En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

05.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

06.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

07.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

01.

Mesurer sa tension avec son iPhone

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Roses fauves" de Carole Martinez : les femmes attirent et piquent autant que les roses... un conte envoûtant, merveilleux et cruel

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Aubrey Beardsley (1872-1898)" au Musée d'Orsay : 1re monographie en France de l’étrange et virtuose illustrateur

il y a 5 heures 42 min
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attentat à Nice : l'assaillant serait un Tunisien de 21 ans arrivé par Lampedusa
il y a 9 heures 8 min
pépites > International
Multiples attaques
Arabie saoudite : un vigile du consulat français à été blessé au couteau à Djeddah
il y a 10 heures 3 min
pépites > France
Vigilance des forces de l'ordre
Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon
il y a 10 heures 48 min
light > Religion
Vatican
Attentat à Nice : le pape François "prie pour les victimes et leurs proches"
il y a 11 heures 46 min
décryptage > Environnement
Plan vélo

Et pendant ce temps-là se poursuivait joyeusement la guerre absurde contre la voiture

il y a 14 heures 2 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 14 heures 49 min
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 15 heures 31 min
décryptage > Santé
Bis repetita

Isolement des cas positifs : le ratage massif qu’Emmanuel Macron feint de ne pas voir (et qui pourrait faire échouer le 2ème déconfinement)

il y a 16 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Avant la retraite" de Thomas Bernhard : il est encore fécond le ventre…

il y a 5 heures 29 min
pépites > Politique
Réalité du confinement
Jean Castex et les ministres du gouvernement ont dévoilé les différentes mesures et aménagements liés au reconfinement
il y a 6 heures 6 min
pépite vidéo > Religion
Emotion
Attaque à Nice : le glas a résonné dans les églises de France en hommage aux victimes
il y a 9 heures 30 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron s’inquiète de l’affaiblissement de Castex, les islamo-gauchistes refusent d’assumer leurs responsabilités; Le juteux business des ex-politiques; Olivier Véran, l’homme qui dit qu’on n’a pas voulu l’écouter sur la gravité du Covid
il y a 10 heures 24 min
pépites > France
Opération Sentinelle
Attentat à Nice : Emmanuel Macron réhausse de "3.000 à 7.000" le nombre de militaires déployés sur le sol français
il y a 11 heures 3 min
pépites > Terrorisme
Menace terroriste
Attentat à Nice : Jean Castex indique que le plan vigipirate a été réhaussé au niveau "urgence attentat" partout en France
il y a 12 heures 9 min
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 14 heures 23 min
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 15 heures 15 min
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 16 heures 10 min
décryptage > Economie
"Quoi qu'il en coûte"

Reconfinement : le prix que nous sommes prêts à payer pour sauver une vie est-il en train de flamber ?

il y a 17 heures 8 min
© Reuters
Manifestation en Palestine suite à la mort de l'enfant.
© Reuters
Manifestation en Palestine suite à la mort de l'enfant.
La guerre des mots

Israël : "brûlé vif" ou "tué dans l’incendie de sa maison" ?

Publié le 10 août 2015
Les journaux ont la liberté de choisir tel ou tel mot pour qualifier un événement. Le choix fait par les médias français est lourd de sens.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les journaux ont la liberté de choisir tel ou tel mot pour qualifier un événement. Le choix fait par les médias français est lourd de sens.

Jeanne d'Arc fut brûlée vive à Rouen. Michel Servet fut brûlé vif à Genève. La Voisin, dite l’empoisonneuse, fut brûlée vive à Paris. Des milliers de sorcières connurent le même sort pendant des siècles en Europe. Tous et toutes périrent sur le bûcher.

En Cisjordanie un bébé palestinien de 18 mois, Ali Dawabsha, est mort dans l’incendie de sa maison. Une maison incendiée par des extrémistes juifs. Ce décès a révolté, à juste titre, des milliers de Palestiniens qui ont crié leur colère et leur dégoût. La mort du petit Ali a aussi déclenché une réaction immédiate du gouvernement israélien : “les terroristes juifs seront châtiés”. Voilà les faits.

