En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 6 jours 19 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 21 min
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 1 heure
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 1 heure
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 2 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 3 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 3 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 4 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 4 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 4 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 6 jours 22 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 35 min
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 1 heure
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 2 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 2 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 3 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 3 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 4 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 4 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 5 heures
© wikipédia
© wikipédia
Le Génie à l'oeuvre

Huit choses qui vous feront regarder la Chapelle Sixtine d’un oeil tout à fait différent

Publié le 26 janvier 2016
L'historienne de l'art et guide touristique Elizabeth Lev nous dévoile les secrets artistiques de la chapelle privée du pape.
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'historienne de l'art et guide touristique Elizabeth Lev nous dévoile les secrets artistiques de la chapelle privée du pape.

Elizabeth Lev n'est pas seulement historienne de l'art--elle est également guide touristique à Rome, où elle vit avec sa famille. On comprend mieux pourquoi dans cette vidéo TED elle s'enflamme à raconter l'histoire de la Chapelle Sixtine, et surtout, l'histoire que nous racontent les oeuvres d'art magnifiques de ce joyau de la civilisation mondiale. 

Quelques découvertes : 

  • Tapisseries. La première chose qu'on voit autour de soi en entrant dans la Chapelle Sixtine, ce sont des tapisseries. On l'a oublié aujourd'hui, mais les églises jusqu'à l'ère moderne étaient meublées de tentures et de tapisseries, à la fois pour réchauffer avant l'invention du chauffage central, mais également pour raconter les histoires de la foi.
  • On pense surtout au plafond et à la fresque de Michel-Ange, mais les murs de la chapelle sont également ornés de chefs d'oeuvre, notamment par Botticelli et Ghirlandaio. Ceux-ci sont des fresques relativement académiques, du quinzième siècle, qui représentent des scènes bibliques sur fond de l'Italie du XVème siècle. 
  • A contrario, c'est en 1492 que Michel-Ange est retenu pour faire le plafond de la Chapelle Sixtine. C'est donc dans un nouveau monde qu'il peint, et ses choix artistiques reflètent l'universalité du nouveau monde qui s'ouvre. Son contrat était au départ de peindre les douze apôtres, mais il décide de changer et de peindre l'histoire de la Genèse : la création du monde.
  • Il faut souligner ici le rôle crucial de Jules II, le pape qui recrute Michel-Ange. Il s'agit d'un pape de la Renaissance, donc un pape pas franchement connu pour sa grandeur spirituelle ou son abnégation. Il est connu comme "le pape guerrier", mais c'était surtout un grand aristocrate et amateur d'art, qui a laissé à l'Eglise, et au patrimoine mondiale, certaines de ses plus grandes oeuvres d'art, et a soutenu Michel-Ange dans sa vision audacieuse.
  • Le secret de Michel-Ange ? Il n'est pas peintre. Michel-Ange ne veut pas simplement peindre des portraits ou des scènes, mais raconter une histoire. Comment raconter une histoire sur un plafond qui s'élève à de nombreux mètres du sol ? Michel-Ange sort des codes de la peinture florentine de l'époque, avec ses tableaux très fournis en personnages et en moments. Michel-Ange avait plusieurs années avant abandonné la peinture pour la sculpture : en bon sculpteur, il se concentre sur la forme des personnages, et "sculpte" en peinture des formes qui arrêtent le regard sur des fonds neutres. Plus aucun rapport avec les fresques--convenues, mais cependant magnifiques--de Botticelli et Ghirlandaio qui ornent les murs en-dessous du plafond. 
  • Le centre de la fresque n'est pas Adam...c'est Eve. L'image la plus connue du plafond de la Chapelle, c'est la création d'Adam, avec ce doigt de Dieu à un milimètre du doigt d'Adam. Mais ce qu'on rate souvent, c'est qu'à côté de Dieu, on voit...Eve. Celle-ci est si proche de lui qu'elle est bras-dessous bras-dessus avec Lui. Dans la symbolique du tableau, donc, la femme fait toujours partie du plan de la création. Et dans les scènes suivantes, Adam et Eve sont toujours ensemble. 
  • L'autre chef d'oeuvre de la chapelle, c'est évidemment la fresque du Jugement dernier, au fond. Encore une fois, le sculpteur se concentre sur l'essentiel des formes et des corps. La scène du Jugement est faite de corps nus, qui expriment la crudité de la réalité du Jugement dernier. Malgré la dureté première de la scène, avec ces scènes de damnation, la fresque est en réalité pleine d'éléments positifs. Le nombre des sauvés est beaucoup plus important que celui des damnés--et ceux qui sont sauvés tirent les autres vers le haut. Y compris une saynète--nous sommes après les voyages de Magellan--où un homme blanc et un homme noir sont tirés ensemble. Au centre de tout le jugement est la figure de Jésus : le Jésus crucifié, au-dessus de l'autel, placé contre le mur dans la position traditionnelle de l'autel dans les églises, et le Jésus glorieux du jugement, qui montre que le triomphe peut suivre à l'adversité.
  • "Des choses osées dans la chapelle du pape !" Avec l'invention de l'imprimerie, l'oeuvre de Michel-Ange fait le tour du monde...et la controverse démarre vite. Les oeuvres de la Chapelle Sixtine sont principalement des nus. C'est l'époque de la Réforme, et la rumeur se répand que le pape a fait peindre des scènes pornographiques dans sa chapelle privée, alimentant l'image d'un Vatican corrompu. C'est face à ces critiques que l'Eglise, après la mort de Michel-Ange et pour protéger son oeuvre de la controverse, fera recouvrir les parties génitales d'une trentaine de personnages sur la grande fresque.
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires