En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

05.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

06.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

07.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Coronavirus
MHRA, l'agence de santé britannique, autorise l'utilisation du vaccin Pfizer/BioNtech : les premières vaccinations pourraient commencer la semaine prochaine dans les maisons de retraite
il y a 12 min 10 sec
pépites > Finance
Scandale
Faillite Wirecard : l'APAS, le régulateur allemand des firmes d'audit estime qu'Ernst & Young (EY, géant de l'audit) savait que son audit de 2017 était inexact
il y a 1 heure 4 min
pépite vidéo > Politique
Premier ministre
Crise sanitaire, loi « sécurité globale », ski à l’étranger: retrouvez l’entretien de Jean Castex sur RMC et BFMTV
il y a 1 heure 35 min
pépites > Santé
Vacances
Isolement de 7 jours au retour pour les Français qui sont partis faire du ski en Suisse ou en Espagne
il y a 2 heures 20 min
décryptage > Politique
Occupation de temps de cerveau disponible

La démocratie, malade du syndrome Darmanin ?

il y a 2 heures 52 min
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 3 heures 43 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 16 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 17 heures 25 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 18 heures 21 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 20 heures 22 min
décryptage > Santé
Rempart pour endiguer l'épidémie

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

il y a 36 min 5 sec
décryptage > France
Nuit et Brouillard

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

il y a 1 heure 5 min
décryptage > Economie
Nouveau monde

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

il y a 2 heures 13 min
décryptage > Politique
Fractures émotionnelles

La colère et la peur dominent les émotions des Français concernant l’état du pays. Mais ceux qui les ressentent ne sont pas du tout les mêmes

il y a 2 heures 44 min
décryptage > France
Débat public

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

il y a 3 heures 6 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 16 heures 15 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 17 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 17 heures 39 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 19 heures 49 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 20 heures 34 min
© Reuters
© Reuters
Hypocrisie

+20% d’admissions aux urgences à cause de l'alcool : quand l’État paye au prix fort les dérogations à la loi Evin accordées aux sponsors de l’Euro 2016

Publié le 08 juillet 2016
L’adjoint à la maire de Paris chargé de la santé dénonce une décision hypocrite de l’État qui, par la voix de ses préfets, a autorisé le sponsoring des "fan zones", ces espaces qui permettent de suivre sur grand écran les retransmissions de match de l'Euro 2016, par une marque de bière, et la RATP à recouvrir entièrement ses arrêts de métro par de la publicité pour de l'alcool.
Bernard Jomier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Dr Bernard Jomier est adjoint à la Maire de Paris Chargé de la santé, du handicap et des relations avec l’AP-HP.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’adjoint à la maire de Paris chargé de la santé dénonce une décision hypocrite de l’État qui, par la voix de ses préfets, a autorisé le sponsoring des "fan zones", ces espaces qui permettent de suivre sur grand écran les retransmissions de match de l'Euro 2016, par une marque de bière, et la RATP à recouvrir entièrement ses arrêts de métro par de la publicité pour de l'alcool.

Atlantico : Vous dénoncez le sponsoring des "fan zones" de l'Euro 2016 par une marque de bière, ainsi que les publicités pour l'alcool à certaines stations de métro parisiennes. En quoi considérez-vous qu'il s'agit d'une "hypocrisie de l'Etat" ?

Bernard Jomier  : C'est plus qu'une hypocrisie d'Etat. C'est un détournement pur et simple de l'esprit de la loi Evin (1), dont le contenu avait déjà été détricoté en 2015 par les députés, de droite comme de gauche, en vue d'événements importants tels que l'Euro 2016. Même Jean-Louis Debré, qui vient de quitter le Conseil constitutionnel, s'est ému de cet étalage publicitaire, qui n'obéit pas aux intérêts de santé publique mais aux intérêts économiques des producteurs d'alcool, qui ont des lobbys très puissants.

L'Etat laisse délibérément l'UEFA détourner l'interdiction de consommation d'alcool dans les stades pour en faire la publicité et la promotion dans les "fan zones", et la RATP recouvrir entièrement ses arrêts de métro par de la publicité pour de l'alcool, qui fait quand même partie des trois premiers problèmes santé publique aujourd'hui en France, avec la pollution de l'air et le tabac.

La présidente de la RATP, que j'ai contactée pour tirer la sonnette d'alarme, m'a dit qu'elle appellerait désormais la régie Métrobus à faire preuve d'une "grande vigilance", mais on n'en voit pas la couleur. Idem pour l'UEFA, qui n'a pas daigné mettre un centime dans les spots vidéos de prévention contre l'alcool que nous avons montés en vue de l'Euro 2016.

