En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

03.

Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant

04.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

07.

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 10 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 10 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 11 heures 35 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 13 heures 47 min
pépites > Terrorisme
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : la Norvège autorise l'extradition d'un suspect vers la France
il y a 15 heures 17 sec
pépites > International
Opération spéciale ?
Iran : un responsable du programme nucléaire, Mohsen Fakhrizadeh, aurait été assassiné
il y a 15 heures 28 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand Cédric se veut soutenable et quand Franck prend son pied : c’est l’actualité frimaire des montres
il y a 17 heures 27 min
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 19 heures 16 min
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 20 heures 26 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 21 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 11 heures 22 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 12 heures 2 min
pépites > France
Lutte contre le séparatisme
Le CCIF, menacé de dissolution par le gouvernement, annonce s'être auto-dissous
il y a 14 heures 35 min
pépites > Politique
Couac
Castex en marche arrière toute : finalement la "commission indépendante" ne réécrira pas l'article 24 de la loi "sécurité globale"
il y a 15 heures 17 min
light > Media
Esprit Canal
Sébastien Thoen aurait été viré de Canal+ après sa parodie de Pascal Praud pour Winamax
il y a 15 heures 48 min
light > Religion
Archéologie
Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant
il y a 18 heures 35 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 19 heures 51 min
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 20 heures 52 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 21 heures 7 min
© Reuters
© Reuters
Urgence en vue

L'Afrique de l'Est menacée de la plus grande famine depuis 20 ans

Publié le 07 mars 2017
Après un nouvel épisode de sécheresse survenu dans la Corne de l'Afrique, ce sont près de 20 millions de personnes qui sont directement menacées par la famine.
Serge Michailof
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chercheur à l’Iris, enseignant à Sciences Po et conseiller de plusieurs gouvernements, Serge Michailof a été l’un des directeurs de la Banque mondiale et le directeur des opérations de l’Agence française de développement (Afd). Il est notamment l'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après un nouvel épisode de sécheresse survenu dans la Corne de l'Afrique, ce sont près de 20 millions de personnes qui sont directement menacées par la famine.

Atlantico : Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU a lancé un appel courant février pour récolter 825 millions de dollars et 1,6 milliards de dollars afin d'aider respectivement la Somalie et le Soudan du Sud, les deux pays les plus vulnérables face au risque de famine qui se profile après le nouvel épisode de sécheresse qu'a connu la région. Quelle évaluation peut-on faire de la situation sur place ?

Serge Michailof : La situation dans ces deux pays est absolument dramatique. Une nouvelle sécheresse, analogue à cellee de 2011, a frappé toute la corne de l'Afrique, ainsi que le Yemen et le nord du Nigéria. Mais ce sont avant tout les guerres civiles locales qui amplifient l'impact de ces sécheresses et en font des catastrophes de très grande ampleur : guerre civile en Somalie avec les Chababs ; guerre de sécession au Soudan qui a conduit à la création d'un nouvel Etat, le Sud Soudan, qui s'est révélé être un État failli dès sa création, puisqu'une guerre civile à base politico-ethnique a été déclenchée pratiquement pour son indépendance ; conflit lié à l'insurrection de Boko Haram au Nord du Nigéria ; et enfin guerre civile du Yemen qui correspond aussi à un affrontement indirect entre l'Iran chiite et l'Arabie saoudite sunnite.

Au point de départ, toutes ces régions sont extrêmement fragiles avec des pluies irrégulières dont l'irrégularité est déjà accentuée par le réchauffement climatique. Si les récoltes sont perdues en raison d'une pluviométrie insuffisante ou d'une mauvaise répartition des pluies, les conséquences -indépendamment des conflits - sont déjà graves dans la mesure où cette situation provoque, outre une crise alimentaire, une paupérisation générale de la population rurale. Celle-ci est en effet, en général, obligée de vendre ce qu'il lui reste de bétail pour acheter des céréales, ce qui a une incidence pendant 3 à 5 ans sur ses conditions de vie et sur la nutrition des enfants. Ces populations étaient donc tout juste en train de récupérer de la sécheresse de 2011 lorsque cette nouvelle sécheresse est intervenue. Dans ces conditions, ces populations coupent les derniers arbres qui ont survécu sur leurs terres pour en faire du charbon de bois afin de gagner trois sous, ce qui accroit encore le processus de désertification. Mais évidemment, l'absence d'Etat organisé dans ces régions, les pillages et destructions de villages et de marchés, l'impossibilité d'accéder à de nombreux villages, et enfin l'insécurité généralisée rendent le ravitaillement des populations extrêmement difficile. Dans ce type de contexte, les enfants sont les premières victimes car la sous-alimentation favorise quantités de maladies hydriques avec diarrhées, choléra et bien sûr aussi paludisme et rougeole. 

