En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

02.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

03.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

04.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

05.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

06.

Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans

07.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

04.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

06.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 3 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 7 heures 31 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 8 heures 13 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 9 heures 45 min
pépites > France
Dissolution
BarakaCity dénonce le gel « illégal » de ses avoirs par l'Etat
il y a 12 heures 39 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus ; la commission d’enquête parlementaire évoque des manquements des pouvoirs publics avant et pendant la crise sanitaire
il y a 13 heures 59 min
light > Science
Santé
L'Intelligence Artificielle pourrait prédire quelles combinaisons de médicaments luttent le mieux contre tel ou tel cancer
il y a 14 heures 22 min
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 15 heures 3 sec
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 15 heures 52 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 16 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 7 heures 11 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 7 heures 46 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 8 heures 42 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 10 heures 59 min
pépites > Economie
Pas de cadeau
Le gouvernement ne devrait pas revaloriser pas le Smic en plus de la hausse automatique selon Jean Castex
il y a 13 heures 14 min
décryptage > Société
Moyen de transport idéal pendant la crise du Covid ?

Les e-scooters et autres trottinettes électriques sont-ils une bonne affaire pour l’environnement (et pour les entreprises qui les louent ) ?

il y a 14 heures 14 min
décryptage > Consommation
Magie de Noël

Réveillons de fin d’année : petits conseils pour bien anticiper les plaisirs que vous pourrez vous autoriser sans vous ruiner la silhouette

il y a 14 heures 46 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 15 heures 23 min
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 15 heures 53 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 17 heures 1 min
THE DAILY BEAST

Vidéo : la technologie nous permet de visiter Pompéi en 3D mais personne n’est capable de résoudre le plus grand mystère qui continue de peser sur le destin de la cité antique

Publié le 12 novembre 2016
La technologie moderne nous permet de visiter les anciennes rues de Pompéi. Mais cela n’a pas résolu la grande controverse qui entoure cette ville.
Candida Moss
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Candida Moss est professeure, enseignant à l'Université de Notre-Dame dans les matières "Nouveau Testament" et "Christianisme des débuts".
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La technologie moderne nous permet de visiter les anciennes rues de Pompéi. Mais cela n’a pas résolu la grande controverse qui entoure cette ville.

Candida Moss - The Daily Beast

En l’an 79 après J.C., l’éruption du Vésuve enfouit les villes voisines de Pompéi et d’Herculanum sous d’épaisses couches de cendres volcaniques. Les habitants n’ont pas eu le temps de suffoquer ; la plupart ne sont  pas morts à cause des gaz toxiques mais ont plutôt été figés par la chaleur incandescente dans une rigor mortis.

L’éruption a pétrifié à jamais les derniers moments d’agonie des habitants de Pompéi, préservant non seulement leurs douleurs mais également leurs maisons, leurs animaux domestiques et les blagues obscènes gravées sur les murs de la ville. Depuis la redécouverte des anciennes cités en 1599, le destin de leurs habitants est devenu une source de fascination. Jamais encore les traces d’une tragédie n’avaient été aussi remarquablement préservées. Et en même temps que se figeaient les rictus de douleur de ceux qui mouraient, des objets courants de la vie quotidienne ont été conservés comme des ustensiles de cuisine et des œuvres d’art.

Désormais, grâce à la technologie moderne, nous pouvons voir la façon dont vivaient les habitants de Pompéi. Le Projet Pompéi suédois a utilisé une technique de numérisation 3D pour recréer l’intégralité d’un quartier de la ville (Insula V.1). Les bâtiments numériques incluent une boulangerie, une brasserie, trois grandes maisons et leurs jardins ainsi qu’une laverie. L'une des villas du projet comporte une fontaine. Nous ne sommes pas les premiers à vouloir faire renaître la vie de l’ancien monde.

Au 18ème siècle, Pompéi fait partie du "Grand Tour" des lieux historiques et culturels. L’intérêt porté à ce lieu est alimenté par des romans comme celui de Fairfield, La dernière Nuit de Pompéi (1832) et Les Derniers Jours de Pompéi (1834) de Bulwer-Lytton, mais c’était la cité elle-même qui fascinait. Dans l’ère précédant la télévision, quand le passé était accessible seulement à travers l’art et la littérature, les gens voulaient voir la ville pétrifiée par eux-mêmes. Presque aussi intéressant que le site lui-même est la raison pour laquelle les Européens, pré-modernes et modernes, s'y intéressent tant.

Depuis la redécouverte de la ville, les écrivains et théologiens chrétiens ont systématiquement considéré la destruction de Pompéi comme un exemple du châtiment divin. Ils estiment que les Romains licencieux et immoraux persécutaient les chrétiens, en conséquence de quoi Dieu les anéantit dans une pluie de feu comparable à la destruction des villes bibliques de Sodome et Gomorrhe. En d’autres termes, la destruction de Pompéi est un testament archéologique de la vengeance divine.

Cette interprétation semble pour certains être confirmée par la découverte précoce d’art érotique dans une maison close de Pompéi. A la fin du 19ème siècle, une fresque illustrant Priapus, le dieu de la fertilité, doté d’un phallus disproportionné, a été déterrée d’un vestibule d’une villa appartenant à deux affranchis. Il est aisé de comprendre les raisons pour lesquelles les auteurs du 19ème siècle considéraient la vie à Pompéi comme choquante et débauchée. C’est un argument intéressant car nous ne savons pas si des chrétiens étaient effectivement présents dans l’ancienne Pompéi.

En l’an 197, l’auteur chrétien Tertullian écrivit qu’aucun chrétien n’était présent dans la ville lors de l’éruption. Mais il a écrit ceci 120 ans après l’éruption avec une évidente vision théologique, il ne peut donc pas être considéré comme une source fiable. Comme la classiciste Mary Beard l’a écrit, la plupart des discussions sur la présence supposée des chrétiens à Pompéi se concentre autour d’un ensemble de mots trouvés sur le site. L’inscription se lit "Sator/Arepo/Tenet/Opera/Rotas/ ", ce qui se traduit par "Arepo tient la roue à son travail".

Cependant le mot tenet (il /elle tient) est disposé en forme de croix et les lettres peuvent être re-disposées en deux Pater Noster (nos pères) en forme de croix. Il resterait une paire d’alpha et d’oméga, mais, comme le souligne Mary Bread, cela peut être un rappel du principe chrétien selon lequel le Christ est le premier et le dernier (les lettres alpha et oméga sont les premières et dernières lettres de l’alphabet grec).

Le problème est que la plupart des chercheurs pensent que le palindrome, qui apparaît dans plusieurs emplacements autour de la Méditerranée, est en réalité d’origine juive. Il existe d’autres preuves de la présence des chrétiens à Pompéi, dont des graffitis assez obscènes dans une salle de bain à propos d’une femme nommée Marie, mais rien de concluant.

En l’an 79, ce nom que nous associons aujourd’hui à la chrétienté l’était tout autant à la communauté juive. La présence de Chrétiens serait une découverte remarquable car cela prouverait l’existence du christianisme comme une religion distincte du judaïsme à la fin des années 1970. Mais pour le moment cette idée est juste "un phantasme" selon Mary Bread. L’origine de ce phantasme peut être trouvé au 19ème siècle. Dans son excellent livre Les cendres de Pompéi, Eric Moorman reprend l’idée de Bulwer-Lytton dans ses Derniers Jours, qui présente les chrétiens comme une petite minorité morale qui survécut au désastre précisément parce qu’ils étaient très pieux.

Bien que ses personnages chrétiens ne soient pas morts en martyrs, leur survie place très bien son livre dans la tradition du Ben-Hur de Wallace (1880) et du Quo Vadis ? de Sienkiewicz (1896). Mais même s’il n’y avait pas eu de chrétiens à Pompéi, il y aurait bien pu y avoir des juifs. Et les juifs ont été associés à la catastrophe voulue par la justice divine depuis près de deux millénaires.

Seulement neuf ans avant l’éruption du Vésuve, les Romains ont saccagé Jérusalem et détruit le Temple. Pour certains juifs, le Vésuve était une zone de déserts. Les oracles sibyllins, une compilation de prophéties juives, chrétiennes et grecques écrites et assemblées après les événements prédit que "une tempête guerrière diabolique en provenance d’Italie s’abattra aussi sur Jérusalem, et elle saccagera le grand Temple de Dieu" et elle ajoute que ''quand une torche, échappée d’une fissure de la terre (Vésuve) d’Italie, atteint le vaste ciel elle brûlera beaucoup de villes et détruira des hommes. Beaucoup de cendres fumantes rempliront le grand ciel et des averses de terre rouge descendront des cieux. Alors vous connaitrez le courroux du Dieu céleste''.

Il y a quelques débats sur la présence ou non de juifs à Pompéi lors de sa destruction. La présence de ce qui peut être du garum casher (une sauce de poisson) suggère que des juifs vivaient dans la ville. Et au moins une personne arrivée sur les lieux après l’éruption a gravé "Sodome et Gomorrhe" sur le mur d’une maison. Le graffiti est une indication claire, pour certains, que la destruction des deux villes romaines était un rappel de la destruction par Dieu de celles de Sodome et Gomorrhe, comme il est écrit dans la Genèse.

L’interprétation de catastrophes naturelles comme punition divine ne commence ni ne finit certainement pas à Pompéi. Mais Pompéi est intéressante parce que le voyeurisme de la vengeance a en partie alimenté ici l’industrie du tourisme depuis des centaines d’années. Peut-être qu’un jour nous ferons des voyages identiques pour visiter les reconstructions de ces villes et sites détruits par l’homme. Nous ferons alors face non pas à la vengeance de Dieu, mais au côté obscur de l’humanité.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires