En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 6 jours 23 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 4 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 5 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 5 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 6 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 7 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 7 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 8 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 8 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 9 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 2 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 4 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 5 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 6 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 6 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 7 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 7 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 8 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 8 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 9 heures
© Reuters
© Reuters
Les ghettos s'affrontent

La gauche burqa contre la droite serre-tête

Publié le 11 décembre 2015
La vraie différence entre les deux tient à des détails vestimentaires. Et c'est à Claude Bartolone qu'on doit cette trouvaille révolutionnaire.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La vraie différence entre les deux tient à des détails vestimentaires. Et c'est à Claude Bartolone qu'on doit cette trouvaille révolutionnaire.

La campagne pour les Régionales en Ile de France s'enlisait dans la plus monotone des banalités. On se jetait à la tête des chiffres sur la délinquance, des propositions mirifiques pour l'amélioration des transports en commun, des accusations sévères sur l'incompétence supposée des candidats. Torpeur et ennui ronronnaient de conserve. Mais heureusement Bartolone vint annonçant l'apocalypse.

"Valérie Pécresse veut mettre notre région en rang, en uniforme avec un serre-tête sur les cheveux !" lança-t-il devant des militants que cette vision infernale glaça d'effroi. Horreur et damnation : des milliers de filles et de femmes marchant au pas cadencé avec dans leurs cheveux le symbole de la bourgeoise BCBG ! Le spectacle de la Manif Pour Tous se profilait avec – qui sait ? – des jupes plissées bleu marine.

Neuilly, Auteuil et Passy allaient déverser une vague d'immigrées bourges sur la Seine Saint Denis arrachant au passage voiles, foulards et burqas. Vous allez certainement être nombreux à estimer que Bartolone exagère ou qu'il a abusé de la chicha avant de prononcer sa diatribe. Eh bien vous vous trompez !

Vous savez à quoi ressemble Valérie Pécresse ? Regardez là bien ! Evidemment qu'elle a une tête à serre-tête. Et on ne peut douter un seul instant que la plante Pécresse a poussé dans un ghetto appelé Auteuil, Neuilly, Passy. C'est certainement en s'inspirant d'elle et de ses semblables que Les Inconnus ont  composé leur célèbre chanson. Toute la sociologie de cet enfermement, tout le désespoir des malheureux et malheureuses qu'on a parqués là y est. "Tu sais pas quelle est ma vie ? / à côtoyer Chantal / ou bien Marie-Sophie / à faire le baise main / à des pétasses mal baisées / enfin j'ai voulu dire / des filles un peu coincées".

Une bataille épique se dessine, un péplum de toute beauté. Valérie Pécresse a la tête des "pétasses mal baisées" criant "Montjoie, Saint -Denis". Car elles entendent libérer la basilique du même nom des mains des infidèles musulmans. Claude Bartolone entrainant dans son sillage des bataillons voilées et enfoulardées. Des pures et des virginales contrairement aux bourges-salopes enrôlées sous la bannière de Pécresse pour libérer le tombeau de nos rois.

Qui l'emportera ? Bien malin celui qui le sait. Bartolone s'est assuré du précieux soutien d'un rappeur nommé Rost. C'est lui qui chauffait la salle pendant que le candidat socialiste dénonçait l'invasion des migrantes au serre-tête. Son répertoire est propre à insuffler du courage aux combattantes de Bartolone. Il dénonce avec constance le racisme de la France et sa police meurtrière.

Les Inconnus ne seront pas là pour lui tenir tête : ça fait longtemps qu'ils ont quitté la scène. Valérie Pécresse devra donc se dévouer. Connaissant son exquise pudeur on est en droit de craindre qu'elle s'abstiendra de chanter le couplet sur : les "pétasses mal baisées" que nous avons cité. Dommage, c'est le meilleur.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 12/12/2015 - 01:50
Le socialisme rend fou, et Dom Barto le prouve...
Les carcans idéologiques de Montreuil cassent les têtes plus sûrement qu'un serre-tête.
adroitetoutemaintenant
- 11/12/2015 - 19:39
Femme voilée, Femme violée
C'est comme ça qu'il les préfère ce facho !

pc85
- 11/12/2015 - 15:23
Il est marrant Bartolone,
je lui trouve un air de clown. Ceci explique certainement cela.