En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

04.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

05.

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

06.

Nous aurons la Chine de nos mérites

07.

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
pépites > Economie
Votation
Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne
il y a 44 min 52 sec
pépites > International
Crise
Bélarus : Loukachenko "doit partir", affirme Emmanuel Macron
il y a 1 heure 55 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Débris spatiaux : la Station spatiale a évité la catastrophe pour la 3e fois cette année ; Un détecteur de vie extraterrestre qui tient dans une boîte à chaussures !
il y a 3 heures 29 min
décryptage > Politique
Biographie

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

il y a 5 heures 5 min
décryptage > International
Relever le nez du guidon

Nous aurons la Chine de nos mérites

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Politique
Claque en vue

Sénatoriales : petit panorama des enjeux à surveiller

il y a 5 heures 35 min
décryptage > Science
Inventées ou découvertes ?

Mais au fait, c'est quoi les maths ? Et la petite question candide posée par une ado sur Tik Tok déclencha un grand débat entre scientifiques et philosophes

il y a 5 heures 58 min
décryptage > Economie
Pensée magique

Relance made in France : les impasses du techno-colbertisme

il y a 6 heures 25 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

il y a 7 heures 41 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron où l'art de la mondialisation heureuse

il y a 7 heures 41 min
pépites > International
Etats-Unis
Cour suprême : Donald Trump nomme Amy Coney Barrett
il y a 1 heure 18 min
décryptage > International
Suprêmement explosif

Trump a nommé à la Cour suprême une juge extrêmement conservatrice : normal, les États-Unis sont le pays des extrêmes

il y a 3 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Tel est sur toi le sceau de ma haine, ou les possédés

il y a 4 heures 55 min
décryptage > Economie
Business

Bourse : les nouveaux gagnants et perdants post-Covid

il y a 5 heures 13 min
décryptage > International
Géopolitique

La Turquie, un enjeu existentiel pour l'Europe et pour le monde arabo-musulman

il y a 5 heures 28 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Poser des plaques de verre sur la banquise pourrait-il sauver les glaces de l’Arctique ?
il y a 5 heures 49 min
décryptage > Société
La responsabilité du gouvernement… et la nôtre...

Covid-19 : à quelles libertés sommes-nous réellement prêts à renoncer pour enrayer l'épidémie ?

il y a 6 heures 17 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces soutiens vitaux au quotidien pour les personnes âgées et dont la France aura cruellement besoin face au vieillissement de la population

il y a 7 heures 41 min
décryptage > Politique
Il a lu attentivement le Coran

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

il y a 7 heures 41 min
pépites > International
Jeter l'éponge
Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un gouvernement et démissionne
il y a 22 heures 51 min
Vraie laïcité

Election du prêtre Michel Deneken à la Présidence de l'Université de Strasbourg : l'expression des dérives de la laïcité ?

Publié le 14 décembre 2016
Élu ce mardi 13 décembre à la tête de l'université de Strasbourg, Michel Deneken est professeur de théologie et prêtre. Ce dernier point lui a valu de sévères attaques au nom de la laïcité.
Bertrand Vergely
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Vergely est philosophe et théologien.Il est l'auteur de plusieurs livres dont La Mort interdite (J.-C. Lattès, 2001) ou Une vie pour se mettre au monde (Carnet Nord, 2010), La tentation de l'Homme-Dieu (Le Passeur Editeur, 2015).  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Élu ce mardi 13 décembre à la tête de l'université de Strasbourg, Michel Deneken est professeur de théologie et prêtre. Ce dernier point lui a valu de sévères attaques au nom de la laïcité.

Les violentes attaques dont a été victime Michel Deneken, à la suite de son élection à la présidence de cette université ainsi que les pressions exercées par le Snes, l’Humanité et Mediapart afin qu’il retire sa candidature, sous prétexte qu’il est prêtre catholique, sont révélatrices des dérives que peut provoquer un certain rapport à la laïcité. 

1) D’abord, l’ignorance. L’Alsace vit depuis 1802 sous un régime concordataire qui fait que la religion est enseignée à l’école et que les ministres des quatre cultes reconnus sont salariés par l’État. Qu’un prêtre comme Michel Deneken soit président d’une université n’a rien de choquant, le fait d’être prêtre et fonctionnaire de l’État étant depuis longtemps reconnu en Alsace. 

2) Ensuite, l’inconséquence. Durant près de huit années Michel Deneken a été vice-président de son université. Durant huit ans son statut de vice-président et de prêtre catholique a été admis. Comment se fait-il que soudain il apparaisse comme scandaleux ? 

