En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Vers un 3ème confinement ? Ce que l’on sait désormais de leur bilan avantages / inconvénients

04.

Mais qui peut encore stopper les magistrats dans les dommages qu’ils infligent (inconsciemment) à la démocratie française ?

05.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

06.

Alerte au variant du Coronavirus : ce qu’on sait vraiment du risque de contamination en extérieur (et que le gouvernement devrait méditer avant d’envisager de restreindre la liberté de promenade)

01.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

02.

Vers un 3ème confinement ? Ce que l’on sait désormais de leur bilan avantages / inconvénients

03.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

04.

Ne dites plus "amen" mais "awomen"

05.

Éviction d’Alain Finkielkraut : les bienfaits de la condamnation des dérapages, les dangers de l’épuration

06.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 3 jours 16 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 3 jours 21 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 3 jours 22 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 3 jours 22 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 3 jours 23 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 3 jours 23 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 4 jours 22 min
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 4 jours 1 heure
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 4 jours 1 heure
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 4 jours 1 heure
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 3 jours 19 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 3 jours 21 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 3 jours 22 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 3 jours 22 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 3 jours 23 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 4 jours 11 min
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 4 jours 25 min
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 4 jours 1 heure
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 4 jours 1 heure
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 4 jours 1 heure
© Pixabay
© Pixabay
Géopolitique

Jeux Olympiques 2024 : Paris, Los Angeles, le grand marchandage…

Publié le 11 juin 2017
A qui les J.O. 2024 ? Décision le 13 septembre prochain. Mais déjà, c’est le temps des « petits arrangements ». Vive le sport !
Serge Bressan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Bressan, journaliste depuis 1974, a travaillé pour, entre autres, Le Quotidien de Paris, L’Equipe (Foot2), Le Parisien, L’Express, TéléCable Sat Hebdo ou encore la RTS (Couleur3) et France5…
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A qui les J.O. 2024 ? Décision le 13 septembre prochain. Mais déjà, c’est le temps des « petits arrangements ». Vive le sport !

C’était prévu et annoncé. La commission exécutive du C.I.O. (Comité international olympique) a donc, ce vendredi 9 juin 2017 à Lausanne, adopté « à l'unanimité une recommandation » en faveur d'un double vote le 13 septembre prochain pour l'attribution des Jeux Olympiques d’été 2024 et 2028. A ce jour, après les retraits de Budapest, Rome, Hambourg et Boston, restent deux candidats à l’organisation de ces J.O. : Paris et Los Angeles. Deux villes qui, selon des proches du dossier, présentent des dossiers d’égale qualité et de faisabilité. Ce qu’a commenté le président du C.I.O., l’Allemand Thomas Bach : « Nous avons deux candidatures prestigieuses ». Jusqu’alors, la tradition voulait que les candidats se retrouvent dans une « phase finale » avant désignation lors d’un congrès extraordinaire du Comité international olympique. Cette fois, il va en aller tout autrement puisque, sauf coup de théâtre les 11 et 12 juillet prochains, le C.I.O. va valider la « recommandation » de sa commission exécutive. Après tout, pourquoi pas… 

Mais cette décision de passer au double vote a bien les allures de la conclusion d’un grand marchandage. Bien sûr, Thomas Bach jure ses grands dieux : « Il n’y a pas eu la moindre négociation avec Paris et Los Angeles ». La capitale française a accueilli les J.O. d’été en 1900 et 1924 et a échoué pour l’organisation de ceux de 2012 ; la Cité des Anges américaine, elle, les a organisés en 1932 et 1984. La candidature de Paris a été initiée par François Hollande, alors Président de la République, et Anne Hidalgo, maire de la capitale- une candidature soutenue par le nouveau Président, Emmanuel Macron, et portée par la ministre des Sports Laura Flessel. Outre-Atlantique, Donald Trump veut aussi les Jeux Olympiques. Et on sait aussi que, depuis de nombreuses années, l’attribution des Jeux (d’été comme d’hiver) tient plus de la diplomatie et de la géopolitique que du seul sport. 

Dès avril dernier, c’est le « Wall Street Journal » qui lâchait l’info : Carey Wasserman- le « big boss » de la candidature de Los Angeles, et Eric Garcetti, le maire de L.A., seraient prêts à laisser passer leur tour en 2024… à une condition : que le C.I.O. leur assure l’organisation des J.O. d’été en 2028. Evidemment, les deux hommes se sont empressés d’assurer que l’info du « W.S.J. » était des plus fantaisistes. Et Wasserman s’est fendu d’un texte alambiqué : « Pour être franc, dans L.A. 2024 il n’a jamais été question uniquement de L.A. ou uniquement de 2024. Nous n’avons jamais dit « L.A. en premier » ou « c’est maintenant ou jamais » pour L.A., ce qui ressemble à un ultimatum. Nous aurions pu employer cette stratégie, mais nous ne l’avons pas fait car nous pensions présomptueux de dire au C.I.O. ce qu’il devait faire et comment penser. Nous sommes de meilleurs partenaires que cela ». Dans le même temps, Tony Estanguet- co-président du comité d’organisation de Paris, confiait que « Paris, la Mairie et aussi l’Elysée voulaient les J.O. 2024 et seulement les J.O. 2024 ». Mieux : le dossier parisien a reçu un soutien de poids, celui de la télé américaine Discovery (propriétaire, entre autres, des chaines Eurosport). 

Un expert du monde olympique précise : «  On est en phase de négociation, c’est une partie de poker menteur. Or le C.I.O. peut plus difficilement négocier avec un Etat, qui est derrière la candidature de Paris, qu’avec les intérêts privés qui soutiennent celle de Los Angeles ». Et dans la négociation qui ressemble tant à un grand marchandage, Los Angeles est prête à attendre 2028 pour accueillir une troisième fois les Jeux Olympiques si et seulement si le C.I.O. lui accorde des avantages conséquents- parmi lesquels un cahier des charges moins contraignant et une organisation confiées à des entreprises privées qui, pour la plupart, sont également les principaux financiers du Comité international olympique… 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tananarive
- 11/06/2017 - 11:30
Magouilles.
Pour avoir les jeux olympique il faut acheter les voix, nos socialistes qui s'y connaissent en magouilles vont faire leur possible, mais on n'a plus un sou, merci Hollande et son conseiller puis ministre du budget Macron.