En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

02.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

03.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

04.

10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire

05.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

06.

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

07.

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 7 heures 51 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 9 heures 29 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 12 heures 23 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 13 heures 31 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 14 heures 11 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 14 heures 43 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 15 heures 10 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 16 heures 26 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 16 heures 33 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 16 heures 58 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 8 heures 31 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 9 heures 45 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 12 heures 27 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 13 heures 48 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 14 heures 21 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 15 heures 2 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 16 heures 9 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 16 heures 33 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 16 heures 57 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 16 heures 59 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

"Morale" et "moeurs dissolus" : pourquoi les Occidentaux sont si mal vus par les populations musulmanes du Moyen-Orient

Publié le 19 février 2017
Cette série de chroniques sur le Proche-Orient en général et la Syrie en particulier offre au lecteur un éclairage précieux sur une situation éminemment complexe que les médias ont du mal à percevoir dans sa globalité : la guerre civile syrienne est la partie émergée de luttes qui opposent les chiites aux sunnites et ces derniers entre-eux. La solution est d’abord doctrinale mais elle concerne les musulmans. Car les actes terroristes qui ont lieu en Occident ne sont que des répliques à ce séisme qui bouleverse le monde musulman opposant les chiites aux sunnites. Extrait de "Proche-Orient : coup de projecteur pour comprendre" d'Alain Rodier, aux Editions Balland (1/2).
Alain Rodier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette série de chroniques sur le Proche-Orient en général et la Syrie en particulier offre au lecteur un éclairage précieux sur une situation éminemment complexe que les médias ont du mal à percevoir dans sa globalité : la guerre civile syrienne est la partie émergée de luttes qui opposent les chiites aux sunnites et ces derniers entre-eux. La solution est d’abord doctrinale mais elle concerne les musulmans. Car les actes terroristes qui ont lieu en Occident ne sont que des répliques à ce séisme qui bouleverse le monde musulman opposant les chiites aux sunnites. Extrait de "Proche-Orient : coup de projecteur pour comprendre" d'Alain Rodier, aux Editions Balland (1/2).

Les menaces terroristes directes contre la France fusent depuis les attentats de janvier 2015 et encore plus depuis le déclenchement du mouvement « Je suis Charlie». Elles proviennent de deux groupes distincts. Tout d’abord, d’Al-Qaida dans la péninsule arabique (AQPA) – le bras armé d’Al-Qaida « canal historique » –, par la voix d’Ibrahim al-Rubaysh, un ancien pensionnaire de Guantanamo, aujourd’hui le responsable religieux d’AQPA (NdA: tué en avril 2015 par un drone US). Fin janvier, dans un message audio diffusé par Al Malahem Media Foundation, il vise directement la France accusée de mener la guerre contre l’islam et les musulmans, non seulement militairement, mais aussi en se moquant du Prophète en référence aux caricatures de Charlie Hebdo. Pour les musulmans en général, mais encore plus pour les salafistes-jihadistes, il s’agit là d’un véritable blasphème.

La manifestation de réprobation du terrorisme qui s’est tenue dans de nombreuses villes françaises le 11 janvier dernier, attire la remarque suivante de Rubaysh: «vous voyez des infidèles se tenir ensemble et soutenir ensemble leur agression contre les musulmans et leur offense du Prophète». En outre, il se dit particulièrement choqué par la présence de responsables musulmans à cette manifestation en proclamant : «la solidarité avec quiconque a injurié le Prophète […] est une offense qui rejette son initiateur hors du cercle de l’islam». Il ajoute que tous « paieront un prix élevé, la part la plus importante devant être supportée par la France […] la culpabilité de la France dans ce domaine tient dans le fait qu’elle a galvanisé le monde pour soutenir la rédaction du journal Charlie Hebdo qui avait offensé la sensibilité des musulmans ». Plus étonnamment, il affirme aussi que : «les dernières années ont montré un recul dans le rôle de leadership qu’avaient les États-Unis dans la guerre contre l’Islam […] en conséquence la France tente de se positionner comme le nouveau leader de cette guerre religieuse». Enfin, il appelle à lancer de nouvelles attaques contre la France et contre tout journaliste qui ne respecte pas le Prophète : «les raids doivent se succéder jusqu’à ce que chaque journaliste sache que, s’il est un agresseur de la religion de l’islam, aucun journal ne voudra de lui, aucun hôtel n’acceptera de l’accueillir et il ne trouvera pas le plus petit espace au monde où il pourra dormir tranquillement». Les menaces ne peuvent pas être plus claires: la France et les journalistes constituent aujourd’hui les cibles numéro un d’Al-Qaida « canal historique » via sa branche yéménite. Pour mémoire, l’émir d’AQPA est Nasir al Wuhayshi (NdA: tué en juin 2015 dans un raid aérien US), l’adjoint direct et dauphin d’al-Zawahiri

(...) 