3) Le fantasme. Lorsque la Révolution s’est installée, les révolutionnaires ont eu peur du retour de l’ordre ancien. Aussi ont-ils vu dans les nobles et le clergé des adversaires potentiels qu’ils se sont empressés de guillotiner. En déclarant impossible le faut d’être président d’université et prêtre les adversaires de Michel Deneken sont manifestement dans le fantasme en s’imaginant que celui-ci va profiter de ses fonctions pour fomenter un complot contre la République. D’où leur zèle à le chasser au nom de la purification laïque et républicaine. 

4) La confusion idéologique. Il existe actuellement en France une confusion à propos de la laïcité consistant à confondre la séparation de l’Église et de l’État avec la séparation de la religion et de la société. Quand la société décide d’être religieuse ou pas, cela ne regarde pas l’État mais la société. Et la laïcité consiste, quand on est l’État, à respecter ce que veut la société en la matière. Or, aujourd’hui, quand quelqu’un exprime un point de vue religieux, il est devenu courant de voir là une atteinte à la laïcité. Ce qui est un contre sens, l’atteinte à la laïcité consistant à vouloir faire taire toute opinion religieuse et non à permettre à celle-ci de s’exprimer.

Cette confusion consistant à appeler laïcité le fait pour la religion de se taire et de disparaître n’est pas un hasard et c’est le cinquième point qu’il convient de souligner : 

5) L’abus. Depuis les Lumières et notamment Voltaire et Condorcet il existe un courant idéologique puissant dans la société française et européenne consistant à appeler liberté la laïcité et fanatisme la religion. Résultat : impossible dans cette perspective de pouvoir concilier religion et laïcité. Si l’on veut être laïque il n’y a qu’une issue : être athée ou se taire. 

Si Michel Deneken était un blasphémateur notoire à l’encontre de la religion et les prêtres en n’hésitant pas à être obscène pour cela, nul doute que sa nomination en tant que président de l’université de Strasbourg aurait été saluée comme une indéniable victoire du progrès et de la démocratie. En revanche, le fait qu’il est prêtre et président d’université est ressenti comme un blasphème, une obscénité et une régression. 

Nous pensons vivre aujourd’hui dans un monde laïque qui a séparé l’Église et l’État. Ce n’est pas vrai. Nous vivons dans un monde qui réprime l’Église au nom de l’État et ce parce que si la République a aujourd’hui séparé l’Église de l’État elle n’a pas séparé l’athéisme de l’État. Le fera-t-elle un jour pour arriver à une vraie laïcité ? Si tel est le cas il faudra qu’elle aille puiser quelques leçons de laïcité dans son passé chrétien qu’elle s’acharne à étouffer. Elle y découvrira alors que la laïcité renvoie au peuple et non à la liberté de ne pas croire et que le peuple est synonyme de l’action par opposition à l’Église qui est le temps de la contemplation. Pensons la vie comme temps de l’action avec le peuple et temps de contemplation avec l'Église. On réconcilie la laïcité avec la religion et la religion avec la laïcité. Pensons à l’inverse la laïcité comme la liberté de ne pas croire. On ne connaîtra jamais la paix mais la guerre et la laïcité ne pourra jamais exister. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jpd
- 14/12/2016 - 21:50
Discrimination
Comment des "progressistes" très sensibilisés par les problèmes de discrimination puissent eux mêmes faire de la discrimination? Le Pr Deneken a été élu par ses pairs pour ces qualités de chercheur, son indépendance, sa probité et non pas pour ses engagements religieux
Benvoyons
- 14/12/2016 - 18:49
Les fanatiques ne sont pas toujours dans les religions sauf
a considérer que le Socialisme, le Communisme, les Ultra-Gauchistes etc..sont des Religions. Mais en fait c'est une vérité car se sont des croyances avec des formatages des conditionnés par des lectures exclusives & obligatoires. Ainsi tous répètent bêtement leur bréviaire d'Homme de gauche rétrograde & conservateur. Ce sont des gens ne comprenant aucunement le vivre ensemble avec la pondération nécessaire pour un être Humain digne de se nom.
Deudeuche
- 14/12/2016 - 17:28
Il serait comme les 3/4 du gouvernement au GOF(GrandOrient deF)
Pas de problème; il n'y aurait pas d'atteinte à la laïcité.
Bon article qui rappelle que la laïcité n'est pas un athéisme officiel de l'Etat ou de la société française!
En plus en Alsace on voit les choses différemment (même après l'annexion au Grand Est)