En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

04.

La décennie qui s'ouvre pourrait être encore pire que la précédente et voilà pourquoi

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

07.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 3 heures 42 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 5 heures 20 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 8 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 9 heures 8 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 10 heures 15 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 11 heures 19 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 12 heures 12 min
pépite vidéo > Economie
Engagements face à la crise
Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"
il y a 12 heures 37 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

A la fin, est-ce le capitalo-marxisme qui l’emportera?

il y a 13 heures 16 min
pépites > Santé
Coronavirus
Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"
il y a 13 heures 40 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 4 heures 14 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 6 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 9 heures 54 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 10 heures 30 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 11 heures 59 min
pépites > International
Environnement
Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique
il y a 12 heures 26 min
pépites > Finance
Economie
Danone annonce 1.500 à 2.000 suppressions de postes dont près de 400 en France
il y a 13 heures 10 min
décryptage > Media
Sur le divan

"L’élection de Joe Biden est bonne pour l’équilibre mental des Français". Et c’est la psy attitrée de France Info qui vous le dit

il y a 13 heures 33 min
décryptage > Société
La germination des mots

Existerait-il des complotistes sans comploteurs ?

il y a 13 heures 41 min
© Reuters
On va de toute façon respirer des particules fines. Mais on peut prendre des mesures pour diminuer l'apport global de polluants en utilisant les transports en commun, pratiquant le covoiturage, encourageant la circulation alternée.
© Reuters
On va de toute façon respirer des particules fines. Mais on peut prendre des mesures pour diminuer l'apport global de polluants en utilisant les transports en commun, pratiquant le covoiturage, encourageant la circulation alternée.
Toxicity

Circulation alternée : cinq idées reçues sur les pics de pollution et ce qu’il faut faire ou ne pas faire

Publié le 07 décembre 2016
Alors que Paris vit un nouveau pic de pollution, mercredi 27 février, retour sur la pollution et le comportement à adopter dans cette situation.
Pierre Souvet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Dr Pierre Souvet, cardiologue, est le président de l'Association santé environnement France (ASEF). Il travaille en collaboration avec l'observatoire atmosphérique du Ballon de Paris.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que Paris vit un nouveau pic de pollution, mercredi 27 février, retour sur la pollution et le comportement à adopter dans cette situation.
  • Personne n’échappe pas à la pollution, pas même en intérieur, chez soi, mais il est possible de limiter les conséquences.

  • Se protéger la bouche et le nez avec une écharpe ou un masque classique ne sert à rien.

  • Mieux vaut éviter les déplacements à pieds ou à vélo sur les grands axes ou les rues trop étroites (car la pollution s’y condense).

  • Malgré l’air pollué, aérer systématiquement les intérieurs, aux heures creuses de circulation.

 

Atlantico : Quels sont les gestes à adopter pour se protéger de la pollution lorsque l'on est contraint de vivre en zone urbaine ?

Pierre Souvet : Personne n'échappe à la pollution. On est tous soumis aux effets néfastes en période de pollution aigue comme que le montre cette étude du CNRS, mais le plus important est la pollution chronique qui fait que nous sommes tous les jours soumis, notamment dans les zones urbaines et encore plus à Paris, à de fines particules, supérieures aux normes de qualités de l'air définies par l'OMS (la référence étant la ville de Stockholm). 

Pour s'en protéger, il faut simplement éviter de s'approcher des lieux où la pollution est maximale, comme les lieux de circulation. Eviter de faire son jogging le long des voies de circulations, ne pas promener ses enfants là où la circulation est dense mais plutôt dans les parcs où la pollution se dilue un petit peu (celle-ci n'est pas homogène partout). Pour les personnes plus sensibles, les personnes âgées et celles souffrant de maladies cardiovasculaires, il faut leur dire de ne pas faire d'efforts lors de fortes pollutions. En ce qui concerne les automobilistes, l'intérieur de l'habitacle a une concentration plus forte de pollution qu'à l'extérieur, car elle s'accumule comme dans un bocal.

Il s'agit alors d'aérer dès que la circulation s'est un peu dégagée, une fois que les pots d'échappements se sont éloignés, surtout ceux des voitures diesel. Par exemple, lorsqu'on se trouve dans un bouchon sur le périphérique parisien, la pollution s'accumule dans l'habitacle, provoque une forte concentration de gaz toxiques comme l'azote et les oxydes d'azote, très irritants pour la gorge, les yeux et les poumons. Ainsi, dès qu'il y a la possibilité, on aère sa voiture. Les masques classiques n'empêchent pas les particules de passer et s'avèrent donc inefficaces. Il faudrait plutôt des masques spéciaux.

Ainsi, là ou la circulation est plus intense, on évite de faire du sport. On cible les populations à risques (personnes âgées et malades). Mais, comme je le signalais précédemment, personne n'échappe à la pollution.

Quels sont les comportements à éviter à tout prix ? 

Il faut éviter de faire des feux de cheminée qui rejettent les particules nocives surtout avec les foyers ouverts. Autant éviter de rajouter de la pollution à celle de la circulation urbaine. On évite aussi d'utiliser tout ce qui peu contenir des composés organiques volatiles comme la peinture et toutes sortes de solvants qui participent à l'aggravation de la pollution de l'air.

Il faut aussi réduire la circulation. Il y a des mesures autoritaires prises comme la circulation alternée, le covoiturage et la facilitation de la prise des transports en commun, mais il faut également participer à un effort général qui va être de réduire au maximum l'utilisation de son véhicule dans lequel on est plus exposé à la pollution. L'effort va donc ainsi profiter au plus grand nombre.

Alors, étant tous soumis à la pollution chronique, le fait qu'on ait relevé la TVA sur les transports en commun me semble un contresens sanitaire.

Quels moyens de transport privilégier afin de na pas inhaler de particules fines, tout en évitant d'aggraver les problèmes existants ?

On va de toute façon respirer des particules fines. Mais on peut prendre des mesures pour diminuer l'apport global de polluants en utilisant les transports en commun, pratiquant le covoiturage, encourageant la circulation alternée.

Il faut diminuer la pollution globale de polluants dans la mesure où l'on respire de toute façon de la pollution. Ainsi, il faut faire en sorte de ne pas se promener aux endroits où la circulation est la plus dense, éviter les rues extrêmement étroites avec des immeubles hauts, appelées rues canyons, qui concentrent encore plus la pollution. Cibler parcs et endroits aérés où la pollution est minimisée. Les autorités doivent comprendre que la qualité de l'air dépend de l'aménagement des villes et passe par une diminution des trafics, par un nombre d'espaces verts suffisant.

Le Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France (CSHPF) a souligné que, lors d'un épisode de pollution, il n'est pas recommandé de confiner les intérieurs mais plutôt d'aérer et de ventiler. L'air à l'intérieur de nos maisons est-il tout aussi pollué que l'air extérieur ?

L'air intérieur également pollué, à la fois par l'apport de l'air extérieur mais par tout ce qui va se générer depuis l'intérieur. La première chose est de ne pas fumer dans la maison, ne pas allumer de feux, d'encens dont la combustion dégage des produits cancérigènes. Ce ne sont pas toujours les mêmes particules qui polluent !

On a aussi les bombes pour les WC, les laques pour les cheveux, les déodorants en sprays, la peinture, le parquet flottant (et tous ce qui est fait en aggloméré qui rejettent des produits toxiques pendant des mois et provoque de l'asthme chez les enfants). Les vaporisateurs rejettent des particules qui ne sont pas les mêmes que les microparticules diesel mais qui favorisent tout autant le sifflement respiratoire et l'asthme.

L'intérieur est donc pollué par ce qu'on y met et la seule solution est d'aérerun bon quart d'heure matin et soir, lorsque la circulation n'est pas très dense. Comprenons que se sont les combustibles rejetant des produits toxiques qui exposent à une pollution chronique. Le chauffage électrique ne représente donc aucun danger.

Propos recueillis par Lucie Trouillet

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ullman
- 28/02/2019 - 11:59
PIED NICKELÉ
« la pollution s'accumule dans l'habitacle, provoque une forte concentration de gaz toxiques comme l'azote » dit le Docteur…
Parce que dans l’air non pollué il n’y a pas d’azote ?
Si ça se trouve, la présence d’eau dans les rivières et dans la mer, c’est peut-être dû aussi à la pollution ?
Christian GÉRONDEAU a fait paraître récemment dans Atlantico un article intéressant sur la pollution et les particules fines en opposition totale avec les fariboles ci-dessus :
https://www.atlantico.fr/decryptage/3566726/alerte-aux-particules-fines--pourquoi-les-alertes-pollution-ne-devraient-en-fait-pas-nous-inquieter-outre-mesure-christian-gerondeau
clint
- 07/12/2016 - 19:25
L'alcade n'a qu'un objectif : justifier les vignettes payantes !
Après avoir bien perturbé la région parisienne l' alcade a encore montré son caractère intransigeant et sectaire. Et pendant ce temps là où Paris est encombré depuis juillet il y n'y a pas un chat sur les voies sur berge piétonnières. Mais il parait qu'elle veut jouer un rôle incontournable dans la primaire du PS, comme référence ! Au moins Martine Aubry était intelligente !
vangog
- 07/12/2016 - 10:32
Oui! Élargir les voies d'accès et fluidifier la circulation!
Par soumission aux écolo-reacs bruxellois, les concepteurs de rues font exactement le contraire: voies cyclables obligatoires, mais inutiles, restriction des accès aux centre-ville (le lobbyisme des grandes surfaces vers les gauchistes fonctionne à plein!), terrorisme gauchiste contre les automobilistes-ces horribles individualistes, taxes diverses et variées (Hidalgomygode va reintroduire la vignette, car miam-miam!), et puis...ces centrales à charbon allemandes, imposées par les ecolo-reacs...quel massacre!