourré les urnes a Evry!!!!!!!!!!) Sarnez et autre Bournazel par exemple qui en 1944 prendrait un pruneau dans la tronche!!!!!
nobobo
- 19/06/2017 - 23:49
Oui quel bonheur!
Etre débarassé de Marisol Touraine et de Najat Belkacem, summum de l 'i incompétence, de l ' arrogance et de la mauvaise foi c ' est déjà un progrès!
Liberte5
- 19/06/2017 - 22:34
D'accord avec l'essentiel de ce qu'écrit Éric Verhaeghe!
Macron a fait sauté les digues, mais le plus dur reste à faire. L'extrême gauche dont la capacité de nuisance est sans limite, va déployer son savoir faire à l'assemblée et dans la rue. E. Macron va devoir combattre énergiquement cette extrême gauche pour faire passer ses réformes sur le droit du travail.