En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

02.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

03.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

04.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

07.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

06.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Hommage
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez les cinq moments-clés de sa vie politique
il y a 5 min 34 sec
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 46 min 7 sec
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 1 heure 20 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 2 heures 25 min
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 2 heures 35 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 2 heures 55 min
décryptage > Politique
VGE

Valéry Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

il y a 3 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 16 heures 17 min
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 16 heures 52 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 17 heures 48 min
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 32 min 8 sec
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 54 min 4 sec
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 1 heure 57 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 2 heures 28 min
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 2 heures 53 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 3 heures 3 min
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 12 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 16 heures 36 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 17 heures 19 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 18 heures 51 min
© Allan Ajifo / Flickr
© Allan Ajifo / Flickr
Pense-bête

Pouvons-nous vraiment faire confiance à notre mémoire et à nos souvenirs (votre bonheur pourrait bien dépendre de la réponse) ?

Publié le 04 juillet 2016
Si l'individu est capable "d'effacer" de sa mémoire des événements traumatiques ayant réellement existé (amnésie psychogène), il est aussi capable de se remémorer une ou plusieurs expériences traumatiques qui ne lui sont jamais arrivées. C'est le syndrome dit de la "fausse mémoire" ou des "faux souvenirs".
Christophe Julia
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chrisophe Julia est psychologue clinicien diplômé de l'université de Paris 8 - IED. Il est spécialisé dans l'apprentissage de la gestion difficile des émotions (peur, colère, anxiété, perte de confiance…). Il est formé à l'hypnose...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si l'individu est capable "d'effacer" de sa mémoire des événements traumatiques ayant réellement existé (amnésie psychogène), il est aussi capable de se remémorer une ou plusieurs expériences traumatiques qui ne lui sont jamais arrivées. C'est le syndrome dit de la "fausse mémoire" ou des "faux souvenirs".

Atlantico : Comment définissez-vous le syndrome du "faux souvenir" ?

Christophe Julia : Le syndrome du "faux souvenir" est le fait d'avoir enregistré dans notre mémoire de faux événements, d'être persuadé de leur véracité, et le les raconter.

 

Il s'agit en général de "faux souvenir" de l'ordre du traumatisme, c'est-à-dire notamment la restitution d'abus sexuels qui peuvent (ou pas) avoir eu lieu lors de la petite enfance.  

 

Quelles raisons poussent un patient à raconter de "faux souvenirs", à son psy ou à son entourage ?

La première cause du syndrome du "faux souvenir" est le fonctionnement même de la mémoire, donc un processus totalement inconscient. La mémoire est un processus neurologique qui se construit et se déconstruit en permanence, et qui peut intégrer toutes sortes de choses : des événements réels, mais aussi des images de films, des rêves etc., le tout se mélangeant sans distinction. La mémoire, c'est un peu comme une pièce de théâtre : il y a une part de vérité, et une part de comédie.

 

Par exemple, un patient que j'ai traité avait en mémoire le fait de s'être fait enlevé à l'âge de cinq ans, et le racontait avec une précision et des nombreux détails qui laissaient peu de place au doute quand à la véracité de son traumatisme. Néanmoins, quinze ans plus tard, la nounou qui le gardait au moment de l'enlèvement a envoyé un lettre à ses parents confessant que cet enlèvement n'avait jamais eu lieu, et que c'était un événement qu'elle avait inventé de toutes pièces. 

 

Ensuite, la manière dont on interroge un sujet, que ce soit dans le cadre d'une psychothérapie ou d'un interrogatoire policier, peut totalement influencer la manière dont on restitue les événements, et amener à raconter des "faux souvenirs". Il est tout à fait possible de persuader une personne de la véracité d'un fait alors qu'il est faux.

 

Enfin, il peut tout simplement s'agir d'une mauvaise perception de la vérité. Par exemple, lors d'un match de football, en fonction d'où le sujet est placé dans le stade, il peut être persuadé d'avoir vu qu'il y a but, alors qu'un autre sujet placé ailleurs verra bien que le ballon est passé à côté des cages. 

 

Le fait de raconter de faux souvenirs révèle-t-il de la pathologie ?

Non, comme je l'expliquais plus haut, il s'agit d'un processus tout à fait normal qui prend racine dans la construction et la déconstruction de la mémoire.

 

Il est d'ailleurs intéressant de noter que les sujets ayant les plus grandes capacités mémorielles (hypermnésie) sont ceux qui ont le plus de "faux souvenirs" enregistrés. 

 

 

Quelles peuvent être les conséquences du syndrome du "faux souvenir" sur la vie du patient ? 

Dans la mesure où il s'agit souvent de la restitution d'événements traumatiques liés à des abus sexuels, souvent incestueux, le patient peut très vite se retrouver totalement isolé de sa famille ou du proche accusé, qui ne comprennent absolument pas pourquoi le patient invente de telles accusations. 

 

Comment un psychothérapeute peut-il démêler le vrai du faux ? 

C'est très difficile, voire impossible. 

 

La première chose est de savoir que la mémoire et les souvenirs sont à prendre avec beaucoup de précaution, pour toutes les raisons que j'ai évoquées plus haut. 

 

Il peut ensuite être utile d'essayer de pousser le patient à contextualiser ses souvenirs, et à tenter, dans le meilleur des cas, de recouper les témoignages, en essayant de recréer du lien avec la famille ou le proche mis en cause. Cette démarche doit être très douce, ne surtout pas brusquer le patient, et plutôt le pousser au maximum au dialogue. 

 

Mais la vérité est quasiment impossible à atteindre, surtout qu'il s'agit en général de faits très anciens, remontant souvent à plus de trente ans. 

 

Est-ce un mécanisme psychologique que l'on sait soigner/atténuer ?

Fondamentalement, je pense que le fait qu'il s'agisse d'un "faux" ou d'un "vrai" souvenir n'est pas si important que cela, car les sujets sont dans la grande majorité des personnes qui souffrent et essayent de s'en sortir, pas d'obtenir une réparation judiciaire. 

 

Personnellement, je pense qu'il ne faut pas trop s'appesantir sur ces souvenirs mais plutôt essayer de trouver des solutions pour que le sujet aille mieux au moment présent et dans le futur. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 04/07/2016 - 11:20
Désir de victimisation aussi
Chez les pervers narcissiques , personnes extrèmement toxiques et dangereuses .