En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

02.

Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

05.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

07.

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

03.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

04.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 2 heures 29 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 3 heures 42 min
décryptage > Environnement
Stratégie gouvernementale

La récession économique n’empêchera pas le gouvernement de mettre en oeuvre son programme (de punition) écologique

il y a 4 heures 29 min
décryptage > Environnement
Carburant du futur ?

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

il y a 5 heures 24 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

il y a 6 heures 37 min
décryptage > Environnement
Gaspillages

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

il y a 7 heures 3 min
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 23 heures 21 min
pépites > France
Rénovation vintage
C’est officiel : la flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique
il y a 1 jour 1 heure
pépites > France
Fin de partie
L'état d'urgence sanitaire prend fin aujourd'hui, qu'est ce que cela signifie ?
il y a 1 jour 2 heures
pépite vidéo > France
Reconnaissance
Lors du défilé du 14 juillet, l'armée de l'air rendra hommage au personnel soignant
il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 2 heures 59 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 4 heures 6 min
décryptage > Economie
Marché du travail

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

il y a 4 heures 53 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

il y a 6 heures 6 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis
il y a 6 heures 48 min
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 22 heures 19 min
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 23 heures 51 min
pépites > Economie
L'euro fort
L'Irlandais Paschal Donohoe prend la tête de l'Eurogroupe
il y a 1 jour 1 heure
pépites > France
Sécurité
En déplacement à Dijon, Jean Castex dénonce des comportements "inadmissibles"
il y a 1 jour 3 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le rouge se met à fumer et quand la cible a du plomb dans l’heure : c’est l’actualité caniculaire des montres
il y a 1 jour 5 heures
© Flickr
© Flickr
Révélation pimentée

Pourquoi le wasabi que vous mangez dans les restaurants japonais... n'en est probablement pas

Publié le 27 octobre 2016
Cette pâte verdâtre que vous croyez être du wasabi n'est en fait qu'une mixture à base d'eau et de raifort, avec, on vous l'accorde, une petite part de véritable wasabi. Mais vraiment, une toute petite part.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette pâte verdâtre que vous croyez être du wasabi n'est en fait qu'une mixture à base d'eau et de raifort, avec, on vous l'accorde, une petite part de véritable wasabi. Mais vraiment, une toute petite part.

Ah ! Les restaurants japonais, leur ambiance détente, leurs tapis roulants, ces délicieux sushis qui viennent ravir nos papilles, dont le goût n'est que meilleur quand on y ajoute une pointe de wasabi… Quoi ? Ce n'est pas du wasabi ? En effet, il y a erreur sur la marchandise. Là où on pensait avoir affaire à un authentique produit japonais 100% wasabi, nous n'avons en fait qu'une vulgaire pâte à base d'eau et de raifort à laquelle ont été ajoutés du colorant vert (pour la ressemblance) et une minuscule pointe de wasabi (pour la bonne conscience des fabricants), nous apprend le site RocketNews24.

La terrible nouvelle est apparue à la publication d'une vidéo produite par la compagnie aérienne nippone All Japan Airways publiée le 2 octobre 2016 sur la chaîne Great Big Story. Elle a été tournée dans la préfecture de Nagano, au centre de l'archipel. La voici.

Des employés d'une exploitation traditionnelle de wasabi vieille d'un siècle nous expliquent dans cette vidéo pourquoi il y a de grandes chances que la pâte que l'on mange dans nos restaurants en dehors du Japon ne soit pas du véritable wasabi. Pour cause, son agriculture nécessite un savoir-faire très recherché et des conditions très précises, qui font que son prix est très cher : 80 dollars le pound, c’est-à-dire plus de 160 dollars (145 euros) le kilo.

Savoir-faire ancestral

Cette plante met 18 mois, soit un an et demi, à parfaire sa pousse. Aussi, il faut absolument veiller à ce que toutes les conditions soient respectées pour obtenir les meilleures plantes possible : un arrosage naturel à l'eau de source entre 13 et 18°C ainsi qu'un éclairage particulier, entre ombre et lumière, est nécessaire. Le wasabi est ainsi connu pour être la plante la plus difficile à faire pousser.

Une fois que les pousses de wasabi ont achevé leur croissance, elles sont récoltées à la main. On prélève alors leur rhizome, une tige subaquatique à ne pas confondre avec les racines de la plante – comme c'est souvent le cas – puis on les frotte contre une plaque en peau de requin appelée oroshigane qui permet de couper la tige si finement qu'il en résulte une sorte de purée : le wasabi original. Le wasabi reste donc un produit de luxe. Avec 19 employés seulement, cette exploitation qui nous est présentée dans cette vidéo est l'un des plus gros producteurs nationaux, avec entre 300 000 et 400 000 plantes récoltées chaque année.

Mais alors, qu'y a-t-il dans notre wasabi ? Eh bien, en grande partie, du raifort, une plante de la même famille que le wasabi, les brassicacées, qui a plus ou moins le même goût (si un Japonais m'entendait !). On ajoute à cela du colorant afin d'imiter le vert du wasabi. Enfin, une pointe de véritable wasabi est incorporée, histoire de ne pas mentir totalement sur l'appellation du produit. Le journal britannique The Independent est allé dans un de ces restaurants japonais franchisés, se renseigner sur la teneur en wasabi des sachets distribués aux clients et présentés comme tel. Et le chiffre est ridicule : 0,6%.

Cela revient à dire, après avoir ingurgité un super menu chez McDonalds, que vous avez fait une cure en fibres. Il y en a sûrement, mais pas beaucoup.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires