En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

04.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

07.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

05.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 28 min 18 sec
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 1 heure 48 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 2 heures 11 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 2 heures 49 min
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 3 heures 41 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 4 heures 12 min
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 4 heures 56 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 5 heures 29 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 6 heures 20 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 19 heures 16 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 1 heure 3 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 2 heures 3 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 2 heures 35 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 3 heures 13 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 3 heures 42 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 4 heures 50 min
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 5 heures 21 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 5 heures 43 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 18 heures 52 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 19 heures 42 min
© Reuters
© Reuters
Heil ...

En Allemagne, le vocabulaire nazi refait surface dans les discours politiques

Publié le 23 décembre 2016
Depuis 2014 les linguistes allemands constatent un retour de certaines expressions utilisées uniquement par les dirigeants et militants nazis. Ces mots "oubliés" ces dernières années reviennent pour qualifier les migrants et autres réfugiés dans la bouche de l’extrême droite actuelle.
Philippe Blanchet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Blanchet est enseignant-chercheur en sociolinguistique et en didactique de la communication plurilingue et interculturelle. Il est responsable du Master international "Francophonie, Plurilinguisme et Médiation Interculturelle" à l'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis 2014 les linguistes allemands constatent un retour de certaines expressions utilisées uniquement par les dirigeants et militants nazis. Ces mots "oubliés" ces dernières années reviennent pour qualifier les migrants et autres réfugiés dans la bouche de l’extrême droite actuelle.

Atlantico : Les linguistes allemands remarquent actuellement le retour d'un vocabulaire propre à l'époque nazi chez des militants et dirigeants d'extrême droite. Par exemple, le mot Volksverräter (Ennemi du peuple) est désormais employé pour parler des migrants. Selon-vous qu'est-ce que la réutilisation de ces mots signifie ?

Philippe Blanchet : Les mots n’ont pas seulement un sens explicite. Ils portent avec eux des significations implicites, que leurs usages dans certains contextes diversifient et renforcent. Quand on parle en français de "personnes issues de la diversité" pour parler de personnes qui ont une apparence physique "non européenne", on dit en même temps qu’il n’y a pas d’autre diversité que celle-là en France, que le reste de la population est homogène, et que seules ces personnes sont différentes, ce qui continue à les mettre à part, à nier la diversité française et à imposer l’idée d’une population française globalement uniforme. Nommer quelque chose d’une certaine façon, ce n’est pas neutre. Un mot ou un discours porte avec lui la connotation de son ancrage historique, même si on fait semblant de l’ignorer. J’ai montré l’an dernier que le programme du FN aux régionales était très proche du programme du parti nazi aux élections des Länder en 1920 : cela permet de mieux comprendre l’idéologie sous jacente du discours, même si on cherche à la dissimuler sous une apparence lissée. Le discours et le lexique du parti National Socialiste allemand (acronyme : nazi) ont été très bien étudiés par un témoin direct : Viktor Klemperer dans son ouvrage célèbre, La langue du IIIe Reich. Il a montré comment la répétition d’un certain vocabulaire, le matraquage d’un certain discours, était une propagande réfléchie et efficace destinée à empêcher de penser autrement. Réutiliser aujourd’hui des mots typiques de la propagande nazi avec des sens proches (parler des étrangers comme d’ennemis par définition) signifie clairement rediffuser avec ces mots l’idéologie qui les a fait naître et qu’ils transportent. 

La réintroduction de ces mots d'origine nazi modifie-t-elle le sens du discours politique ? Les normes ont-elles changé ?

Ce qui a changé, c’est que certaines idées tout à fait contraire aux principes fondamentaux de respect de l’humain sont redevenues admissibles dans les discours publics. Dans les années 1980, la plupart de ce que disent aujourd’hui les mouvements nationalistes en France aurait donné lieu à des sanctions pénales pour incitation à la xénophobie, qui est un délit. Aujourd’hui, on ne poursuit plus, ou pas souvent, les auteurs de ces propos parce qu’ils sont trop nombreux. Les digues ont lâché devant le retour en force de ces idées et des mots qui les disent. Ça ne modifie pas le discours politique en tant que tel : il fonctionne toujours ainsi, ou presque, pour imposer insidieusement dans la tête des gens des idées dissimulées dans les implicites et les connotations. Ça modifie les idées qui circulent dans une société. En cela, oui, des normes ont changé : on a enfreint les normes humanistes posées après les horreurs de la seconde guerre mondiale et on est revenu par un grand saut en arrière un peu partout en Europe aux discours brutaux des fascismes des années 1920-1930.

Pouvons-nous dire que ce vocabulaire est désormais accepté de la population allemande ? Ou reste-t-il marginal ?

C’est impossible à dire pour l’instant. Il faudrait pour cela faire des analyses de la fréquence de ces mots dans les médias, des mots auxquels ils sont associés, des types de discours et de personnes qui les utilisent, et enfin faire des enquêtes dans la population. A ma connaissance ces travaux n’ont pas encore été réalisés. Les réactions choquées sont nombreuses en Allemagne, signe que ces usages ne sont pas banalisés. Mais on a bien étudié comment des phénomènes comparables se sont produits dans la population française, avec l’usage massif et banalisé depuis les années 2000 et surtout 2010 de toute une série de termes inappropriés et manipulés comme "communautarisme", "radicalisation" ou "laïcité" qui ont redéveloppé et répandu une vision de la France comparable à celle développée sous le régime de Vichy.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ici Londres
- 18/12/2016 - 10:22
" enseignant-chercheur en sociolinguistique et en didactique ...
... de la communication plurilingue et interculturelle..." Encore un inutile qui nous gave
Ici Londres
- 18/12/2016 - 10:09
Pas réussi à lire plus de 10 lignes...
de ce galimatias de la pensée socialiste nationale. Encore un bel exemple du désastre du formatage des cerveaux dans notre enseignement y compris celui dit "supérieur" !
Deneziere
- 18/12/2016 - 08:22
@jardidi
Cela doit être possible de mettre en évidence une remontée du racisme primaire en Allemagne. Le problème est que ce papier d'Atlantico est très faible, dans cette optique. Il ne nous amène que des poncifs politiquement corrects efficacement réfutés par J'accuse et Vangog, entre autres. Et encore une fois, quand on vous réfute factuellement, vous nous traitez d'abrutis. Votre argument ? Le nombre de mariages "mixtes" en Allemagne ! Vous ne savez pas que les filles turcs risquent leur vie à frayer avec des étrangers ? Cela s'appelle un crime d'honneur. Belle expression, n'est-ce pas ? Et oui monsieur l'anti-raciste... C'est cela l'honneur des gens que vous défendez : assassiner leur sœur. Mais, pour vous paraphraser, "les français de gauche sont trop lâches ou trop abrutis pour y résister".