Ce n’est donc pas un « choc des civilisations» même si les juifs, les chrétiens, les membres des autres religions et les agnostiques sont considérés comme des « ennemis lointains » par nombre de responsables musulmans, qu’ils soient sunnites ou chiites, même s’ils ne l’admettent pas ouvertement. Beaucoup de personnes en Europe se posent la question : « pourquoi ils ne nous aiment pas ? ». Tout d’abord, pour la grande majorité des populations musulmanes déshéritées, la civilisation occidentale est considérée comme décadente, aux mœurs dissolus, agressive en raison de la présence de ses forces militaires en terre d’islam et aux opérations qui provoquent des victimes collatérales. Les Occidentaux sont également accusés de soutenir l’État hébreu au mépris des règles internationales et d’appliquer en permanence une politique du «deux poids, deux mesures» ce qui entraîne un profond sentiment d’injustice. La théorie du « complot» est extrêmement populaire avec une remise en cause de la réalité de la Shoah, la «manipulation» des attentats du 11 septembre, etc. De plus, beaucoup de proche-orientaux (mais aussi des Africains, des asiatiques) considèrent que les musulmans sont gravement maltraités en Occident (ainsi qu’en Russie et en Chine) autant sur le plan physique que religieux.

Enfin, ce qui irrite le plus les dirigeants étrangers (et pas que ceux qui sont musulmans), c’est la propension de l’Occident à vouloir donner des leçons de morale. Cela est ressenti comme une sorte de nouveau colonialisme religieux à la sauce américaine. Les menaces qui pèsent aujourd’hui sur l’Europe en général, et sur la France en particulier, sont extrêmement importantes. Le problème avec les salafistes-jihadistes est qu’ils disent ce qu’ils vont faire et font ce qu’ils ont dit. Il suffit de reprendre le cas de Charlie Hebdo, qui avait été condamné par Oussama Ben Laden après la publication des caricatures du prophète Mahomet en 2006. Pourtant, il est peu probable que ce journal ait été en vente en librairie à Abbottabad. La France, son gouvernement, ses représentants et son peuple sont désignés comme objectif principal par Al-Qaida « canal historique » et par Daech. La résilience des populations est l’arme -même si elle n’est pas suffisante- qui peut être la plus efficace contre cette tentative de terrorisation.

Extrait de "Proche-Orient : coup de projecteur pour comprendre" d'Alain Rodier, aux Editions Balland

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Leucate
- 21/02/2017 - 13:25
@clbm - le livre vert de l'ayatollah Khomeiny
Alexandre de Marenches, (Porthos), ancien officier d'Etat major de Juin avait dirigé pendant onze ans les services secrets français sous deux présidents, Pompidou et Giscard d'Estaing,
En 1986, il confie un certain nombre de souvenirs à Christine Ockrent qui en tire un livre, "dans le secret des princes".
""Le petit livre vert de Khomeiny est incroyable ! quand je pense qu'il est le chef d'une des puissances importantes du monde et qu'il a publié un ouvrage où il explique très sérieusement que, si par exemple, vous avez eu des privautés corporelles avec votre bourricot, il faut ensuite faire attention au moment où vous allez faire subir le même traitement à votre femme ou votre petite amie...Que son Eminence se mêle de techniques de ce genre, cela dépasse l'entendement du monde occidental ! Voilà le personnage avec qui nous devons négocier et qui vit toujours au XI° siècle..."""
"Onze choses sont impures, commente pour sa part l’Ayatollah Khomeiny, l’urine, l’excrément, le sperme, les ossements, le sang, le chien, le porc, l’homme et la femme non-musulmans, le vin, la bière, la sueur du chameau mangeur d’ordures (...).
http://www.fnb.to/FNB/Article/Khomeyni/Khomeyni.htm
edac44
- 20/02/2017 - 23:26
Réédition suite censure arbitraire sur la réalité de l'Islam
N'en déplaise à Alain Rodier et sa censure arbitraire sur ce qu'il n'est pas "sain" d'évoquer, si la religion est l'opium du peuple, Islam est celle de abrutis illettrés
=======================================================================>
http://bit.ly/2m389E0 =======================================================================>
Que penser de cette religion de merde quand l'islam encourage la pédophilie !...
mahomet n'a t-il pas épousé une de ses femmes à peine âgée de 6 ans et ne l'a t-il pas violée à l'âge de 9 ans,
âge de la majorité sexuelle chez les musulmans ???
L'Occident n'acceptera jamais ces barbares incultes sur son sol.
Que les musulmans demeurent à jamais dans leur bac à sable d'où ils n'auraient jamais dû sortir,
ils ne seront jamais les bienvenus en Occident.
A terme, ne sont-ils pas tous condamnés à disparaitre avec la fin de la manne pétrolière ???
assougoudrel
- 20/02/2017 - 09:51
C'est en partie vrai, car
au lieu de vouloir donner des leçons de démocratie à des gens, qui, pour les faire rester dans les "clous", ont besoin d'être menés à coups de bâtons, les dirigeants occidentaux auraient mieux fait de s'occuper du bien-être de leur peuple. Ca a commencé avec Bush fils en Irak. Chiites et Sunnites se tapent dessus; il fallait les laisser s'entretuer, car ils ont le réflexe de se retourner tous les deux contre l'occidental. En-ex Yougoslavie, les militaires de la coalitions était mal vus, alors que c'était sensé être pour leur bien. Au début, les habitants étaient contents et après, nous étions des envahisseurs, alors que seuls les militaires faisaient marcher leur économies moribonde. Il ne fallait plus être en uniforme en Croatie, car ce n'était pas bon pour le tourisme (inexistant). Le jour ou nos incapables de dirigeants comprendront qu'il ne faut pas s'en mêler et de surveiller nos frontières, tout ira pour le mieux, mais je crains qu'il ne soit trop tard. Ils sont tenus pour responsables de ce chaos.