En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon

05.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

06.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

07.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

ça vient d'être publié
pépites > Economie
Coronavirus
La barre des 36.000 morts franchie en France, premier jour de confinement, quel effet sur l'économie ?
il y a 26 min 28 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Avant la retraite" de Thomas Bernhard : il est encore fécond le ventre…

il y a 11 heures 14 min
pépites > Politique
Réalité du confinement
Jean Castex et les ministres du gouvernement ont dévoilé les différentes mesures et aménagements liés au reconfinement
il y a 11 heures 51 min
pépite vidéo > Religion
Emotion
Attaque à Nice : le glas a résonné dans les églises de France en hommage aux victimes
il y a 15 heures 15 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron s’inquiète de l’affaiblissement de Castex, les islamo-gauchistes refusent d’assumer leurs responsabilités; Le juteux business des ex-politiques; Olivier Véran, l’homme qui dit qu’on n’a pas voulu l’écouter sur la gravité du Covid
il y a 16 heures 9 min
pépites > France
Opération Sentinelle
Attentat à Nice : Emmanuel Macron réhausse de "3.000 à 7.000" le nombre de militaires déployés sur le sol français
il y a 16 heures 48 min
pépites > Terrorisme
Menace terroriste
Attentat à Nice : Jean Castex indique que le plan vigipirate a été réhaussé au niveau "urgence attentat" partout en France
il y a 17 heures 54 min
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 20 heures 8 min
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 21 heures 28 sec
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 21 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Roses fauves" de Carole Martinez : les femmes attirent et piquent autant que les roses... un conte envoûtant, merveilleux et cruel

il y a 11 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Aubrey Beardsley (1872-1898)" au Musée d'Orsay : 1re monographie en France de l’étrange et virtuose illustrateur

il y a 11 heures 27 min
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attentat à Nice : l'assaillant serait un Tunisien de 21 ans arrivé par Lampedusa
il y a 14 heures 53 min
pépites > International
Multiples attaques
Arabie saoudite : un vigile du consulat français à été blessé au couteau à Djeddah
il y a 15 heures 48 min
pépites > France
Vigilance des forces de l'ordre
Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon
il y a 16 heures 33 min
light > Religion
Vatican
Attentat à Nice : le pape François "prie pour les victimes et leurs proches"
il y a 17 heures 31 min
décryptage > Environnement
Plan vélo

Et pendant ce temps-là se poursuivait joyeusement la guerre absurde contre la voiture

il y a 19 heures 47 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 20 heures 34 min
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 21 heures 16 min
décryptage > Santé
Bis repetita

Isolement des cas positifs : le ratage massif qu’Emmanuel Macron feint de ne pas voir (et qui pourrait faire échouer le 2ème déconfinement)

il y a 22 heures 24 min
© JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Une nouvelle étude, publiée le 11 novembre dans la revue Science, révèle que nous sommes plus ou moins résistants face aux infections des différents types de grippes selon notre date de naissance.
© JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Une nouvelle étude, publiée le 11 novembre dans la revue Science, révèle que nous sommes plus ou moins résistants face aux infections des différents types de grippes selon notre date de naissance.
Pas tous égaux

Comment votre année de naissance détermine votre niveau de résistance aux différentes grippes

Publié le 15 novembre 2016
Une nouvelle étude révèle à quel point nos premières grippes déterminent notre résistance aux prochaines. Selon les années de naissance, nous ne sommes pas tous égaux face aux différents types de grippes.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une nouvelle étude révèle à quel point nos premières grippes déterminent notre résistance aux prochaines. Selon les années de naissance, nous ne sommes pas tous égaux face aux différents types de grippes.

Vous êtes né après 1968 ? Alors il y a de fortes chances que la première grippe que vous ayez contractée fût de type H3. Par conséquent, votre organisme est sûrement plus résistant contre les grippes de type H7 et H3. Vous n'y comprenez rien ? On vous explique tout.

Inégaux face à la grippe

Une nouvelle étude, publiée le 11 novembre dans la revue Science, révèle que nous sommes plus ou moins résistants face aux infections des différents types de grippes selon notre date de naissance, rapporte le média américain CNN. La première grippe dont nous sommes atteints (la plupart des individus sont contaminés par la grippe avant 5 ans) est un facteur déterminant, puisque nos défenses immunitaires s'arment en fonction d'elle. Or, les virus grippaux mutent et ne sont pas les mêmes à coloniser la planète année après année. Un autre individu plus ou moins âgé a donc de grandes chances de ne pas avoir été infecté par le même type de grippe étant enfant, et donc d'avoir développé des défenses immunitaires différentes des vôtres.

