En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"
il y a 4 heures 12 min
light > France
Monument de la gastronomie
Mort de Pierre Troisgros, le légendaire chef trois étoiles
il y a 7 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Ours et Une demande en mariage" de Anton Tchekhov : de biens étranges déclarations d’amour

il y a 9 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Blackbird" de Roger Michell : par le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", un drame bouleversant sur les adieux d’une mère à sa famille… Avec une Susan Sarandon au sommet…

il y a 10 heures 38 min
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 12 heures 51 min
décryptage > Economie
Projet de fusion

Suez – Veolia : le mythe toxique du "champion national"

il y a 13 heures 41 sec
décryptage > France
"Le Livre noir de l'autisme"

Autisme : les cobayes de la honte

il y a 13 heures 19 min
pépite vidéo > Politique
LREM
Aurore Bergé révèle qu'il existe un "malaise profond" au sein de La République en marche
il y a 13 heures 53 min
décryptage > Science
Univers

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

il y a 14 heures 33 min
décryptage > Finance
Impact de la crise du Covid-19

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

il y a 14 heures 58 min
light > Culture
Icône de la chanson française
La chanteuse Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans
il y a 5 heures 24 min
pépites > Société
Evolution
Emmanuel Macron annonce "7 jours obligatoires" dans le cadre du congé paternité d'un mois
il y a 8 heures 25 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les pôles, une aventure française" de Dominique Le Brun : "il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer". Aristote

il y a 10 heures 12 min
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 12 heures 34 min
Futur
Elon Musk espère produire une voiture électrique coûtant 25.000 dollars d'ici trois ans
il y a 12 heures 57 min
décryptage > Europe
Union européenne

La force : question de taille ou d’agilité ?

il y a 13 heures 7 min
light > People
People
Le prince Harry et Meghan Markle critiqués pour avoir donné leur avis sur la prochaine élection présidentielle américaine
il y a 13 heures 42 min
décryptage > France
Un pluriel apaisant

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

il y a 14 heures 26 min
pépites > Justice
Enquête
Une dizaine d’ADN inconnus trouvés sur un matelas de Michel Fourniret
il y a 14 heures 36 min
pépites > International
Russie
Alexei Navalny, opposant politique russe, a quitté l'hôpital allemand où il était soigné
il y a 15 heures 5 min
© Reuters
© Reuters
Remonter aux racines

"L'intégration au modèle français mérite mieux que la naïveté heureuse ou le label 'gaulois'"

Publié le 23 septembre 2016
Candidat à la primaire de la droite et du centre, Jean-Frédéric Poisson représente le Parti Chrétien-Démocrate (PCD) et prône une approche de l'islam en tant que système politico-religieux.
Jean-Frédéric Poisson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Frédéric Poisson est député des Yvelines et président du Parti Chrétien-Démocrate.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Candidat à la primaire de la droite et du centre, Jean-Frédéric Poisson représente le Parti Chrétien-Démocrate (PCD) et prône une approche de l'islam en tant que système politico-religieux.

La question de l'intégration au modèle français mérite mieux que la naïveté heureuse ou le label "gaulois".

Pour discerner rationnellement et sereinement les véritables enjeux que soulève ce sujet brûlant, il faut oser se poser les vraies questions.  C'est la seule façon ne pas céder à l'agitation et aux formules incantatoires.

Pourquoi voyons nous toute une génération se mettre en marge de notre société et revendiquer cette marginalisation, alors qu’une ou deux générations en arrière, il apparaissait souhaitable à tous d'adopter les références et le mode de vie français ? Qu’avons-nous à proposer à ces femmes et à ces hommes pour projet politique et pour horizon social ? Savons-nous nous-même aimer et donner à aimer notre pays comme il le mérite, comme un trésor en héritage ? Il s'agit de questions tout aussi brûlantes qu'urgentes que l'on ne peut décemment pas se contenter de balayer d'un revers d'élément de langage ou d'une tentative de bon mot.

D'abord, assimiler, mais encore faut-il savoir à quoi. Il n'est possible à un peuple d'intégrer de nouveaux éléments que s'il a conscience d'avoir quelque chose à proposer, de posséder une richesse enviable. Le dialogue avec d’autres cultures ne pourra se faire que si les Français retrouvent une juste fierté de leur identité. C'est pourquoi il est nécessaire que toutes les écoles françaises donnent à l’enseignement du français et de l'histoire une place particulière. C'est aussi la raison pour laquelle il nous faut inscrire dans la Constitution les racines chrétiennes de la France. Quoi qu'on en dise, notre façon de penser, d'être au monde et d’appréhender le politique est directement liée à cet héritage culturel.

Par ailleurs, il faut être lucide sur les revendications de celles et ceux que nous voulons voir rejoindre la communauté française mais qui font le choix de rester à sa marge. Je redis ici encore que ce n'est pas uniquement l'islamisme qui pose problème en France, mais l'islam dans la mesure où les principes fondamentaux qui ressortent de ses textes sacrés sont en contradiction avec les valeurs fondatrices de notre civilisation. Et d'abord sur la question de la laïcité. Il ne s'agit pas d'être vigilant sur un "certain islam politique", mais bien plutôt de prendre conscience que l'islam EST un système politico-religieux étranger au principe de séparation du spirituel et du temporel. C’est uniquement cette lucidité sur l’islam et sur nous-même qui pourra nous permettre d’appréhender en vérité la question de l’intégration, sans naïveté et sans surenchère. 

La France tient sa solidité et sa grandeur du fait qu’elle est un Etat-Nation. Aujourd’hui la France n’a plus d’Etat et sa nation est en train de se fractionner en communautés juxtaposées. Il faut redonner à l’Etat la capacité de s’assurer de l’intégration des nouveaux arrivants, car il en va de la survie de la France. Pour autant, il ne s’agit pas de faire d’eux une copie conforme de nous-mêmes par un procédé violent, il s’agit au contraire de les ré-enraciner dans notre culture, et pour cela, de leur donner à aimer la France. On n’aime pas un pays qui agresse nos convictions profondes, et spécialement nos convictions religieuses. Il faut donc que la laïcité redevienne une neutralité d’Etat, et non une neutralité imposée à la société. Tout en redisant que la France est un pays de culture chrétienne, prêt à partager les trésors de sa civilisation, il faut se garder de violer l’intimité d’hommes et de femmes qui n’en garderons que plus de ressentiment pour la France. La démarche d’intégration réaliste, celle qui faut à la France, est une démarche de générosité dans la vérité. C'est ce que je souhaite pour la France, et c'est le projet que je porte pendant ces primaires.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pc85
- 23/09/2016 - 22:31
oups ...
Sauf QUE ce qu'il dit ...
pc85
- 23/09/2016 - 22:30
@isableue
Sauf ce qu'il dit est loin d'être con. Comme disait Pompidou, ''comprenne qui pourra''.
ISABLEUE
- 23/09/2016 - 16:06
chrétien démocrate
rien que le nom d'une religion dans un parti politique me fait fuir..
On vous dira au-revoir aux primaires monsieur Poisson. Plouf plouf.