En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

07.

À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépites > Religion
Vatican
Coronavirus : une crise qui révèle ce qu'il y a dans nos coeurs estime le pape dans une longue tribune publiée par le New York Times où il évoque en détail la grave maladie qui l'a touché dans sa jeunesse
il y a 11 min 40 sec
décryptage > Politique
Stratégie de lutte contre le virus

Pour protéger mamie du Covid, le gouvernement veut la pousser dans les orties

il y a 1 heure 21 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 2 heures 34 sec
décryptage > France
Appel aux autorités

Dans la peau d’un autiste

il y a 2 heures 25 min
pépites > Politique
Police
Emmanuel Macron aurait été choqué par la vidéo montrant un producteur de musique frappé, et aurait recadré Gérald Darmanin
il y a 2 heures 58 min
décryptage > International
Opérations américaines en Afrique

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

il y a 3 heures 24 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?
il y a 3 heures 41 min
pépites > Société
Couac
A peine voté, l'article 24 de la loi sécurité globale va être réécrit par une commission indépendante : la majorité est énervée
il y a 4 heures 28 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Violences contre un producteur : ce problème d’encadrement de la police nationale auquel doit absolument s’attaquer le gouvernement

il y a 4 heures 56 min
décryptage > International
Attractivité

Shanghai remplace Londres comme ville la plus connectée au reste du monde : l’Asie a-t-elle définitivement supplanté l’Occident avec le Covid ?

il y a 5 heures 38 min
décryptage > High-tech
Usage d'Internet

Nos e-mails sont-ils vraiment une menace pour l'environnement ?

il y a 46 min 31 sec
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 1 heure 47 min
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 2 heures 1 min
light > Culture
Star
Isabelle Huppert meilleure actrice du monde au XXIe siècle selon le New York Times
il y a 2 heures 34 min
décryptage > Terrorisme
Justice

Procès de l’attentat de Villepinte : l’Iran en ligne de mire

il y a 3 heures 9 min
pépites > International
Petit pas
Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"
il y a 3 heures 29 min
décryptage > Europe
Wirecard, Volkswagen...

Peut-on encore avoir confiance dans le capitalisme allemand ? Une série de scandales laissent planer le doute

il y a 4 heures 4 min
décryptage > Economie
Solutions pour sauver les emplois

Voilà comment le Covid-19 a exacerbé la fracture entre travailleurs qualifiés et non qualifiés malgré les dispositifs de chômage partiel

il y a 4 heures 30 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

il y a 5 heures 13 min
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 21 heures 20 min
Parmi les nouvelles éminences, cinq viennent incontestablement de pays en marge géographiquement, là où François croit que l'Eglise peut changer les choses en bien.
Parmi les nouvelles éminences, cinq viennent incontestablement de pays en marge géographiquement, là où François croit que l'Eglise peut changer les choses en bien.
THE DAILY BEAST

Ces 13 nouveaux cardinaux choisis par François pour peser sur l’élection du prochain Pape

Publié le 14 octobre 2016
Le pontife va nommer 13 nouveaux cardinaux électeurs en novembre qui pourraient éviter que l'Eglise ne retombe dans le conservatisme.
Barbie Latza Nadeau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbie Latza Nadeau, est chef du bureau de Rome pour The Daily Beast.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le pontife va nommer 13 nouveaux cardinaux électeurs en novembre qui pourraient éviter que l'Eglise ne retombe dans le conservatisme.

Copyright The Daily Beast - Barbie Latza Nadeau

ROME - François n'a jamais été du genre à mâcher ses mots, même quand il ne dit rien. Et il n'est certainement pas difficile de lire entre les lignes de son choix de nouveaux cardinaux, qui recevront leurs chapeaux rouges le mois prochain, pour voir qu'il agit pour s’assurer que son successeur pense comme lui.

Parmi les 17 nouveaux cardinaux qu'il a nommé dimanche, 13 ont moins de 80 ans, et donc le droit de voter dans tout conclave futur qui élira le successeur de François, ce qui ne sera pas facile.

Parmi les nouvelles éminences, cinq viennent incontestablement de pays en marge géographiquement, là où François croit que l'Eglise peut changer les choses en bien. Ils sont originaires du Bangladesh, de la République centrafricaine, du Lesotho, de la Malaisie et de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Tous sont des pays qui ont jamais eu un représentant élevé au rang de cardinal et dont l’expérience du catholicisme est très différente de la plupart des autres pays, ce qui va changer radicalement la démographie du prochain conclave. François a également choisi des hommes originaires de l'île Maurice, du Brésil et du Venezuela.

A 49 ans, le nouveau cardinal Dieudonné Nzapalainga de la République centrafricaine, sera le plus jeune votant du Collège des Cardinaux et, peut-être plus important encore, il est susceptible d'être à ce poste pendant très longtemps pour défendre un regard, qui jusque-là a souvent été mis en sourdine, sur les défis de l’Afrique.

