En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Roselyne Bachelot affiche sa confiance pour l’organisation des festivals d’été

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 1 jour
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 1 jour
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 1 jour
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Tribune

L'appel du petit-fils d'Edgar Faure à voter Emmanuel Macron

Publié le 04 avril 2017
Pour Atlantico, le petit-fils de l'ancien ministre de De Gaulle et Pompidou explique pourquoi Emmanuel Macron est le seul candidat à la présidentielle pour lequel il convient de voter.
Rodolphe Oppenheimer-Faure
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rodolphe Oppenheimer-Faure est Président-fondateur de l'Association Edgar Faure.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour Atlantico, le petit-fils de l'ancien ministre de De Gaulle et Pompidou explique pourquoi Emmanuel Macron est le seul candidat à la présidentielle pour lequel il convient de voter.

Le 07 avril 2016, je publiais dans L’Express un article sur la portée politique et les projets d’Emmanuel Macron.

Il a réussi à faire naître au travers de son mouvement En Marche ce qui était, selon Edgar Faure, de l’ordre du Bon Sens, autrement dit, transcender les partis et réunir des majorités d’idées.

Lorsque j’ai publié un ouvrage sur mon grand-père, j’ai pensé à cet aphorisme : "La droite et la gauche ne sont plus que des directions, seul l’avenir a un futur politique". Les sympathisants d’Edgar, avec qui je communique tout au long de l’année en attendant le prix du livre éponyme que j’ai créé il y a 11 ans, s’interrogent. La mort des partis traditionnels n’était pas annoncée il y a encore un an et les obsèques de ceux-ci ne seront pas, semble-t-il, en grande pompe.

Certains me disent encore : Edgar, Edgar… Oui, mais seuls ceux qui se souviennent d’Edgar vont aux urnes et votent.

La cinquième République est une monarchie républicaine. Si la quatrième avait ses faiblesses, elle prenait en compte l’opinion du peuple, aussi instable était-elle, elle permettait de ne pas avoir des groupes de pression pendant l’exercice d’un mandat.

On se plaint de ne plus savoir qui est de gauche et qui est de droite. C’est typiquement une mauvaise question et un faux problème. On s'apprête enfin à ne plus voter pour des partis dans lesquels personne ne se reconnait. A tel point que, non seulement ils explosent, mais qui plus est, implosent.

Les alliances se font contre nature et leurs références sont désuètes. Les électeurs regardent désintéressés des politiciens dont ils se demandent ce qu’ils sauraient faire dans la vie s’ils ne faisaient pas de la politique.

Carriéristes qu’ils sont, ils surfent sur des utopies, eux qui ne vivent que dans des rivalités égotiques, bien loin des soucis des Français.
La seule majorité pouvant exister ne se trouve que dans les grandes options. La fameuse majorité d'idées dont Edgar Faure nous entretenait il y a de cela plus d'un quart de siècle. Pour cette classe qui s'est autoproclamée dirigeante, le temps s'est arrêté.

Prenons garde que l’incompétence, la malhonnêteté et la trahison ne deviennent pas la nouvelle et désastreuse image de marque de la France.

Emmanuel Macron a fait la preuve de la désuétude et de l’obsolescence programmée des partis politiques tels qu’ils se sont illustrés lors des primaires de la droite et de la gauche, ces vieilles entités sont dépassées par une modernité qui leur échappe.

Devant ce déclin, amis, je vous appelle en conscience à voter pour le seul candidat possible. Seul Emmanuel Macron a le profil de cet héritage laissé par Edgar Faure qui fera cesser, tant en France qu’à l’international, la situation grotesque et dévalorisante dans laquelle notre pays s’enfonce tous les jours d’avantage.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
2bout
- 03/04/2017 - 15:33
Ce n'est pas de lui, ... mais presque.
« L’essentiel pour moi, ce n’est pas ce que peuvent penser le comité Gustave, le comité Théodule ou le comité Edgar Faure, c’est ce que veut le pays ».
raslacoiffe
- 03/04/2017 - 14:44
La modernité ce serait ça!!!
Cet auteur aux propos passéistes et populistes nous trace un futur qui va dans le mur. Celui où des individus sans conviction seulement portés par leur ambition personnelle et celle de leurs lobbies se proclament futur président de la république .
Paulquiroulenamassepasmousse
- 03/04/2017 - 14:12
La "Castrafiotte" rit de se voir si belle en ce miroir........
À part le "cheveu sur la langue" je n'arrive pas à trouver de point commun entre un homme cultivé et plein d'humour............et une "fiotte" ambitieuse..