En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

02.

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ouf, l'Agence France Presse ne risque rien

03.

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

04.

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

05.

Pendant le confinement les oiseaux ont chanté de manière différente

06.

Et si la nouvelle la plus importante pour l’avenir du climat de la planète venait de passer quasi inaperçue

07.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

01.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

02.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

03.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

04.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

05.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

06.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
décryptage > Media
Le journalisme est un foutu métier

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ouf, l'Agence France Presse ne risque rien

il y a 14 heures 39 min
pépite vidéo > Politique
Enquête en cours
Jean Castex confirme qu'une attaque s'est produite "à proximité" des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 17 heures 12 sec
pépites > France
Onzième arrondissement
Paris : attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 18 heures 52 min
pépites > Santé
Politique
Le Premier ministre n'a pas téléchargé l'application «StopCovid» comme la quasi totalité des Français
il y a 20 heures 41 min
light > Economie
Economie
La Chine va lancer la version numérique de sa monnaie officielle le yuan
il y a 21 heures 14 min
décryptage > France
Faut voir

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

il y a 21 heures 34 min
pépites > Société
Politique
Louis Aliot maire RN de Perpignan protégé par trois gardes du corps
il y a 21 heures 50 min
décryptage > Société
Angoisse face au Covid-19

Petits conseils pour rester un parent serein quand la pandémie fait flamber votre stress

il y a 22 heures 28 min
light > Santé
Sport
Pas plus de 1.000 spectateurs par jour pour le tournoi de Roland Garros
il y a 23 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Comédies françaises" de Eric Reinhardt : un magnifique roman d’initiation, itinéraire d’un millénial gâté

il y a 1 jour 14 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la ballerine pousse quelques notes et quand on doit se replonger dans la dolce vita : c’est l’actualité automnale des montres
il y a 16 heures 50 min
Environnement
Pendant le confinement les oiseaux ont chanté de manière différente
il y a 18 heures 47 min
pépites > Politique
Justice
Le Rassemblement National face à un ex-salarié devant le tribunal de Nanterre
il y a 20 heures 13 min
décryptage > Société
Impact pour les entreprises

Un congé paternité à côté de la plaque ?

il y a 20 heures 59 min
décryptage > Politique
Mesures concrètes ?

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

il y a 21 heures 24 min
décryptage > High-tech
Plaque tournante des trafics

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

il y a 21 heures 46 min
décryptage > Justice
Succession de Ruth Bader Ginsburg

Cour suprême : ce que la démocratie et l’état de droit américains doivent aussi aux juges conservateurs

il y a 22 heures 7 min
décryptage > Economie
Crise sanitaire

COVID-19 : et maintenant, quel impact économique ?

il y a 23 heures 16 min
light > Santé
Des propos "à l'emporte-pièce"
Olivier Véran répond à Nicolas Bedos suite à son appel sur l'arrêt du port du masque et des gestes barrières
il y a 1 jour 13 heures
pépites > Santé
Désengorger les SERVICES
Covid-19 : les Hôpitaux de Paris vont reporter 20% des opérations chirurgicales dès ce week-end
il y a 1 jour 15 heures
© Reuters
© Reuters
Parlons chiffons…

Burkini, burqa, hijab, niqab : un bal masqué qui cache bien pire

Publié le 30 août 2016
On sait qui a composé la musique pour ces pas de danse : l'islamisme porteur de mort.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On sait qui a composé la musique pour ces pas de danse : l'islamisme porteur de mort.

À première vue, tout cela est grotesque, futile et ridicule. Des flics, municipaux ou autres, déambulent sur nos plages à la recherche de musulmanes à verbaliser. Burqa, burkini, hijab, niqab : rien n'échappe à nos pandores. La France se déchire… Des ministres s'en prennent au chef du gouvernement... Et le parti des médias claironne que nous sommes la risée du monde entier tout en félicitant Najat Vallaud-Belkacem, Axelle Lemaire, Marisol Touraine et Anne Hidalgo pour leur courage. Vous avez remarqué, rien que des femmes ? Elles sont certainement plus qualifiées qu'un Valls quelconque pour dire ce qu'il convient ou non de porter à la plage…

Et de partout s'élève le cri de la liberté outragée : "les femmes ont bien le droit de porter ce qu'elles veulent". Cette phrase est un mensonge. Un mensonge d'autant plus insupportable qu'il est proféré, et répété, avec la bonne conscience obtuse de ceux qui détiennent - et eux seuls - le monopole du bien. Oui, cette phrase est un mensonge ! Elle doit se lire autrement : "des femmes ont l'obligation de porter ce que des hommes ont décidé qu'elles porteraient".

C'est de cela bien sûr qu'il s'agit, que la soumission soit volontaire ou subie. Mais, diront les nombreux compagnons de route de l'islamisme en marche, il est quand même question de quelques centimètres de tissu ! Tout est là et tout est voulu : il faut par tous les moyens isoler les burkinis et autres fringues islamiques du reste. Or, ces tenues sont disponibles dans le même supermarché - "Halal Market" - et au même rayon que d'autres produits garantis pieux qui leur font cortège. On y trouve des Corans par centaines, des fichés S (c’est-à-dire des assassins potentiels) par milliers, des "radicalisés" en quantité industrielle, des djihadistes à la pelle… Oui, il s'agit bien d'un tout. Il n'y a que le Conseil français du culte musulman, le Comité contre l'islamophobie, et tant de petits roquets de l'islamo-gauchisme pour refuser de le voir. Ils crient fort, très fort pour empêcher par ce vacarme envahissant que des voix discordantes se fassent entendre. Fascistes, racistes, islamophobes, disent-ils de la même façon que les inquisiteurs proclamaient "hérétiques et relaps" ceux qu'ils envoyaient au bûcher.

Mais personne n'est dupe. Le bal masqué n'est masqué que pour les aveugles. Nous savons tous - c'est une question de bon sens - que burkini rime avec djihad et que niqab veut dire islamisme. Mais nous sommes compréhensifs. On veut bien que des femmes en burkini se voient réserver des portions de plage. La laideur doit être confinée. On veut bien aussi que la burqa, le niqab et le hijab puissent s'afficher dans toute leur splendeur dans certains coins de France. Des quartiers réservés… Et on mettra quelle lanterne à l'entrée de ces quartiers ?

PS : Cet article ne serait pas complet sans une déclaration intéressante de Najat Vallaud-Belkacem. La ministre de l'Éducation nationale a reconnu qu'il y avait des fichés S parmi les enseignants. Peu nombreux, s'est empressé de préciser le ministère. Un seul, c'est déjà trop ! Et, en passant, Najat Vallaud-Belkacem a indiqué que 600 élèves avaient été signalés pour "radicalisation". 600 enfants ! Et on ne parle que de ceux qui ont été dépistés et détectés… Leur place est-elle vraiment à l'école ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (40)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
odelaf
- 29/08/2016 - 19:07
C dans l'air
Émission anciennement passionnante !
Avant je supportais 3 gauchistes et 1 centriste invités .
Maintenant ........BOYCOTT
Paulquiroulenamassepasmousse
- 29/08/2016 - 19:03
Courageuses mais pas téméraires ......
.....les fémens ...depuis qu'elles se sont faites tabasser au salon de la femme musulmane ont les sent moins motivées....
Quand aux chiennes de garde elles doivent-être aux abonnées absentes.
Anguerrand
- 29/08/2016 - 13:58
Ou sont passé les femmes du MLF ou les chiennes de garde ?
Elles ont emm..... tout le monde pour des bricoles dans une civilisation ou tous les couples normaux acceptaient l'égalité totale homme / femme. D'un coup on ne les entendu plus sur l'islam et le rôle des femmes et les obligations vestimentaires dans cette religion moyenâgeuse. NON il ne faut pas accepter qu'une religion interdise aux musulmans de s'assimiler à notre civilisation. Arrêtons de reculer avec l'aide des bien pensantes Hidalgo, Lemaire, Touraine et Belkacem responsable de l'entrisme dans notre societé. Des traîtresses ces gauchistes. Mme Hidalgo a quand l'interdiction pour tous de l'ouverture des bars durant le Ramadan ? Les Chretiens restent sur une religion d'amour et de pardons, ce qui serait beau mais voilà l'islam est exactement le contraire malgré les mensonges qu'on nous assène tous les jours. " le bon musulman doit être un dhjiadiste ( Hadith du Prophete)