En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

02.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

03.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

04.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

05.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

06.

Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans

07.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

04.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 2 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 6 heures 23 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 7 heures 6 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 8 heures 38 min
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 11 heures 31 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 12 heures 52 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 13 heures 15 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 13 heures 52 min
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 14 heures 45 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 15 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 6 heures 4 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 6 heures 39 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 7 heures 35 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 9 heures 51 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 12 heures 7 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 13 heures 6 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 13 heures 38 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 14 heures 16 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 14 heures 46 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 15 heures 54 min
© Reuters
© Reuters
Ubu au conseil régional

Exiger que l'on parle le français sur un chantier serait discriminatoire... Quand les Socialistes déchaînent l'ubucratie avant la défaite

Publié le 08 mars 2017
L'opposition socialiste en région Rhônes-Alpes conteste une mesure qui demande aux ouvriers de parler français pour éviter le phénomène des "travailleurs détachés".
Christian Combaz
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Combaz, romancier, longtemps éditorialiste au Figaro, présente un billet vidéo quotidien sur TVLibertés sous le titre "La France de Campagnol" en écho à la publication en 2012 de Gens de campagnol (Flammarion). Il est aussi l'auteur de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'opposition socialiste en région Rhônes-Alpes conteste une mesure qui demande aux ouvriers de parler français pour éviter le phénomène des "travailleurs détachés".

On dirait que les filets dérivants de la sottise idéologique ont échappé à ceux qui les ont lancés il y a dix ou vingt ans. Le bateau coule, les marins de métier sont partis, l'encadrement s'apprête à monter dans les chaloupes mais il y a toujours autant de moussaillons zélés de la non-discrimination socialiste pour nous assommer de leurs remontrances sur des trucs évidents, comme le fait qu'un contremaître et ses ouvriers doivent parler la même langue quand ils construisent un pont ou un immeuble. Jusqu'à nouvel ordre, la langue des chantiers en France c'est le français. C'est celle des fournisseurs, des architectes, de l'autorité administrative, c'est celle de la population qui passe sous l'échafaudage et dont on prend l'argent pour construire des bâtiments publics. Les élus du Conseil régional d'Ile-de-France avaient trouvé expédient d'user de cet argument (et non de ce prétexte comme l'affirment leurs adversaires et le journal 20 minutes) pour limiter, voire supprimer la présence de travailleurs détachés. La Région Rhône-Alpes suit le mouvement et veut faire la même chose.

La protestation solennelle envoyée par un petit élu socialiste aux instances administratives ressemble aux lettres par lesquelles le personnel des kolkhozes de Sibérie déplorait le manque de zèle à défendre la mémoire du camarade Staline deux ans et demi après sa mort. En général les gens trop zélés l'ont payé assez cher et chez nous ce sera pareil. On se souviendra longtemps, on se souviendra peut-être déjà demain, de l'initiative idiote de la députée PS Mazetier qui voulait qu'on martèle le fronton des écoles maternelles pour les renommer "petite école". Outre la sottise de la chose, le coût de l'opération aurait été de cent millions d'euros mais ça ne la dérangeait pas. Nous si. Dans le cas des chantiers c'est la même chose, les futurs vaincus socialistes pensent encore qu'en fayotant auprès du siège de Solférino ils vont pouvoir trouver à pantoufler plus aisément en septembre. Il est difficile d'expliquer autrement la démarche entreprise par un certain Jean François Debat qui trouve amusant d'envoyer une lettre au préfet et d'attaquer la décision devant le tribunal administratif, comme si le bien fondé de la décision de la région sur la langue des chantiers faisait le moindre doute. Dans quelques semaines il se fera moucher par le tribunal, enfin on l'espère, mais dans  tous les cas il aura excédé notre patience.

Alors pour montrer que nous sommes en train de changer d'usages, de morale, et bientôt de règne, il faudrait convaincre les élus coupables de ce genre de calculs, ceux qui encombrent la justice administrative avec leurs requêtes de m'as-tu-vu au mépris du bon sens, qu'ils répondront bientôt, eux ou leurs successeurs, sur leurs deniers, sur leur retraite, sur leur quiétude de pantouflards,de leurs excès de zèle. Quand on se permet d'entraver le fonctionnement d'un pays en saisissant toutes les instances pour un combat administratif que 90% du peuple jugerait illégitime, il faudra bientôt s'attendre à rendre des comptes à ceux qui payent.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Yves-Jean
- 05/04/2017 - 06:49
Vérification des raisonnements
Suite de mon post précédent. Exemple, les "raisonnement checking" vendu par nos amis d'Atlantico.
Yves-Jean
- 05/04/2017 - 06:46
Fuck les anglicismes
À la clause Molière je préfère largement la lutte contre les anglicismes qui polluent notre jolie langue, mais que les Français, contrairement à nos amis Québécois, utilisent sans vergogne.
Yves-Jean
- 05/04/2017 - 06:42
Combaz renonce au français sur nos chantiers à l'étranger
Combaz toujours aussi anti socialiste primaire, avec des messages pleins de mépris haineux... Mais quelles horreurs les socialos ont-ils pu faire subir à ce pauvre homme pour qu'il soit si méchant avec sa vilaine plume ? Je précise que je ne suis pas socialiste, mais pour le moins un citoyen qui accorde du prix au débat dans le respect de l'autre, et si la fraternité est devenue étrangère à des personnes comme Combaz, qu'il essaye au moins à la bienveillance, l'empathie ou la cordialité... Sur la fameuse clause Molière, j'imagine que nos travailleurs Français qui partent sur le chantier EPR de Finlande comprendront la bêtise socialiste dénoncée par Combaz, et éviteront bien sûr de parler en français. Quand on défend la clause Molière, il faut montrer le bon exemple. Ça tombe bien, le finlandais est une langue très facile.