En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

04.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

07.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

05.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

ça vient d'être publié
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 1 min 59 sec
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 1 heure 22 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 1 heure 45 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 2 heures 22 min
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 3 heures 15 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 3 heures 46 min
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 4 heures 30 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 5 heures 3 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 5 heures 54 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 18 heures 49 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 37 min 16 sec
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 1 heure 36 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 2 heures 8 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 2 heures 46 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 3 heures 16 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 4 heures 24 min
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 4 heures 55 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 5 heures 17 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 18 heures 25 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 19 heures 16 min
© AFP
© AFP
Retour aux sources

Comment Benoît Hamon peut tenter de sauver sa campagne ?

Publié le 09 mars 2017
Alors que le candidat du parti socialiste a connu une importante défection avec l'adhésion de l'ancien maire de Paris Bertrand Delanoë, qui a rallié Emmanuel Macron, certains à la droite de son parti mettent en cause un programme "dangereux" ou "utopiste". Mais peut-on en vouloir au candidat socialiste de proposer un programme de gauche ?
Virginie Martin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Virginie Martin est docteur en sciences politiques, professeure-chercheure à Kedge Business School et présidente du Think Tank Different.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le candidat du parti socialiste a connu une importante défection avec l'adhésion de l'ancien maire de Paris Bertrand Delanoë, qui a rallié Emmanuel Macron, certains à la droite de son parti mettent en cause un programme "dangereux" ou "utopiste". Mais peut-on en vouloir au candidat socialiste de proposer un programme de gauche ?

Atlantico : Benoît Hamon semble peiner à exister aux côtés d'Emmanuel Macron, François Fillon ou Marine Le Pen. Les sondages le disent à la traîne. Jeudi soir, il doit participer à l'Emission Politique sur TF1 afin d'y présenter son programme. Mais un de ses objectifs principaux n'est-il pas d'éviter les défections, principalement à la droite de son parti vers en Marche ?

Virginie Martin : Je pense que son principal problème est avant tout de défendre et présenter son programme. Il doit convaincre les Français que ce programme peut tenir la route. Il doit faire campagne, et on fait campagne sur un projet et des idées fortes. C'est son projet qui lui a permis d'arriver premier au primaire de la gauche. 

Après je trouve qu'il devrait faire preuve d'un peu plus d'autorité. Il a gagné la primaire, haut la main, sans les voler, mais il ne dit pas assez  qu'il est de fait légitime. En même temps on entends rien d'autre que Fillon en ce moment : il y a une hystérisation telle du débat médiatique qu'il est très difficile pour les autres d'exister. Mais malgré tout, il devrait faire respecter les mesures qui ont été mises en place d'un commun accord. Il n'a pas à arrêter les défections, elles devraient s'arrêter d'elles-mêmes. Il me semble qu'il y a une inversion de la charge de la preuve. Qui a gagné ? Pas Delanoë il me semble ! Et pas la ligne du président de la République. 

Il doit instaurer un plus grand rapport de force en sa faveur. Il doit faire son trou, creuser son sillon, imposer ses idées et sa personne. Certes, il ne veut pas jouer le personnage providentiel. C'est tout à son honneur : nos institutions sont immatures, ce qui pousse chacun à vouloir trouver son dieu ou sa déesse. Il n'a pas tout à faite tort de ne pas vouloir incarner ce super-Messie. Mais il sait bien, lui qui a été au MJS pendant des années, que la politique est aussi une histoire de rapport de force. La démonstration de force aujourd'hui, il ne l'a fait pas assez parce qu'il est peut-être, contrairement à ce que disent les gens, beaucoup trop sur le fond de son programme, qui se veut innovant, intéressant et moderne et oublie d'affirmer qu'il est le favori. Peut-être qu'il l'imposera par la suite.

Son projet est souvent porté comme "tourné vers l'avenir" mais pas assez vers la présidentielle. Doit-il se débarrasser de son étiquette d'utopiste pour progresser aujourd'hui ?

Qui peut prouver que ce programme est utopiste ? Personne ne peut le dire. Quand on regarde son programme, on voit qu'il tente de répondre à la question de la transition économique, à la question de la transition écologique, à la question du travail, à la crise du modèle politique etc. Ce programme me semble très ancré au contraire dans la réalité, dans les questions que la modernité nous pose. Ce que vise les gens, c'est quand même bien la robotisation, l’asphyxie liée à l'environnement, la rigueur, l'ambiance de travail, l'emprise de la finance... cela on le vit tous, de droite comme de gauche. Pourquoi est-ce que vouloir trouver des solutions à ces problèmes paraîtrait irréaliste ? Il est au contraire réaliste : il veut peser là où le politique peut encore peser, c'est-à-dire dans sa capacité à créer des rapports de force, avec par exemple les filières productivistes de l'agriculture, avec les filières du lobbying des diesels... c'est important que la politique puisse encore nous apporter cela ! 

Il est donc amusant de taxer ce genre de programme d'irréaliste. Il est entouré de Thomas Piketty qui a été encensé pendant cinq ans par l'ensemble du pays, et quand on le met comme économiste référent d'un candidat à savoir Benoît Hamon, il ne plaît plus à personne !

Oui, c'est un programme de gauche. Si son camp n'est plus à gauche, est-ce de sa faute ?

Quels sont pour vous les autres défis importants que rencontre Benoît Hamon aujourd'hui ?

Il doit défendre son programme comme de gauche. Il doit dire qu'il met le travail au centre de manière contemporaine. La précarité touche tous les milieux. On sait que les burn-out existent. Alors oui il ne promet pas le plein-emploi, mais il a beau jeu de montrer ce que donne le plein-emploi quand il est acquis avec tous les sacrifices comme en Allemagne et en Angleterre. 

Quand je suis rentré à Sciences-Po en 1990 on parlait déjà de crise du monde du travail, et on est toujours là ! Je pense que son programme est plus courageux qu'utopique. C'est étonnant de reprocher à Hamon d'être de gauche, c'est comme demander à Fillon de ne pas être de droite !

Après, il va lui falloir aller convaincre les indécis. On gagne une primaire sur son camp rétrécis, puis il faut ouvrir. Il a réussi à rallier Jadot. Il ne fallait pas que cette candidature existe. Il tente par la suite de faire l'union de la gauche avec Mélenchon, mais on connait la bunkerisation de Jean-Luc Mélenchon : c'était mission-impossible. Il devrait peut-être mettre en avant des portes-paroles tels que Vincent Peillon ou Axel Lemaire. Ce serait une famille socialiste un peu recomposée et d'accord sur des points de programmes. Sur ce point, son travail politicien sera évidemment important. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
André Pol DIEVERI
- 11/03/2017 - 01:40
Hamon, c'est l'assassinat de la France puis de l'Europe
Vouloir un revenu universel sans condition pour tous les jeunes de 18 à 25 ans et en même temps ouvrir les frontières à toute la misère du monde, c'est totalement irresponsable !
Tous les chômeurs d'Espagne, du Portugal, d'Italie, de Grèce et des pays Est-européens, de 18 à 25 ans, vont se ruer légalement en France pour bénéficier du pactole.
Ils seront suivis immédiatement de tous les innombrables jeunes sans travail africains et moyen-orientaux, voire sud-américains et mexicains ne pouvant plus passer le mur construit par Donald Trump !
Puis la France devenue exsangue grâce à cette mesure démagogique, c'est toute l'Europe qu'ils vont envahir. Bravo, Mr Hamon !
En voilà au moins un pour lequel on ne doit surement pas voter ! On comprend pourquoi tous les gens raisonnables au PS quittent cette formation....
Samuel5517
- 10/03/2017 - 09:31
Radicalisé!
Hamon c'est se qui se fait de pire chez les bolchéviques du PS! Avec lui ce sont les frères musulmans que nous auront au pouvoir!
VV1792
- 09/03/2017 - 20:19
Au debut de l' article je
Au debut de l' article je pensais que ce serait un point de vue bien matine sur la deroute annoncee du Hamon retardataire.. Que nenni, l' apprentie journaleuse, croit vraiment aux conneries qu' elle deblatere..On croit rever.. Effectivement, cela devient desespere. Le Socialisme après avoir massacre plus de100 millions de personnes sans qu' aucun coupable ne soit jamais juge, frappe encore via ces journaleux de bas etage dont le deni de realite reste le symptome maintenant centenaire de cette maladie du socialisme.. Il va falloir une sacre purge pour tout passer par la chasse..
Une demande a Atlantico: moi non plus, je ne m' abonne pas a ce site pour qu' on nous resserve les discours qui ont phagocyte a 95% tous les medias. Donc veuillez maintenir a distance en les renvoyant a leurs feuilles de choux socialosbobos ce type de journaleux qui sont de toute facon irreversiblement atteints dans leur capacite de jugement, autre symptome bien connu de cette gauche mortelle pour le pays..