Seuls trois des nouveaux cardinaux sont européens. L'un d’entre eux est Mario Zenari, un Italien qui a été nonce apostolique en Syrie depuis 1980. En apprenant la nouvelle, Zenari a déclaré que choisir le nonce de Syrie pour le nommer cardinal est un signal aux parties belligérantes : "C’est presque un avertissement".

Un autre européen important sur la liste est l'Espagnol Carlos Osoro Sierra, l'archevêque de Madrid, que beaucoup appellent "le François espagnol" parce son style pastoral est semblable à celui de François, et  parce qu’il est sûr d’être sur les listes des "papabili" qui peuvent prétendre remplacer François s’il devait démissionner ou mourir.

Le troisième européen, c'est Josef De Kesel, l'archevêque de Bruxelles, qui a participé à la dissimulation des scandales sexuels provoqués par des prêtres mais qui, néanmoins, a l'oreille du pape actuel sur les grands problèmes qui agitent l'Eglise catholique européenne.

Il y a aussi trois cardinaux américains remarquables, les premiers américains nommés par François. Mais plus important, peut-être, que de regarder ceux qui ont été choisis, c’est de noter ceux qui ne l’ont pas été. François n’a pas nommé l’archevêque Charles Chaput de Philadelphie, qui a fait de gros titres récemment dans les médias avec ses conseils aux catholiques divorcés et remariés leur disant de ne pas avoir des relations sexuelles. Chaput a également été sur le devant de la scène lorsque l'année dernière il a présenté à François, le clerc d’un comté du Kentucky, Kim Davis, qui avait refusé de délivrer des licences de mariage aux couples de même sexe.

Tous les choix américains de François ont tendance à être anti-républicain,  avec des prélats pro-immigration, y compris l’archevêque d’Indianapolis, Joseph William Tobin, qui  a tenu tête au gouverneur républicain de l'Indiana, Mike Pence (co-listier de Donald Trump, et donc candidat à la vice-présidence), à propos d’une mesure visant à interdire les réfugiés syriens dans son Etat. Tobin a installé une famille syrienne dans son diocèse de l'Indiana, en coopération avec le programme des réfugiés et des migrants de la Conférence épiscopale américaine au mépris de la mesure anti-réfugiés syriens de Pence. Un tribunal fédéral américain a récemment annulé la décision de Pence, permettant aux réfugiés syriens de s’installer légalement dans l'Indiana. Blase Cupich, l'archevêque de Chicago, qui est originaire du Nebraska, a également fait les manchettes de la presse, lors du Synode sur la famille, l'année dernière, en s’affichant avec des personnes LGBT et des catholiques divorcés et remariés.

"Si nous envisageons vraiment d’accompagner ces personnes, nous devons tout d'abord dialoguer avec elles", a-t-il dit en marge du Synode. "À Chicago, je visite régulièrement des gens qui se sentent marginalisés, qu'il s'agisse de personnes âgées ou gays et lesbiennes, ainsi que des couples divorcés et remariés. Je pense que nous devons vraiment connaître leur vie."

Le troisième choix américain de François était beaucoup plus attendu. Kevin Joseph Farrell, est un évêque américain, originaire d’Irlande, qui a exercé son ministère à Washington, pendant de nombreuses années, avant d'atterrir à Dallas, où il est connu pour être un ardent défenseur du contrôle des armes. Farrell venait d'être promu à Rome à la tête d'une nouvelle entité sur les laïcs et la famille, qui vise clairement à répondre aux nombreuses questions posées par les personnes LGBT et les catholiques divorcés & remariés.

Les initiés du Vatican disent que François voulait un cardinal pour diriger ce nouveau bureau afin de lui donner plus de poids, mais il a apparemment apprécié, également, la volonté de Farrell de pratiquer ce qu'il prêche, la tolérance et l'ouverture de l'Eglise face aux catholiques marginalisés.

"D'un seul coup, donc, Francis a changé les écclésiastiques au sommet de la hiérarchie américaine" estime le vaticaniste John Allen à propos de ces choix américains. "L’idée est, tout en défendant certainement la position traditionnelle de l'Eglise sur des questions telles que l'avortement et l'euthanasie, de s’ouvrir à des problématiques telles que l'immigration, la peine de mort, l'environnement, le souci des pauvres, etc..."

François couronnera ses nouveaux princes de l'Eglise le 19 novembre, le dernier jour de cette extraordinaire année du Jubilé de la Miséricorde lors d’un consistoire qui mettra son sceau sur 44 des 120 membres du collège des cardinaux qui joueront un grand rôle dans le choix de l'Eglise catholique post-François : rester sur sa trajectoire progressiste ou retomber dans le conservatisme.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
patrice Binet-Decamps
- 13/10/2016 - 11:31
Merci
... d'avoir mentionne notre Cardinal Mauricien dont nous sommes fiers : Monseigneur Maurice PIAT