En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

02.

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

03.

Coronavirus : l’automne de toutes les inconnues

04.

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

05.

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

06.

La pandémie a transformé les champs de pétrole en champs de ruines

07.

Plusieurs départs au sein du magazine Paris Match dont Valérie Trierweiler

01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

03.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

03.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

04.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

05.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

06.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Les Jungles rouges" de Jean-Noël Orengo, les rêves suscités par l’Indochine et l’Extrême-Orient, de 1924 à 1951

il y a 3 heures 20 min
pépite vidéo > Consommation
Parfums de l'été
Paris : Matthieu Carlin, le chef pâtissier du Crillon, propose les glaces du célèbre palace dans un food truck
il y a 4 heures 29 min
light > France
Lieu mythique
Covid-19 : Sénéquier, le célèbre établissement de Saint-Tropez, ferme temporairement
il y a 6 heures 9 min
pépites > Economie
Monde d'après
Plan de relance : Bruno Le Maire annonce le déblocage d’un milliard d'euros en faveur des relocalisations
il y a 8 heures 16 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive
il y a 9 heures 42 min
pépite vidéo > Santé
Protection contre le virus
Port du masque : Olivier Véran présente la règle "ABCD"
il y a 10 heures 50 min
décryptage > Culture
Et "Le bateau ivre" ça se prononce comment en wesh wesh ?

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

il y a 12 heures 57 min
décryptage > Economie
Réorientation

Mais à quoi va servir l’épargne accumulée par les Français depuis le confinement ?

il y a 13 heures 44 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

La pandémie a transformé les champs de pétrole en champs de ruines

il y a 14 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Roumeli - Voyages en Grèce du Nord" de Patrick Leigh Fermor, vagabondage dans une Grèce inconnue des touristes

il y a 1 jour 2 heures
pépites > France
Acted
Français tués au Niger : Jean Castex va présider une cérémonie d’hommage ce vendredi
il y a 3 heures 44 min
pépites > International
Diplomatie
Donald Trump annonce un "accord de paix historique" entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 4 heures 46 min
pépites > Environnement
Pollution
Une plainte a été déposée contre Nestlé pour pollution après la mort de milliers de poissons dans les Ardennes
il y a 6 heures 42 min
pépites > International
Bras de fer diplomatique
Recep Tayyip Erdogan accuse Emmanuel Macron de "colonialisme" et de "spectacle" pour sa visite au Liban
il y a 9 heures 7 min
pépites > Santé
Démasquée
Une médecin du Bas-Rhin a été suspendue pour avoir délivré de faux certificats médicaux contre le port du masque
il y a 9 heures 58 min
décryptage > Santé
Evolution de la pandémie

Coronavirus : l’automne de toutes les inconnues

il y a 11 heures 55 min
décryptage > Santé
Lutte contre le virus

Vous avez dit "cluster" ?

il y a 13 heures 16 min
décryptage > Politique
Gestion des crises

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

il y a 14 heures 2 min
décryptage > Europe
Molle Union

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

il y a 14 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Amazonia" de Patrick Deville, exploration littéraire au coeur du pays d'Aguirre

il y a 1 jour 3 heures
Atlanti-culture

Hamlet : Shakespeare, si vous saviez !

Publié le 10 mai 2016
Qu'est-ce qui a pris un auteur reconnu comme Gérard Mordillat à partir sur les traces d'Hamlet, au risque de se perdre complètement en chemin? Erudit certes, mais, surtout, aussi poussif que provocateur.
Isabelle De Larocque Latour pour Culture-Tops
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Isabelle De Laroque Latour est chroniqueuse pour Culture-Tops.Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).  Culture...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Qu'est-ce qui a pris un auteur reconnu comme Gérard Mordillat à partir sur les traces d'Hamlet, au risque de se perdre complètement en chemin? Erudit certes, mais, surtout, aussi poussif que provocateur.

L’auteur

Romancier et cinéaste français, né à Belleville, en 1949, dans une famille ouvrière, Gérard Mordillat est un auteur prolifique dont les centres d’intérêt sont prioritairement sociaux. Proche de Jean-Luc Mélanchon, dont il partage les combats, il publie « Vive la sociale ! », en 1981, et enchaîne depuis romans,  essais et  séries sur petit et grand écrans.  Ce grand connaisseur de Shakespeare (Yorick 2003)   est également l’auteur avec Jérôme Prieur de documentaires pour Arte traitant du christianisme sur le mode exégète orienté (Corpus Christi, l’Apocalypse etc…)

Thème

En septembre 2008,  le professeur  Mortimer-Smith,  analyste enragé de l’œuvre de Shakespeare dit avoir retrouvé une version d’Hamlet antérieure à celle de 1603 (le quarto 1 ou Q1) conservée au British Museum. Il s’agit de rouleaux d’une œuvre de Thomas Kyd, obscur dramaturge élisabéthain, « amendés, augmentés, développés» de la main même de Shakespeare. Lorsqu’un incendie ravage le cottage de Mortimer-Smith, anéantissant du même coup l’universitaire et son « proto-Hamlet », Mordillat décide de reprendre à son compte  la rédaction du  grand projet du maître disparu : Ce sera « Hamlet le vrai ».

Points forts

1 - Une connaissance encyclopédique de l’œuvre de Shakespeare, y compris de ses quarante sonnets, qui permet à Mordillat de réaliser un «à la manière de» crédible quant au style.

2 - L’origine du mot « rôle » : Au XVIe siècle, des rouleaux (rolls)  étaient remis aux acteurs pour qu’ils apprennent leur texte.

3 - La première partie du livre, assez nettement inspirée de Borges, qui narre la rencontre à Cambridge de spécialistes du Nouveau Testament discutant doctement du Codex Bezae Cantabrigiensis avant de glisser de la question paulinienne à Luther et du protestantisme sous les Tudor à Shakespeare, en passant par Joyce et Faulkner. Un petit régal d’érudition déjantée, mêlant vrais et faux experts, références exactes et sources farfelues.

4 - Une belle idée, également inspirée de Borges : le spectre est la propre image d’Hamlet reflétée dans un miroir.

Points faibles

On a donc voulu rapprocher cet Hamlet de « Pierre Ménard, auteur du Quichotte ». C’est oublier un peu vite la malice de Borges qui impose à son Pierre Ménard l’écriture des  chapitres IX et XXXVIII de la première partie du Don Quichotte (et d’un fragment du chapitre XXII). « Il ne voulait pas composer un autre Quichotte –ce qui est facile- mais le Quichotte. Son admirable ambition était de reproduire quelques pages qui coïncideraient -mot à mot et ligne à ligne- avec celles de Miguel de Cervantès » dans une optique de « totale identification » avec l’auteur. La nouvelle est une fantaisie érudite qui moque « ces livres parasitaires (…) ces mascarades inutiles tout juste bonnes à procurer le plaisir plébéien de l’anachronisme ou (ce qui est pire) à nous ébaudir avec l’idée  primaire que toutes les époques sont semblables ou différentes ».

Or, c’est exactement la démarche de Gérard Mordillat qui nous offre une relecture d’Hamlet à la sauce actuelle -quitte à chiner dans  « les Sonnets » les textes qui vont à l’appui de ses thèses. « Hamlet le vrai » est donc résolument moderne : Le vieil Hamlet était cocu depuis toujours, Hamlet,  fils de Claudius,  est,  bien sûr, amoureux de sa mère mais aussi de Horatio (bisexualité oblige) ; il a tout de même engrossé  Ophélie qui se suicide parce qu’elle est enceinte. Alors que Shakespeare suggère une paillardise secrète,  joue sur des mots à double-sens, Mordillat  enfonce le clou et nous livre le  pitch d’une série B qui ne nous épargne ni les galipettes de Claudius et Gertrude, ni les baisers en gros plan avec Horatio, ni le troussage en direct d’Ophélie. Nous sommes bien au XXIe siècle...

En deux mots

Il manquait à la Collection, «Hamlet pour les nuls». Nous l’avons.

Une phrase

P. 27 Mortimer-Smith déclare :

« A nunnery  à l’époque de Shakespeare c’est un couvent mais dans l’argot du temps c’était aussi un bordel où il y avait de nuns, des nonnes, que tout un chacun traduisait par « prostituées ». Et je suis certain –pas certain mais presque certain- que la scène entre Hamlet et Ophélie qui est aujourd’hui jouée sur un registre dramatique déclenchait des rires à l’époque de Shakespeare. »

C’est pourquoi quand l’Hamlet de Shakespeare dit à Ophélie :

« Au couvent, au couvent ! »  (Acte III, scène I)

Mordillat, afin que nul n’en ignore, dit p. 107 :

« Allez, au couvent !  Au bordel ! Fais-toi nonne ou putain ».

C’est plus délicat...

Recommandation

BofBof

Livre

Hamlet le vrai de Gérard Mordillat

Editions Grasset

18.00 €

POUR DECOUVRIR CULTURE-TOPS, CLIQUEZ ICI : des dizaines et des dizaines de critiques sur chaque secteur de l'actualité culturelle

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires