En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

05.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

06.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

07.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 1 heure 23 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 3 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"ADN" : Maïwenn en quête de ses racines algériennes dans une autofiction comique et volcanique...

il y a 4 heures 37 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 6 heures 35 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 7 heures 2 sec
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 7 heures 32 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 8 heures 2 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 8 heures 40 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 9 heures 9 min
décryptage > International
Résistance face à la pandémie

Samfundssind : les Danois ont choisi leur mot de l’année 2020 et il est la clé de leur résilience face au Coronavirus

il y a 9 heures 17 min
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 2 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 4 heures 16 min
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 5 heures 38 min
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 6 heures 46 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 7 heures 12 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 7 heures 52 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 8 heures 23 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 9 heures 1 sec
pépites > Politique
Coronavirus
L'exécutif pris entre deux feux : médecins d'un côté, chefs d'entreprises de l'autre
il y a 9 heures 15 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Covid-19 hors de contrôle : les nouveaux tests feront-ils (enfin) la différence ?

il y a 10 heures 15 min
© Flickr
© Flickr
Erreur de raisonnement

62 personnes aussi riches que la moitié la plus pauvre de la planète : l’affirmation choc qui embrouille autant qu’elle nous en apprend sur les inégalités

Publié le 22 janvier 2016
En tirant des conclusions à partir du patrimoine et non du niveau de revenu, l'Oxfam laisse entendre des informations saugrenues... Ainsi, un étudiant endetté serait plus riche qu'un SDF... Si cette idée n'est pas fausse, elle sert surtout à donner une impression fallacieuse de la réalité des inégalités.
Alexandre Delaigue
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Delaigue est professeur d'économie à l'université de Lille. Il est le co-auteur avec Stéphane Ménia des livres Nos phobies économiques et Sexe, drogue... et économie : pas de sujet tabou pour les économistes (parus chez Pearson). Son...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En tirant des conclusions à partir du patrimoine et non du niveau de revenu, l'Oxfam laisse entendre des informations saugrenues... Ainsi, un étudiant endetté serait plus riche qu'un SDF... Si cette idée n'est pas fausse, elle sert surtout à donner une impression fallacieuse de la réalité des inégalités.

Atlantico : Selon un rapport de l'ONG Oxfam, 62 personnes possèdent autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale. Quelles sont les erreurs de lecture à ne pas commettre ?

Alexandre Delaigue : D'une part, il faut avoir à l'esprit que ce sont des statistiques faites au niveau mondial et qui concernent les patrimoines et non les revenus. Le patrimoine net est défini par la somme de tous leurs actifs : biens immobiliers, portefeuille boursier, compte bancaire évalué au prix du marché moins leurs dettes. Mais la lecture du rapport d’Oxfam permet de constater quelques paradoxes puisque des chiffres positifs vont être ajoutés à des chiffres négatifs, ce qui va aboutir à des résultats assez étranges. Prenons un exemple : un clochard qui a trois euros comme seule richesse dans son chapeau à la fin de la journée est, selon la méthode de l'ONG Oxfam, plus riche qu’un étudiant qui commence HEC et qui a pris un crédit d’une trentaine de milliers d’euros pour payer ses études. Ce chiffre d’Oxfam est à la fois vrai au regard du patrimoine mais pas au regard des comparaisons de richesse. Par ailleurs, les statistiques ne sont pas celles d’Oxfam, qui a utilisé les données calculées par la banque Crédit Suisse qui s’intéresse à l’évolution des patrimoines dans le monde dans un contexte de recherche de nouveaux clients. Il est donc de leur intérêt de regarder où les patrimoines augmentent le plus et où il y a des aides. Le document d’Oxfam sur les pauvres dans le monde révèle ainsi que la Chine ne compte aucun pauvre parce que les Chinois pauvres ne possèdent rien alors que de nombreux ménages américains sont considérés comme pauvres parce qu’ils ont un crédit immobilier important, de nombreuses dettes et donc un patrimoine net négatif. Mais ce n’est pas pour autant qu’ils vivent dans la misère… Une personne qui a 2000 euros de crédit consommation, un loyer à payer et en moyenne sur le mois 1000 euros sur son compte en banque, possède un patrimoine négatif qui ne l’empêche pas de vivre. En terme de patrimoine, cette personne est plus pauvre théoriquement que le plus pauvre des Chinois. Mais on peut tout à fait vivre correctement avec un patrimoine négatif. La donnée est vraie mais les conclusions sont fausses.

Par ailleurs, le rapport d’Oxfam pose un autre problème. Les données de ces comparaisons internationales ne sont pas calculées au même moment ni sur les mêmes bases qui aident à comparer des pouvoirs d’achat qui n’ont rien à voir les uns avec les autres. Il est logique de comparer un étudiant américain de Harvard avec une famille américaine, puisque l’étudiant comme les membres de la famille vivent tous aux Etats-Unis et ont à peu près le même mode de vie et de consommation. En revanche, comparer le patrimoine d’un étudiant de Harvard avec celui d’un paysan éthiopien n’a pas franchement beaucoup de sens surtout lorsqu’il s’agit de soutenir que le paysan éthiopien est plus riche que l’étudiant américain. De plus, Oxfam utilise des données qui datent. Oxfam a prolongé les courbes de l’année dernière pour tirer leur constat qui n’a pas beaucoup de sens. L’étude ne s’est pas fondée sur des nouveaux résultats. Seulement avec la chute des cours de la bourse la valeur des patrimoines a automatiquement baissé. Aujourd’hui, le patron de Twitter qui était milliardaire il y a un an, ne l’est plus. Sa vie n’a pas trop changé mais la valeur de ses actions a baissé. 

Comment qualifieriez-vous l'utilisation faite par ces données ?

Cette donnée est trompeuse, et elle est instrumentalisée. Dire que les 62 personnes les plus riches dans le monde détiennent autant que tous les autres revient à dire qu’un clochard est plus riche que 200 étudiants HEC endettés. Ces conclusions sont utilisées pour prouver que les inégalités sont importantes, mais c'est abusif. Il faut remettre le chiffre des 62 personnes les plus riches du monde dans son contexte sinon c’est de la manipulation : on peut faire dire aux chiffres ce que l’on veut, et parfois aussi ce qu’ils ne disent pas, ce qui revient à donner une impression fallacieuse à l’opinion. Les gens n’ont pas l’impression qu’avec leurs 100 euros sur leur livret A ils sont plus riches que  30% de la planète ! Oxfam a donc utilisé ces données qui se retrouvent médiatisées pour justifier la légitimité de ses combats comme la lutte contre les paradis fiscaux. Ce document sonne le signal d’alarme mais ne contribue pas à l’intelligence collective.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 22/01/2016 - 21:18
A cloette
Attention, leur fortune est souvent calculé sur la valeur des actions qui n'ont une valeur qu'à un moment " t". La societe s'écroule ( cas des banques américaines en 2008 ) à l'inverse certains ont créé Google, Micosoft, etc, et donc ont créé des milliers d'emplois.
cloette
- 22/01/2016 - 18:30
un autre calcul pour Anguerrant
diviser 3 500 000 000 par 62 vous aurez une juste évaluation de la fortune d'un super riche , super riche qui n'est pas forcément un bienfaiteur de l'humanité , mais c'est son patrimoine qui est pris en compte non ses revenus , je demande d'où vient un tel fabuleux patrimoine , une étude en ce sens serait fort intéressante !
Anguerrand
- 22/01/2016 - 17:43
Et àlors ?
Distribuons la richesse de ces personne par 7 milliards, ça fait combien de centimes par habitant? Des pans entiers de l'économie en particulier du luxe vont s'effondrer, combien de chômeurs au bout du compte. Votre constat fait plaisir aux français toujours jaloux et marxisant. Voyez le résultat de l'ISF, les plus riches sont partis et créent des emplois à ....l'étranger, bravo, bien joué