Et maintenant regardons les mots. Les médias français (journaux, radios, télévisions) reprennent en boucle la même expression pour nommer la fin tragique du petit Palestinien : “brûlé vif” ! C’est rajouter de l’horreur à l’horreur... C’est utiliser une expression incandescente, si l’on peut dire, pour rendre encore plus abominable l’acte des incendiaires. S’agissant d’Israël, aucun mot n’est jamais trop fort !

En anglais “brûlé vif” se dit “burned alive”. Pas de trace de cette formule dans la presse britannique ou américaine. “Ali Dawabsha killed in house fire” (“Ali Dawabsha tué dans l’incendie de sa maison”) écrit le Guardian. “Burned to death” (“brûlé à mort”) écrit le New York Times. Aucun de ces journaux n’a eu recourt au “burned alive” (“brûlé vif”).

La presse française a ses préférences. Plus de compassion pour les Palestiniens que les médias d’expression anglaise ? Même pas. Simplement, car c’est dans l’air du temps, plus, beaucoup plus, d’animosité à l‘égard des Israéliens. La compassion relève d’un sentiment humain parfaitement honorable. L'hystérie anti-israélienne, elle, n’est qu’une caricature grimaçante.

Dans un autre domaine, très proche géographiquement, on peut observer beaucoup plus de pudeur et de retenue. Daesh diffuse régulièrement des vidéos avec des prisonniers à qui l’on tranche la gorge. “Décapités” lisons-nous. Non, pas décapités : “égorgés” ! Un mot très connoté,  qui pourrait peut-être choquer certains chez nous. Avec les Israéliens pas besoin de se gêner : ils sont si loin...

PS : Et avec les Israéliens, on ne s'embarrasse pas non plus à la Mairie de Paris. Celle-ci a eu l'affreuse idée (sans doute sous l'influence de quelques horribles sionistes infiltrés) d'organiser le 13 août à Paris-Plages une journée "Tel-Aviv -sur- Seine". Elle s'en mord les doigts aujourd'hui, inondée qu'elle est par des tweets antisémites. Danielle Simonnet du Front de Gauche, élue de la majorité municipale, crie au scandale : "cynique, indécent".

Bruno Julliard, adjoint d'Anne Hidalgo, se défend comme il peut : "Nous faisons la différence entre les Israéliens pacifiques et la politique colonisatrice de leur gouvernement". A y regarder de plus près, y a-t-il vraiment une différence entre Melle Simonet et M. Julliard ? Mais le chroniqueur Claude Askolovitch a trouvé un argument imparable pour défendre le projet : "Tel-Aviv est une ville gay !" Un bon Israélien est donc un Israélien gay. Quant aux autres…

Et n'oubliez pas : le A-book de Benoît Rayski, Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme, est toujours disponible à la vente sur Atlantico éditions : 

Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
sam9sans9
- 11/08/2015 - 04:43
Erreur de compréhension.
Mr. Benoit Rayski: Si je comprends bien les colons impurs et durs n'ont jamais chassé les palestiniens de leurs maisons. Si je poursuis je suis donc antisémite. Pourtant je vous aime bien et je vous lis presque chaque jour et j'invite mon entourage a faire pareil donc je suis islamophobe. Comme je n'aime pas les religions il me reste peu de gens a aimer et pourtant je me sens bien libéré et sans fixettes.
Hugues001001
- 10/08/2015 - 17:49
Bah
Qui est Danielle Simmonet, sinon une pauvre folle hystérique frontiste de gauche ? Comme Jean-Pierre Baylet dans son département, la notoriété et "l'influence" de Simmonet ne dépassent pas le périphérique. Qu'elle bavasse, vomisse sa haine antisémite, on s'en balance. Parce que la crédibilité de cette personne est proche de zéro: celle qui manifeste dès qu'on parle de Gaza pour faire parler s'en balance comme de sa première chemise de l'occupation du Tibet par la Chine - communiste - et du Sahara occidental par le Maroc - musulman. Il y a des occupations qui sont plus égales que d'autres au Front.
Outre-Vosges
- 10/08/2015 - 15:57
Presse amnésique
Merci à @pasdesp de rappeler ce crime abominable (mais politiquement correct) par lequel l’EI a fait exploser un bébé. La presse en a parlé mais l’a vite oublié ; gageons d’ailleurs que, si elle avait été sûre que c’était un bébé chrétien, elle aurait plutôt félicité les assassins.