En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Valéry Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

02.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

03.

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

04.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

05.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

06.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

07.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Hommage à l’ancien chef de l’Etat
Décès de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décrète un jour de deuil national le mercredi 9 décembre
il y a 5 min 34 sec
pépites > Santé
Menaces pour la course aux vaccins
IBM alerte sur des cyberattaques en série sur la chaîne logistique des vaccins contre la Covid-19
il y a 2 heures 13 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Sarkozy coache Darmanin, Macron tance ses ministres; Hidalgo n’a aucune ambition mais un sens du devoir pour la France; Le Point s’inquiète des milliards de l’argent magique du Covid, Marianne des vaccins
il y a 6 heures 21 min
pépites > Santé
Campagnes de tests
L'Assemblée nationale se prononce en faveur du dépistage systématique du Covid-19
il y a 6 heures 52 min
décryptage > France
Conseil supérieur de l’audiovisuel

Contrôle de l’accès au porno des mineurs : le CSA étale son inculture technique

il y a 8 heures 49 min
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 9 heures 39 min
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 10 heures 1 min
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 11 heures 5 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 11 heures 36 min
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 12 heures 1 min
pépite vidéo > Politique
Disparition de VGE
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Soir Info"
il y a 56 min 59 sec
pépites > Media
Déprogrammation
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décide de reporter son entretien à Brut de 24 heures
il y a 6 heures 6 min
pépites > Europe
Grisbi
L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance
il y a 6 heures 35 min
pépites > Politique
Hommage du chef de l’Etat
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron s'exprimera à 20 heures pour lui rendre hommage
il y a 7 heures 20 min
pépite vidéo > Politique
Hommage
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez les cinq moments-clés de sa vie politique
il y a 9 heures 13 min
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 9 heures 53 min
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 10 heures 28 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 11 heures 33 min
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 11 heures 42 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 12 heures 3 min
© BRT
© BRT
Dérapage

G.-W. Goldnadel : "Monsieur Poisson n’est pas antisémite, mais il s’est engagé sur une très vilaine pente"

Publié le 28 octobre 2016
Les propos de Jean-Frédéric Poisson sur les "lobbies juifs" prononcés dans Nice-Matin ont beaucoup choqué, notamment le Crif et certains de ses concurrents à la primaire.
Gilles-William Goldnadel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles-William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières. Il fut le défenseur des accusés dans les affaires Sentier I et Sentier II, ainsi que dans l'Angolagate. Il est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les propos de Jean-Frédéric Poisson sur les "lobbies juifs" prononcés dans Nice-Matin ont beaucoup choqué, notamment le Crif et certains de ses concurrents à la primaire.

Atlantico : Le candidat à la primaire de la droite et du centre Jean-Frédéric Poisson a été dénoncé par le Crif pour avoir évoqué dans Nice-Matin les liens entre Hillary Clinton et l'AIPAC, lobby juif américain, ainsi que ses forts soutiens dans le monde de la finance. Il justifiait ainsi son absence de soutien pour l'un ou l'autre des candidats de la primaire américaine. Mais l'expression "lobbies sionistes" a provoqué un certain émoi. Que pensez-vous de cette déclaration ? 

Gilles-William Goldnadel : Tout d'abord, il faut souligner que les protestations n'ont pas émané uniquement du Crif, mais aussi de nombreuses voix issues des Républicains-mêmes qui se sont aussi montrés très sévères. Ce n'est pas du tout l'expression de "lobbies sionistes" qui a écorché mes oreilles dans cette déclaration – elles en ont entendu d'autres – mais bien que cette expression soit associée à la finance de Wall Street et que ces lobbies puissent soumettre Madame Clinton. 

Je ne suis pas un perdreau de l'année : je sais ce que veulent dire les mots quand on les associe ainsi. Je précise que je suis d'autant plus marri par ces déclarations que j'avais pour Monsieur Poisson plutôt un sentiment de sympathie. J'avais oublié qu'il était l'héritier en droite ligne de Madame Boutin, qui ne m'a jamais inspiré beaucoup d'admiration morale et intellectuelle. Et lors de son passage au premier débat de la primaire de la droite, je l'avais trouvé rien de moins qu'excellent. D'autre part, je l'ai déjà rencontré : c'est quelqu'un de sympathique et de structuré intellectuellement. Je l'avais sollicité dans l'intérêt d'un journaliste catholique de France Inter qui, au rebours des Juifs pratiquants ou des musulmans pratiquants de Radio France, ne pouvait être défrayé lorsqu'il prenait des vacances lors des fêtes religieuses chrétiennes. J'avais trouvé qu'il s'agissait d'une discrimination à juste titre tout à fait intolérable. Le contact avait été bon.

J'avais aussi constaté que Jean-Frédéric Poisson faisait montre de trop de compréhension à l'égard de Bachar El-Assad. Mais je sais aussi qu'il est l'un des soutiens les plus fervents des chrétiens martyrisés en Orient, et ce notamment par les djihadistes. J'avais eu l'occasion de faire intervenir lors d'une session de France-Israël, que je préside, une sœur chrétienne palestinienne vivant en Syrie, Sœur Myriam, qui est venu nous dire qu'il fait meilleur vivre sous Assad qu'avec les djihadistes. Par conséquence, je sais relativiser les choses. D'ailleurs, le simple fait de faire venir cette sœur m'avait valu les critiques acerbes de La Règle du Jeu, le journal BHL qui m'avait alors présenté comme un suppôt de Bachar El-Assad dans la Règle du Jeu. Ce qui est le comble quand on sait que je manifeste mon opposition aux Assad, père et fils, depuis beaucoup plus longtemps que la majorité des gens, depuis l'époque à laquelle pas un journal ne s'en occupait, à l'époque par exemple du massacre de Hama, sous Hafez El-Assad.

Aujourd'hui, à la lumière des dernières déclarations de Monsieur Poisson, je ne peux m'empêcher de faire le lien avec cette sympathie singulière. Malheureusement, je considère ces déclarations comme regrettables mais surtout ineptes : sur le fond, ces déclarations ne sont rien de moins que ridicules. Le lobby sioniste est déchiré aux Etats-Unis entre Hillary Clinton et Donald Trump. Certains soutiennent la démocrate sans enthousiasme, du fait qu'elle a été Secrétaire d'Etat de Barack Obama qui n'a pas fait merveille aux yeux des pro-Israéliens, d'autres Trump, mais sans enthousiasme encore du fait de l'imprévisibilité du personnage. Eux ne sont pas soumis à un camp, mais surtout il faut bien voir que s'il y a soumission de Clinton, c'est plus aux Noirs de Black Live Matters, aux Latinos en mal de papiers, aux minorités sexuelles actives, plutôt qu'aux Juifs ! Son discours sur la Palestine ne les plonge pas dans un abîme de béatitudes, par exemple. 

Je suis donc marri par ces déclarations, moins en tant que Juif pro-Israélien – ce que je ne récuse certainement pas – qu'en tant qu'homme de droite qui considère comme une malédiction que la droite très très décomplexée ne puisse s'empêcher de dire des bêtises. Et, toutes proportions gardées, quand ce n'est pas Trump qui nous en sert, c'est Poisson. C'est moins grave mais c'est tout aussi désolant. 

Jean-Frédéric Poisson s'est défendu sur son site en déclarant que "la haine du peuple juif m'est totalement étrangère", et a affirmé qu'il traitait un problème de politique étrangère précis - la campagne américaine en l’occurrence. Pensez-vous, comme Nathalie Kosciusko-Morizet, que Jean-Frédéric Poisson est antisémite ?

Je ne fais pas de procès en antisémitisme : je ne sonde pas les reins et les âmes. Il y a bien des tares aussi graves que l'antisémitisme : l'ignorance, la stupidité, le manque de sensibilité… Il y a bien des choses que je réprouve tout autant que l'antisémitisme. Mais le fait de considérer contre l'évidence la plus aveuglante qu'un personnage politique américain soit pieds et poings liés par un groupe de pression juif, c'est reprendre les arguments les plus éculés que véhiculait l'antisémitisme classique. Je ne dis pas que Jean-Frédéric Poisson est antisémite : je ne le pense même pas. Mais malgré tout, et du fait de son engagement peu recommandable au Proche-Orient, il s'est engagé sur une très vilaine pente. Mais en tout état de cause, quand vous êtes un personnage public, que vous savez que tout une partie de la population a pour Israël une détestation toute particulière, et que circulent en nombre sur ce même territoire des thèses conspirationnistes sur le contrôle total du monde, de la presse et de la finance par les Juifs, ce qui est l'exact contraire de la réalité, il faut savoir que vous vous exposez à la juste volée de bois vert qu'a reçu Monsieur Poisson.

Certes, par nature et origine, je ne pratique pas le pardon chrétien. Il a bien voulu s'excuser : j'en prends acte, mais ne peux m'empêcher d'avoir une mémoire.

Ses opposants, Nicolas Sarkozy et François Fillon exceptés, ont menacé de demander son éviction de la Primaire. Pensez-vous que Jean-Frédéric Poisson doive être évincé ?

Je ne suis pas de ceux qui sont pour la censure. Je ne suis pas de ceux qui sont pour la sanction. Je ne souhaite pas martyriser Monsieur Poisson. Et quand bien même il y aurait un moyen juridique de l'empêcher de se présenter à la primaire, je pense qu'il s'agirait d'une sanction inadéquate et inopportune.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bd
- 02/11/2016 - 13:23
Plus de narcissique manipulateur à la présidence!
Beaucoup de Sarkozystes, ici. Ce message leur est destiné. 
Sarkozy n'est pas Donald Trump mais on en est pas loin. 
Il a bon nombre de caractéristiques d'un narcissique... et en neuropsychiatrie, les narcissiques sont classés dans la même catégorie que les sociopathes et les psychopathes. 
Pourquoi lui donner une seconde chance alors qu'il a échoué lors de son précédent mandat et que l'offre politique est pléthorique? L'empathie est un meilleur critère pour un politique et le charisme est malheureusement une qualité bien différente de l'empathie. 
Le charisme de Nicolas Sarkozy cache bien son déficit d'empathie. 
Ne vous fiez donc pas au charisme d'un politicien pour effectuer votre choix. 
Il serait salutaire de débusquer et de neutraliser les narcissiques en politique.
Semper Fi
- 23/10/2016 - 00:59
@borgowrio... et les autres
La question n'est pas de savoir si les lobbies, qu'ils soient juif ou autres, sont néfastes. Un lobby par définition défend les intérêts d'une "communauté" (dans le sens "personnes ayant un intérêt en commun"). Les lobbies pro-israëliens (sionistes) aux US sont dans leur rôle quand ils cherchent à s'assurer du soutien américain à la politique israëlienne. Leur rôle est donc néfaste si ce soutien va à l'encontre des intérêts US, bénéfique s'il va dans le même sens. Force est tout de même d'admettre que les lobbies juifs aux USA ont un poids politique indéniable, et ce n'est ni antisémite, ni complotiste que de le dire.
Deudeuche
- 22/10/2016 - 20:41
@Cloette
tout à fait on peut dire que ce lobby existe et soutenir Israël, ce que tout président US fera.