En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

02.

Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"

03.

Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"

04.

Un archéologue britannique fouille les décombres d'une maison, située sous un couvent de Nazareth, qu'il croit être celle où le Christ a vécu enfant

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

07.

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 5 min 34 sec
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 20 min 58 sec
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 23 min 40 sec
décryptage > Atlantico business
Mauvais arguments

La 5G se déploie mais beaucoup d’édiles locaux la refusent au prix de l’isolement qu’ils reprocheront ensuite à l’Etat

il y a 23 min 41 sec
décryptage > Nouveau monde
Concurrence déloyale

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

il y a 23 min 41 sec
décryptage > France
En roue libre

Violence contre un producteur : qui saura reprendre en main l’encadrement de la police ?

il y a 23 min 41 sec
décryptage > Société
Pas de bébés confinement

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

il y a 23 min 41 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le pouvoir de la destruction créatrice" de Philippe Aghion, Céline Antonin et Simon Bunel : le capitalisme ? Une formidable capacité à créer de la croissance grâce à son pouvoir de destruction… Remarquable démonstration

il y a 11 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'historiographe du royaume" de Maël Renouard : à la cour d'Hassan II, les caprices d’un roi et le sort du courtisan malgré lui. De belles pages romanesques mais quelques digressions sans intérêt pour le récit

il y a 12 heures 16 min
pépites > Politique
Ces images "nous font honte"
Producteur passé à tabac par des policiers : Emmanuel Macron réagit dans un long texte sur Facebook
il y a 12 heures 56 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 20 min 31 sec
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 23 min 40 sec
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 23 min 40 sec
rendez-vous > People
Revue de presse people
Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)
il y a 23 min 41 sec
décryptage > Politique
Baroque

Commission sur l'article 24 de la loi "sécurité globale" : le symptôme du grave déficit de culture démocratique du quinquennat Macron

il y a 23 min 41 sec
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les perdants magnifiques : Pierre Mendès France, ou la vertu du renoncement

il y a 23 min 41 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Clint et moi" de Eric Libiot : à la fois amusante et érudite, l’exploration d’un géant du cinéma américain par un critique de grande notoriété

il y a 11 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Voyage sur la route du Kisokaidō, de Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernuschi : les relais-étapes de la route emblématique du Kisokaidō par les maîtres de l'estampe japonaise du XIXe siècle, 150 œuvres magnifiques

il y a 11 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je ne vis que pour toi" de Emmanuelle de Boysson : le Paris saphique, littéraire et artistique du début du XXe siècle. Un mélange subtil de fiction et de réel

il y a 12 heures 29 min
pépites > Justice
Justice
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati a été placée sous le statut de témoin assisté
il y a 14 heures 41 min
© REUTERS/Lunae Parracho
Un indien Huni Kui prépare un breuvage connu sous le nom de "pae nixi" ou "ayahuasca" pour un rituel de guérison dans le village de Novo Segredo près de la rivière Envira au nord-ouest du Brésil, le 8 Mars 2014.
© REUTERS/Lunae Parracho
Un indien Huni Kui prépare un breuvage connu sous le nom de "pae nixi" ou "ayahuasca" pour un rituel de guérison dans le village de Novo Segredo près de la rivière Envira au nord-ouest du Brésil, le 8 Mars 2014.
Hallucinant

Ayahuasca : la potion psychédélique du Pérou a-t-elle des vertus curatives si puissantes qu'elle mérite qu'on risque sa vie en la buvant ?

Publié le 05 mai 2016
Interdit en France, le breuvage ancestrale d'origine inca connu sous le nom "Ayahuasca" est de plus en plus utilisé par les chercheurs occidentaux dans les "thérapies psychédéliques", afin de soigner des addictions et certains troubles mentaux. Néanmoins, sa consommation n'est pas sans risque et peut même vous tuer.
Muriel Grégoire
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Muriel Grégoire est addictologue et psychiatre. Elle est responsable du CSAPA la ville Floreal à Aix-En-Provence. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Interdit en France, le breuvage ancestrale d'origine inca connu sous le nom "Ayahuasca" est de plus en plus utilisé par les chercheurs occidentaux dans les "thérapies psychédéliques", afin de soigner des addictions et certains troubles mentaux. Néanmoins, sa consommation n'est pas sans risque et peut même vous tuer.

Atlantico : De quoi se compose l’Ayahuasca ?

Muriel Grégoire : L'Ayahuasca est un breuvage qui signifie "liane des âmes" ou "lianes des morts".

C'est un mélange de deux plantes psychoactives : l'Ayahuasca ou banisteriospsis caapi, liane connue aussi sous le nom de yage, caapi, dapa, mihi, et de feuilles de chakruna ou Psychotria viridis. La liane contient des beta-carbolines et les feuilles de chakruna de la N,N-diméthyltrypatamine (DMT), un hallucinogène très puissant, actif uniquement s'il est ingéré avec ces béta-carbolines. Le DMT est fabriqué naturellement chez l'homme. D'autres lianes peuvent être ajouter, modifiant les effets du mélange.

Quelles sont les origines de ce breuvage, pourquoi et qui le consommait-il initialement ?

L'Ayahuasca vient du Quechua d'origine inca, et est utilisé depuis environ 5000 ans dans les régions amazoniennes.

Il servait à la divination, aux transes et à la thérapeutique. Il permettait, et permet, de communiquer avec les ancêtres, les esprits des plantes et animaux, connaître l'origine des maladies, soigner, transporter le chaman dans des "mondes-autres" invisibles, d'initier les jeunes aux règles de la communauté dans un processus visionnaire.

L'ingestion exige des codes très précis de préparation, d'initiation et d'intention. Ce sont d'abord les chamans, les guérisseurs ou ayashuascaros qui usent de ce breuvage et parfois, ils accompagnent les individus dans une expérience spirituelle, thérapeutique ou initiatique. Mais ces usages ont valeur de rituel structurant.

Quels sont les effets de l'ingestion de ce breuvage ?

Le mélange, macéré, a un goût désagréable et provoque des contractions violentes et vomissements, des coliques parfois et des visions anarchiques et très colorées. Puis vient le moment où il est possible de contrôler ces visions. Ceci peut survenir si l'initié est préparé. Des visions de plantes et d'animaux sont le plus souvent rapportées. Une expérience psychédélique introspective avec forte tonalité émotionnelle et une conscience élargie débute. Il est alors important de ne pas lutter contre les visions et ses ressentis.

Elle peut permettre de revivre des éléments de son histoire personnelle, familiale ou même universelle.

De nombreux touristes partent en Amazonie et souhaitent "goûter" ce breuvage. Il aurait en effet de nombreux effets thérapeutiques. Confirmez-vous que ce breuvage peut avoir des effets positifs sur la santé ?

La médecine traditionnelle utilise ces procédés et semblent avoir de bons résultats, cependant aucune étude ne peut le confirmer de manière scientifique.

L'usage à ce jour le plus souvent recherché par les Occidentaux est le traitement des addictions et de certains troubles mentaux. Les thérapies psychédéliques (c'est-à-dire avec usage de psychédéliques comme adjuvants de thérapies), interdites en France, sont connues depuis les années 1960 et suscitent un regain d'intérêt. L'élargissement de la conscience, l'expérience psychédélique très forte mais aussi les effets anti-addictifs de la molécule DMT sur les récepteurs à la sérotonine pourraient être les principaux facteurs de changement. Il semble fonctionner pour certains, pas pour tous.

Il peut aussi présenter un risque, comme avec tout usage de psychédélique, de terreur aigüe, voire de bouffée délirante aigüe, même si cela est rare et touche des sujets fragiles. Une bonne préparation pourrait éviter ce risque.

Il n'est de plus pas addictif.

A contrario, ce breuvage est considéré comme une drogue en France et donc interdit. Il tuerait même chaque année plusieurs touristes en mal de sensations. Confirmez-vous que ce breuvage peut être dangereux pour la santé ?

La recherche première dans le cadre de thérapie psychédélique n'est pas dans une recherche de sensations, cependant on peut effectivement retrouver des individus plus enclins à cela, augmentant les risques de complications. Il y a normalement des codes très précis pour ces expériences avec une préparation, un encadrement et un accompagnement stricts qui doivent écarter la plupart des risques, mais le risque zéro n'existe pas : les effets des produits psychotropes ne peuvent pas toujours être prévisibles. Et certains centres ne sont pas recommandables, problématique que nous pouvons retrouver chez nous avec d'autres thérapies et des médicaments détournés par exemple.

Une question primordiale est la culture : comment en tant qu'occidental je m'approprie ces rituels ? Mais un certain nombre d'ayahuascaros adaptent aujourd'hui leurs pratiques.

Pensez-vous que ce breuvage devrait être considéré comme une drogue de synthèse et interdit partout ou à l'inverse, que ses vertus thérapeutiques devraient être plus mises en avant ?

Il est aujourd'hui interdit en France mais pas dans tous les pays occidentaux où les thérapies psychédéliques, avec l'Ayahuasca ou autres plantes, sont autorisées, le plus souvent avec des protocoles stricts. Les résultats sont intéressants : aux Etats-Unis par exemple, ils utilisent le MDMA dans le syndrome post-traumatique, le LSD pour les fins de vie. L'idée n'étant pas de le diffuser ou le proposer à tout le monde.

On se prive probablement d'outils intéressants pour certains patients, il faudrait pouvoir imaginer un cadre strict d'intervention et de recherche afin de mieux comprendre ces mécanismes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Phlt1
- 15/12/2016 - 17:27
@jurgio
Excellent.!. :-))
jurgio
- 05/05/2016 - 17:51
On comprend maintenant pourquoi
Hollande voit la croissance revenir !