En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

02.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

03.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

04.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

05.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

07.

Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

04.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 3 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 7 heures 45 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 8 heures 27 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 9 heures 59 min
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 12 heures 53 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 14 heures 13 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 14 heures 36 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 15 heures 14 min
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 16 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 16 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 7 heures 25 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 8 heures 43 sec
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 8 heures 57 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 11 heures 13 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 13 heures 28 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 14 heures 28 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 15 heures 10 sec
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 15 heures 38 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 16 heures 7 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 17 heures 15 min
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Les campagnes à mener en priorité sont celles à l’école pour sensibiliser les jeunes filles ainsi que la médiatisation d’octobre rose particulièrement.
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Les campagnes à mener en priorité sont celles à l’école pour sensibiliser les jeunes filles ainsi que la médiatisation d’octobre rose particulièrement.
"Connais ton ennemi"

Cancer du sein : tout ce qu’il faut savoir sur le dépistage

Publié le 22 novembre 2016
La plupart des femmes qui se font dépister un cancer du sein le font encore trop tard. Pourtant, les scientifiques sont formels : il ne faut pas attendre de ressentir une grosseur pour procéder aux tests.
Didier Bourgeois
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Didier Bourgeois est oncologue à la clinique Hartmann (Hauts-de-Seine), il est médecin spécialiste du cancer du sein.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La plupart des femmes qui se font dépister un cancer du sein le font encore trop tard. Pourtant, les scientifiques sont formels : il ne faut pas attendre de ressentir une grosseur pour procéder aux tests.

Atlantico : D'après les chercheurs de l'université de Londres, les femmes doivent faire particulièrement attention aux symptômes du cancer du sein autre que les grosseurs. Quels sont les autres signes avant-coureur de la maladie ? Saignements ? Infections de l'aisselle ? Changements du mamelon ?

Didier Bourgeois : Avant de se palper ou de s'examiner, un sein se regarde. Rupture du galbe, ride cutanée, modification de la forme... les signes sont multiples. Il faut aussi regarder le sein de façon dynamique, c'est à dire en mobilisant les bras : cela permet de voir plus facilement l’apparition d’une ride ou d’une adhérence cutanée.

L'écoulement sanglant par le mamelon, même si cela ne se produit qu’une seule fois, ou la modification de la plaque aréolo-mamelonnaire (aspect eczématiforme) peuvent laisser présager une maladie de Paget. La rétraction récente du mamelon ou toute modification inhabituelle comme la découverte d’une adénomégalie axillaire (augmentation récente de taille d’un ganglion sous le bras) sont des signes avant coureurs. La plupart du temps, il n’y a pas de douleurs. 

Selon-vous pourquoi les femmes ont tendance à ne pas aller consulter de spécialistes lorsque ces symptômes parfois inattendus surviennent ? Lesquels devons-nous particulièrement prendre au sérieux ?

La prise de rendez-vous chez chez le médecin traitant ou le gynécologue prend souvent du temps. Par ailleurs le délai d'attente s'il est conséquent retarde la consultation. Les patientes ont tendance à retarder ces consultations à cause d'une peur du diagnostic et donc du cancer. Le refus de la maladie est souvent lié à la peur des traitements et de leurs effets secondaires. 

Cependant, tous les signes ou symptômes doivent conduire à un avis spécialisé et à une consultation médicale : quand on y pense, il faut vérifier !

Trop souvent, les femmes reculent leurs visites chez le médecin même lorsqu’elles ressentent des grosseurs à la poitrine. Pouvons-nous différencier une simple grosseur d’une tumeur ? Comment réagir face à ce type de symptôme ?

Une tumeur ne présage pas de la bénignité ou de la malignité. Nodule, boule ou tumeur c’est la même chose. Dans l'inconscient collectif une tumeur est synonyme de mort.  Dans les faits, une grosseur dans un sein peut être un kyste (lésion liquidienne) ou une lésion solide, ce qui ne présage pas de la malignité. Il existe des tumeurs solides bénignes (fibroadénome) et des kystes cancéreux nécessitants un examen clinique spécialisé et un examen radiologique (mammographie et ou échographie mammaire).

Il faut toujours demander conseil à un spécialiste pour ne pas méconnaître un cancer du sein, ne pas négliger la surveillance systématique et le dépistage. Il y a des cancers sans signes cliniques parce que très petits, parce que très profonds dans un sein volumineux ou dense, comme il peut y avoir des microcalcifications non palpables.

Actuellement la prévention des symptômes du cancer du sein est-elle suffisante ? Les femmes ne se rendent pas toujours compte de l’importance de ces symptômes. Quelles sont selon vous les campagnes à mener en priorité sur ce thème ?

Un examen clinique des seins (palpation) par un professionnel de santé est recommandé tous les ans dès l’âge de 25 ans. Le dépistage organisé en France consiste en une mammographie tous les 2 ans entre 50 et 74 ans.

Dans le cas de facteurs de risque particulier (mutation, risques familiaux), nous proposons une surveillance sur mesure plus précoce.

Les campagnes à mener en priorité sont celles à l’école pour sensibiliser les jeunes filles ainsi que la médiatisation d’octobre rose particulièrement.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires