En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

02.

Petite revue des raisons qui expliquent que les emplois essentiels par temps de pandémie soient si mal payés

03.

Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions

04.

"Vagabondages" de Lajos Kassak : sur les routes de Budapest à Paris avant 14, le savoir survivre d’un artiste prolétaire… une pépite de la littérature hongroise

05.

Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres

01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Mais qui peut encore stopper les magistrats dans les dommages qu’ils infligent (inconsciemment) à la démocratie française ?

04.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

05.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

06.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

Éviction d’Alain Finkielkraut : les bienfaits de la condamnation des dérapages, les dangers de l’épuration

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Ne dites plus "amen" mais "awomen"

04.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

05.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

06.

Certificats de virginité : Marlène Schiappa accuse les "évangélistes" de propager cette détestable pratique

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 4 jours 23 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 5 jours 4 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 5 jours 5 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 5 jours 5 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 5 jours 6 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 5 jours 7 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 5 jours 7 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 5 jours 8 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 5 jours 8 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 5 jours 9 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 5 jours 2 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 5 jours 4 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 5 jours 5 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 5 jours 6 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 5 jours 6 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 5 jours 7 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 5 jours 7 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 5 jours 8 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 5 jours 8 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 5 jours 9 heures
© Reuters
Selon une étude, les hommes chauves obtiennent un fort capital sympathie chez les femmes. Ici Pierluigi Collina, le célèbre arbitre de football italien
© Reuters
Selon une étude, les hommes chauves obtiennent un fort capital sympathie chez les femmes. Ici Pierluigi Collina, le célèbre arbitre de football italien
Les chauves sourient

Pourquoi être chauve est bien plus avantageux que vous ne le croyez

Publié le 27 septembre 2016
Intelligence, culture, influence, haut statut social… Les hommes chauves ne renvoient pas une image aussi dégarnie que leurs crânes. Au contraire, ils sont perçus comme des personnes charismatiques et importantes. De plus, être chauve peut vous sauver la vie.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Intelligence, culture, influence, haut statut social… Les hommes chauves ne renvoient pas une image aussi dégarnie que leurs crânes. Au contraire, ils sont perçus comme des personnes charismatiques et importantes. De plus, être chauve peut vous sauver la vie.

Arrivée la trentaine, de nombreux hommes sont en proie à la crainte de perdre leurs cheveux. Comme des lions privés de leurs crinières ou des coqs de leurs plumes, la calvitie est perçue comme le témoin cruel du temps qui passe et qui désempare les hommes de leur plus bel apparat : celui qui trône sur leurs crânes. Cette peur ne date pas d'hier, indique la BBC dans un article. Et pourtant, être chauve peut se révéler bien plus avantageux qu'il n'y paraît.

Crainte historique

Déjà en Égypte antique, il y a 5 000 ans de cela, on conseillait aux hommes atteint de ce mal de s'appliquer un onguent à base de piquants d'hérissons, d'huile, de miel, d'albâtre, d'ocre et de morceaux d'ongles. Plus tard, au début du IVème siècle avant J.C, le père de la médecine Hippocrate tentait de vaincre sa calvitie en s'appliquant une concoction à base de crottes de pigeon, de raifort, de cumin et d'orties – cela n'a pas dû marcher puisqu'une forme de calvitie porte désormais son nom. Cléopâtre avait autrefois conseillé à son doux Jules (César) de s'étaler une mixture sur le crâne à base de dents de chevaux, de morceaux de souris et de graisse d'ours pour faire repousser ses cheveux. Enfin, les Vikings ont préféré se recouvrir le caillou de caca d'oie. On doute que ces préparations aient eu un quelconque effet sur leur pilosité crânienne.

En revanche, il existe aujourd'hui de multiples remèdes à ce mal majoritairement masculin, appelé alopacie androgénétique. Médicaments, compléments alimentaires, lotions, implants capillaires… C'est simple : on dépense dans le monde plus de trois milliards d'euros par an pour lutter contre la calvitie. Un budget supérieur à celui de la Macédoine, et qui, comme l'a fait remarquer Bill Gates, est bien supérieur à celui consacré à la lutte contre la malaria, autrement plus dangereuse. Un combat qui n'en vaut peut-être pas la peine, alors que la finastéride, l'un des médicaments les plus utilisés contre l'alopécie, compte de nombreux effets secondaires comme l'impuissance sexuelle.