De ce fait, nous ne sommes pas tous égaux face aux différentes formes de grippes, puisque nous n'aurons pas tous la même résistance face à un virus grippal d'un certain type. Ainsi, selon les scientifiques de l'Université d'Arizona et de Californie à Los Angeles, en charge de l'étude, notre première exposition à un virus réduit le risque d'une deuxième contamination jusqu'à 75%. "Jusqu'à maintenant, nous pensions que l'histoire de notre exposition à la grippe n'offrait aucune protection ou presque contre les virus grippaux véhiculés aux humains par les animaux (on parle là de zoonose, ndlr) […] En se basant sur nos données, on peut conclure qu'il se passe quelque chose de magique lorsque votre organisme réagit à sa première grippe. Celle-ci semble alors inscrite dans nos défenses immunitaires, qui peuvent alors s'en défendre à l'avenir", explique Michael Worobey, biologiste et auteur principal de l'étude à CNN, encore ébahi par sa propre découverte.

Dates clefs

Entre 1918 et 1920, la grippe espagnole faisait des dizaines de millions de morts. Parmi eux, une majorité de jeunes adultes. Jusqu'à maintenant, personne ne savait pourquoi. Personne, jusqu'à ce que ces chercheurs mettent le doigt sur un détail qui change tout : selon notre année de naissance, et plus généralement selon la première décennie de notre existence, nous ne développons pas les mêmes défenses immunitaires selon le type du virus qui nous a contaminés. Il parait maintenant évident que cette jeune génération meurtrie par la grippe de 1918 ne résistait pas aussi bien à l'infection que leurs aînés ou leurs benjamins.

Trois catégories de personnes sont donc à distinguer selon les chercheurs, en attendant d'en apprendre davantage : celles nées entre 1918 et 1957, celles nées entre 1957 et 1968, et celles nées après 1968. Ces dates correspondent aux pandémies les plus massives que nous ayons connues : la grippe espagnole de 1918 (H1N1), la grippe asiatique de 1957 (H2N2, entre 1 et 1,5 million de morts) et la grippe de Hong Kong de 1968 (H3N2, entre 750 000 et 1 million de morts). De la même manière, on peut suggérer, bien que l'étude ne le précise pas, que les personnes nées après 2009, année de l'épidémie de grippe A (H1N1) bénéficient de défenses immunitaires encore différentes. Mais revenons à nos moutons. Il y a donc fort à parier qu'une personne née en 1960 ait connu une première grippe de type H2N2. Cet individu sera donc plus résistant contre une grippe de type H2, désignant là la deuxième "famille" de virus, mais également contre H5 et H1. En effet, ces différentes "familles" se retrouvent dans deux groupes distincts. Le premier groupe rassemble H1, H2 et H5. Le deuxième regroupe H3 et H7. Seuls H1, H2 et H3 ont circulé dans le monde entier entre 1918 et 2015, explique l'étude. Le tableau ci-dessous vous aidera à y voir plus clair. Par ailleurs, vous pouvez retrouver la nomenclature exacte de ces différents virus grippaux ici.

Protéine et prince Philip

Pour en arriver à de telles conclusions, les scientifiques se sont penchés sur le cas de près de 500 personnes décédées (selon l'OMS) entre 2003 et 2016 des grippes H5N1 et H7N9, deux virus véhiculés par les oiseaux. C'est en remarquant que certaines générations semblaient plus en proie au virus que d'autres que les chercheurs ont pu approfondir les recherches et aboutir à ces résultats, indique The Sacramento Bee

Bien que Michael Worobey et son équipe ne soient pas encore allés jusqu'au bout de leurs recherches, ils suspectent déjà une protéine nommée hémagglutinine de jouer un rôle dans la distinction de ces deux grands groupes de virus grippaux cités plus haut.  On remarque en effet que les molécules de cette protéine varient selon ces deux ensembles. Toutefois, certaines zones d'ombre sont encore à dissiper, à commencer par le fait que plusieurs types de virus règnent actuellement. Il apparaît difficile de connaître avec certitude, à moins d'un examen approfondi, quel était le type de virus grippal dont nous avons été atteints pour la première fois.

Pour la petite anecdote, et comme le remarque le Britannique The Daily Mail, le Prince Philip Mountbatten, duc d'Édimbourg et nonagénaire, a apparemment beaucoup de chance. Lui que se vantait début novembre 2016 de ne pas avoir attrapé la grippe depuis 40 ans ne sait sûrement pas que s'il a pu être protégé de la grippe jusqu'à la fin des années 1960 grâce à ses défenses immunitaires (voir tableau), il demeure depuis une cible facile pour les virus grippaux saisonniers que nous connaissons aujourd'hui, de type H7. Il en a de la chance ! Ou alors, tout simplement, il est vacciné contre. Le vaccin reste en effet le meilleur moyen de se protéger soi ainsi qu'autrui des pathologies. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zouk
- 15/11/2016 - 14:04
Resistance à la grippe
Le virus de la grippe est fortement mutant. Cette information est beaucoup trop sommaire pour être de quelque utilité.