En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

02.

Petite revue des raisons qui expliquent que les emplois essentiels par temps de pandémie soient si mal payés

03.

Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions

04.

"Vagabondages" de Lajos Kassak : sur les routes de Budapest à Paris avant 14, le savoir survivre d’un artiste prolétaire… une pépite de la littérature hongroise

05.

Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres

01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Mais qui peut encore stopper les magistrats dans les dommages qu’ils infligent (inconsciemment) à la démocratie française ?

04.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

05.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

06.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

02.

Ne dites plus "amen" mais "awomen"

03.

Éviction d’Alain Finkielkraut : les bienfaits de la condamnation des dérapages, les dangers de l’épuration

04.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

05.

Certificats de virginité : Marlène Schiappa accuse les "évangélistes" de propager cette détestable pratique

06.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 4 jours 23 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 5 jours 4 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 5 jours 5 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 5 jours 5 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 5 jours 6 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 5 jours 7 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 5 jours 7 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 5 jours 8 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 5 jours 8 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 5 jours 9 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 5 jours 2 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 5 jours 4 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 5 jours 5 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 5 jours 6 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 5 jours 6 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 5 jours 7 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 5 jours 7 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 5 jours 8 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 5 jours 8 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 5 jours 9 heures
© Reuters
© Reuters
Yes, he can

Obama et Israël : règlements de comptes à O.K. Maison Blanche...

Publié le 25 décembre 2016
L'actuel (et pour pas longtemps) président des États-Unis a dégainé pour la dernière fois. Mais son colt fait juste poum, poum.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'actuel (et pour pas longtemps) président des États-Unis a dégainé pour la dernière fois. Mais son colt fait juste poum, poum.

Pour la première fois depuis très longtemps, le Conseil de sécurité des Nations unies a voté une résolution condamnant Israël et ses implantations. Une "décision historique", se sont réjouis l'Autorité Palestinienne et le Hamas. "Une décision honteuse", selon le gouvernement hébreu suivi en cela par une grande partie de la presse américaine.

Ce vote a été acquis grâce aux États-Unis qui – c'est une première – n'ont pas usé de leur droit de veto pour faire capoter la résolution présentée par des pays arabes. Des journaux français, émus sans doute par cette heureuse nouvelle, ont titré, bien hâtivement : "Les États-Unis lâchent Israël !". Non, pas les États-Unis ! Juste Obama ! Ce qui n'est pas du tout pareil.

Le président des États-Unis – appelons-le comme cela encore pour quelques jours – est actuellement occupé à faire ses bagages. Mais comme il a du monde pour l'aider à faire ses valises, ça lui laisse quelques loisirs. Il en profite pour régler ses comptes. C'est un homme pressé. Et tout lui est bon.

Contrairement aux apparences, ce n'est pas avec Israël qu'il règle ses comptes (il avait quand même deux mandats pour le faire). Mais avec Donald Trump. Ce dernier s'annonce en effet comme le plus pro-israélien des présidents américains qu'on ait jamais connus. Il l'a d'ailleurs prouvé en téléphonant au numéro un égyptien, le maréchal al-Sissi, qui était initialement à l'origine de la fameuse résolution, pour lui demander d'abandonner l'affaire. Et le président égyptien a obtempéré.

On ne sait si Obama a téléphoné au Caire pour tenter de faire revenir Sissi sur sa volte-face. Mais on peut être certain que, si tel a été le cas, le président égyptien n'a pas pris l'appel. Car Obama compte pour du beurre. Pour l’Égypte et pour tous les autres pays.

Dans Règlement de comptes à O.K. Corral, un grand western, les bons finissent, comme il se doit, par triompher des méchants. Avec une légion de morts. Dans Règlement de comptes à OK Maison Blanche, il n'y a qu'un seul mort : Obama. Et celui qui va lui succéder a déjà fait savoir qu'il n'y aurait plus jamais ce type de vote aux Nations unies. Obama fait mumuse. Et Trump se marre...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Donaly
- 26/12/2016 - 01:28
Soutenons Israel envers et contre tout (tous...)
Terriblement isolés dans une région en ébullition et sans aucun véritable allié sur place, les Israéliens savent qu'ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes pour se défendre.
Bien sûr, sur le plan politique local, ils sont parfois forcés de prendre des mesures protectrices qu'il est difficile d'approuver lorsque l'on observe la situation à distance, notamment depuis l'Europe ou les USA. Mais l'implantation de colonies participe à la mise sur pied d'une ceinture défensive susceptible de protéger le pays de tous ces ennemis.
N'oublions pas que tous les pays arabes et musulmans, peut être à l'exception de l'Egypte, sont décidés à rayer Israel de la carte du monde et à massacre la totalité des juifs.
Depuis Londres, Paris ou Berlin il est facile de critiquer la politique israélienne et de soutenir la position des palestiniens en voulant faire du problème une simple question de droit international.
Mais face à la rigueur du simple droit, la lutte pour la survie d'un peuple demeure prioritaire.
valencia77
- 25/12/2016 - 23:10
Obama
Perfect. The first and last black US president for a long time.
that son of a bitch has weaned americans of political correctness.
vangog
- 25/12/2016 - 23:04
Ah, nos belles colonies...
pendant que certains décolonisent, d'autres colonisent...la France, la Cisjordanie...Le va-et-vient de l'histoire, quoi! Moi, je ne suis pas [email protected], vous en demandez peut-être beaucoup à Rayski, qui a ses limites, lorsqu'il s'agit du Front National...