260 000 personnes ont été victimes d'un précédent cas de famine dans la corne de l'Afrique en 2011. Est-ce que la communauté internationale saura tirer les leçons de 2011 ? Est-ce que les sommes d'argent précédemment citées seront bien utilisées ? 

La distribution de l'aide alimentaire dans ces régions est une tâche très difficile et extrêmement dangereuse. Les problèmes logistiques sont compliqués car faute d'entretien, les routes rurales ont souvent disparu et certaines zones sont ainsi inaccessibles. Mais le vrai problème est l'insécurité et la présence des groupes armés dans la mesure où, dès que l'on sort des grands centres urbains, il n'y a plus d'autorité étatique. Or l'aide alimentaire représente un enjeu financier et de pouvoir considérable pour les milices et groupes armés. Les agences qui se chargent de sa distribution doivent parfois accepter, sous peine de ne pouvoir accéder à certaines régions ou de se faire piller, d'abandonner une partie de l'aide alimentaire à ces groupes qui ensuite la revendront. Les détournements sont ainsi fréquents, de même que les pillages de stocks ou de camions. De manière générale, le "coulage" est ainsi quasi inévitable et les critiques internationales fréquentes. Mais j'aimerais voir ces même critiques risquer leur vie sur des pistes impossibles où, à chaque check point, on risque le kidnapping ou la rafale de kalash....  

La corne de l'Afrique est fréquemment exposée à des vagues de sécheresse. Ce fut la cas l'année dernière déjà. Quelles peuvent être les solutions pour réussir à nourrir les populations locales ?

Les conditions naturelles (sol et climat) dans ces régions sont déjà difficiles et fortement aggravées par la croissance démographique. Mais ces conditions seraient parfaitement "gérables" dans un cadre pacifié pour peu que l'aide internationale s'intéresse sérieusement au développement agricole et rural au sens large, car il s'agit d'un secteur hélas largement abandonné par l'aide internationale au développement. La cause réelle de ces famines est la multiplication des conflits et des guerres civiles qui se développent dans des contextes de très grande misère, d'absence d'autorité étatique, d'essor d'un islam radical qui devient la nouvelle idéologie révolutionnaire, de circulation généralisée des armes, de discriminations ethniques, etc . A ces États défaillants se substituent de nouveaux acteurs : milices, groupes djihadistes etc. La priorité est donc bien de tenter de restaurer des paix civiles ce qui devient de plus en plus difficile dans cet arc de crise qui couvre une zone immense allant de l'Afghanistan à la Mauritanie, en passant par la Syrie et la Libye.

De manière générale, les très grandes crises alimentaires mondiales depuis un siècle, que ce soit en Chine à l'époque maoiste, en Russie sous Staline, ou en Afrique, ont été, pour l'essentiel, la conséquence de l'action des hommes, de problèmes politiques gravissimes, de rivalités politiques, de conflits internes et de guerres civiles. Mais comme la misère et les conflits sont en général inextricablement liés, il n'y a pas de solution simple. Il faut, certes, tenter de faciliter le développement agricole et rural ce qui, techniquement, est parfaitement possible, mais tout en aidant à la reconstruction d'appareils d’État, ce qui est plus difficile mais surtout en cherchant à apaiser des conflits politiques qui sont terribles. Cet arc de crise présente un défi colossal aux Occidentaux qui commencent juste à prendre conscience de la gravité de ces évolutions.      

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 08/03/2017 - 08:34
L'Afrique irresponsable
Depuis que je suis enfant j'entend qu'il y a des famines, alors j'aimerais faire qq remarques, l'Afrique a plus que doublé sa population en une décennie, la politique de l'enfant unique devrait s'appliquer comme l'a fait la Chine. Les africains font des enfants sans se soucier de la façon dont ils vont les nourrir, l'occident est la pour ça. L'occident durant cette période a envoyé 1.000 milliards d'aide, que sont ils devenus ? L'Afrique bien gérée comme elle l'a été durant les colonisations des pays européens était auto suffisante voire exportateur et les pays du Maghreb pourraient nourrir l'ensemble de l'Afrique. L'aide est un trou sans fond, et même les préservatifs sont refusés, les ONG l'ont tenté sans succès, il faudrait qu'enfin l'Afrique se prenne en charge d'autant qu'elle va encore doubler sa population. L'Europe sera donc le réceptacle des surpopulations. Les africains sont irresponsables et non solidaires, pendent ce temps dès patinoire ou des pistes de ski sont construites en plein désert, ou sont les aides de l'Arabie Saoudite, du Qatar ou des pays bourrés de pétrole ?
Ganesha
- 08/03/2017 - 07:15
Thomas Malthus
En 1798, Thomas Malthus a publié ''Un essai sur le Principe de Population''. Il y a actuellement des avions qui larguent des sacs de riz sur le Soudan : on pourrait y ajouter quelques exemplaires de ce livre...
langue de pivert
- 07/03/2017 - 18:12
Ah bon ?
Ah bon ?