Pensez-vous que ces publicités incitent vraiment les supporters de football à consommer plus d'alcool lors de la diffusion des matchs, et augmentent donc les risques de débordements ? Ont-elles d'autres conséquences dommageables, et si oui lesquelles ?

Bien sûr que ces publicités poussent les supporters à la consommation d'alcool, sinon les producteurs n'investiraient pas autant sur ce marché.

Depuis le début de l'Euro 2016, on constate une hausse de 15 à 20% des passages aux urgences liés à l'alcool. Et ce ne sont ni les brasseurs, ni l'UEFA qui vont payer la facture, mais bien l'Etat.

Ce genre de campagne publicitaire renforce par ailleurs le lien inscrit dans les mentalités entre alcool, événement sportif et jeunesse. Or, le but initial de la loi Evin était justement de briser ces associations d'idées.

Faudrait-il selon vous retirer toute publicité pour l'alcool à l'occasion de ce genre d'événement sportif ? Pourquoi ?

Je ne suis pas prohibitionniste, car la prohibition ne marche pas en ce qui concerne les politiques de santé publique, mais pour le respect de l'esprit de la loi Evin, dont la lettre, rendue sciemment plus floue par les députés en 2015, permet de dire aux alcooliers qu'ils sont dans la légalité, alors qu'ils ont mis en place une promotion pure et simple de la consommation d'alcool à l'occasion de l'Euro 2016, ce qui est un retour en arrière inédit depuis 1990.

Le grand gagnant de l'Euro 2016 ne sera ni l'Allemagne, ni la France ou le Portugal, mais bien les producteurs d'alcool. Cette compétition aura au moins eu le mérite de mettre en évidence qu'une fois encore, la santé publique n'est qu'une variable d'ajustement aux yeux de députés français totalement irresponsables.

(1) La loi Evin encadre la publicité en faveur des boissons alcoolisées mais ne l'interdit pas. La publicité n'est autorisée que sur certains supports prévus à l’article L 3323-2 du Code de la santé publique ; par ailleurs le contenu lui-même doit se conformer à certaines règles données à l'article L3323-4 du code de la santé publique et doit comporter un message rappelant les dangers de l'abus d'alcool. L'article 13 de la loi n°2016-41 du 26 janvier 2016, instaurant l'article L 3323-3-1 du code de la santé publique, instaure un assouplissement concernant la promotion de l'alcool. Cet article garantit que les références à des régions de production, à des indications géographiques ou au patrimoine culturel liés à des boissons alcooliques protégées au titre de l’article L. 665-6 du code rural et de la pêche maritime ne sont pas considérées comme des publicités.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
schmurtz
- 23/07/2016 - 12:47
crétinisme aigü
un supporter footeux sans binouze ? Impensable en vérité, la pub n'a rien à voir là-dedans, encore un moralisateur "faites ce que je dis mais pas ce que je fais".
Alain Briens
- 07/07/2016 - 12:27
Merci de vous occuper de notre santé !
Effectivement, il s'agit d'un problème grave : les supporters de foot qui d'ordinaire ne boivent jamais d'alcool ont décidé de s'enivrer à la vue des publicités affichées dans les "fan zones". Nul doute qu'en leur absence, ils auraient bu de l'eau. Par ailleurs, merci à l'infirmière en chef de la mairie de Paris de s'occuper de ce que nous buvons. Nous sommes trop jeunes pour en juger par nous-mêmes. La grande infantilisation de la population est en marche, accélérée d'ailleurs depuis l'élection de tout-mou. Évidemment, Madame Hidalgo n'entend pas se laisser distancer dans cette course au crétinisme moralisateur. Et vous Monsieur Jomier, est-ce que vous mangez bien vos 5 fruits et légumes par jour ?
Picquigny
- 07/07/2016 - 10:58
Contresens sur la publicité
Il n’est nul besoin d’inciter un supporter de foot à boire de la bière. Un supporter de foot sans bière c’est « une paella sans coquillage, un gigot sans ail, un escroc sans rosette: quelque chose qui déplaît à Dieu ». En revanche, la publicité a pour but d’inciter le supporter à préférer telle bière plutôt qu’une autre. Personne ne pense que la publicité pour la lessive a pour but d’inciter les gens à acheter de la lessive mais elle doit inconsciemment orienter l’acte d’achat du consommateur vers le produit dont on fait la publicité. La consommation de produits addictifs nocifs pour la santé est un véritable problème qu’on ne règlera pas en désignant des boucs émissaires faciles. Il n’existe aucune publicité pour le cannabis - puisque interdit – et pourtant sa consommation augmente…