Il faut dire que pour les hommes, perdre ses cheveux est vécu comme une véritable déchéance. Un signe de vieillesse peu attirant, que les Romains expliquaient par le port du casque chez les soldats ; Aristote, par les rapports sexuels ; et le dermatologue français Sabouraud par un microbe en 1897 – théorie qui se révèlera fausse. En fin de compte, personne n'est épargné, puisque tous les groupes ethniques sont touchés par la calvitie.

Réflexe physiologique

On connaît aujourd'hui la provenance de cette chute de cheveux. Celle-ci est causée par l'androstanolone – autrement appelée DHT –, une composée de la testostérone, l'hormone masculine. La production de cette hormone est à l'origine du développement des parties génitales chez l'homme. Hélas, elle favorise également le cancer de la prostate. Et étonnamment, on constatait de nombreux cas de ce cancer chez les hommes chauves. De ce fait, il a été généralement accepté que les chauves avaient de plus hauts taux de testostérone et étaient donc plus virils. Ce qui est faux, expliquait la BBC dans un autre article. En revanche, on remarquait que leur pilosité sur les bras, jambes et torses était plus développée que la normale.

Mais la calvitie pourrait se révéler bien plus utile qu'elle n'y paraît. Selon certains scientifiques, celle-ci serait un réflexe physiologique qui permettrait de contrebalancer les effets néfastes de l'androstanolone sur la prostate. En effet, la chute des cheveux favoriserait l'exposition de la peau aux ultraviolets provenant du soleil, source de vitamines D. Or, ces dernières sont reconnues pour leurs vertus dans le traitement du cancer de la prostate, comme en témoigne cette étude publiée en mars 2015. Et si au final, la nature était bien faite, mieux faite que nous le pensions ? "La calvitie aurait ainsi aidé de nombreuses personnes à recevoir davantage de rayons UV et à produire plus de vitamine D", conclut le chercheur Peter Kabai de l'Université István (Budapest, Hongrie) et auteur de l'étude à l'origine de la découverte, interrogé par la BBC. Cela expliquerait alors pourquoi les femmes, qui n'ont pas de prostate, sont bien moins sujettes à la calvitie. Comme quoi, être chauve a du bon.

(Suite en page 2)

Perception sociale

Et ce n'est pas la seule commodité à être chauve. D'un point de vue social, un homme au crâne lisse et brillant bénéficie de nombreux préjugés à son avantage. Tout d'abord parce que la calvitie est une quasi-exclusivité masculine, explique à la BBC Frank Muscarella, psychologue à l'Université Barry en Floride (États-Unis) : "Dans la nature, lorsque les mâles ont des caractéristiques physiques que les femelles n'ont pas, cela créé un effet d'attraction supplémentaire". Pour en avoir le cœur net, le psychologue a réalisé un test en 2004 auprès de 101 hommes et 101 femmes, auxquels il a montré des photos d'hommes avec ou sans cheveux. Résultat : les hommes chauves obtenaient un fort capital sympathie chez les femmes. "Elles désignaient les chauves comme les plus intelligents, influents, bien éduqués, savants, honnêtes, serviables ou ayant le plus haut statut social. Des traits de caractère que l'on associe à une certaine aisance sociale ou à une forme de maturité", détaille-t-il.

Une seconde étude du même type menée par le chercheur Albert Mannes a également démontré que les personnes chauves étaient perçues comme plus grandes et plus massives. De manière générale, les chauves sont considérés comme des personnes sûres d'elles, adultes, sereines, capables de diriger et dominatrices. Cette vidéo humoristique (en anglais) produite par le studio College Humor montre à quel point un crâne bien rasé associé à un bouc peut influer sur l'image que l'on renvoit :

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
essentimo
- 29/09/2016 - 07:01
C'est peut-être le seul avantage de Juppé
pas de frais de coiffeur !
jurgio
- 27/09/2016 - 14:20
Quand on voit le type de chevelures hirsutes et négligées
voir offensantes, irrespectueuses ou méprisantes, on se doute que la calvitie n'est pas un handicap.
brennec
- 27/09/2016 - 14:16
Conclusion macho.
"Cela expliquerait alors pourquoi les femmes, qui n'ont pas de prostate, sont bien moins sujettes à la calvitie. Comme quoi, être chauve a du bon." A mon avis conclusion erronée. Pas de prostate et pas chauve? C'est être femme qui a du bon.