En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

03.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

04.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression

07.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

06.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 7 heures 7 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 10 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 12 heures 52 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 13 heures 53 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 14 heures 56 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 15 heures 47 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 16 heures 18 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 16 heures 27 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 16 heures 29 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 16 heures 30 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 9 heures 34 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 11 heures 21 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 13 heures 33 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 14 heures 14 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 15 heures 41 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 15 heures 58 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 16 heures 27 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 16 heures 27 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 16 heures 29 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 16 heures 31 min
© Reuters
L'expérience procure plus de bonheur que les biens matériels.
© Reuters
L'expérience procure plus de bonheur que les biens matériels.
Evasion réussie

La science des vacances : ce qu'il faut savoir pour maximiser son bonheur

Publié le 10 juillet 2015
Pour certains, les vacances ont déjà commencé et il est enfin l'heure de prendre du bon temps. Afin d'éviter que les congés ne soient source de désillusions, certaines études scientifiques nous aident à en profiter au maximum.
Florence Servan-Schreiber
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florence Servan-Schreiber est journaliste. Formée à la psychologie transpersonnelle en Californie, elle a été l'animatrice d'une chronique dans Psychologies, un moment pour soi sur France 5 - la déclinaison télévisuelle de Psychologies magazine- en 2004...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour certains, les vacances ont déjà commencé et il est enfin l'heure de prendre du bon temps. Afin d'éviter que les congés ne soient source de désillusions, certaines études scientifiques nous aident à en profiter au maximum.

Atlantico : Il semblerait que l'expérience procure plus de bonheur que les biens matériels. Comment expliquer ces résultats et comment peut-on l'appliquer aux vacances?

Florence Servan-Schreiber : Toutes les études faites par les économistes ont démontré qu’au delà d’une certains somme qui couvrait un peu plus que nos besoins élémentaires de sécurité, nourriture et éducation, l’accumulation de biens ne faisait pas notre bonheur. Il y a aussi l'étude de Leaf Van Boven (université du Colorado) et de Thomas Gilovich (université de Cornell) datant de 2003. On peut également lire, sur le fait que l'expérience soit plus efficace que le bien matériel en vue de maximiser son bonheur, les travaux de Ryan T. Howell et Graham Hill (chercheurs à San Francisco) intitulés "The mediators of experiential purchases" publiés en 2009 dans The Journal of Positive Psychology.
En revanche, la qualité des expériences que nous vivons, fait elle, une véritable différence. Par exemple, même lorsque nous passons des vacances coûteuses à l’étranger, ce qui rend le voyage plaisant sont souvent les conversations que nous avons eues avec des étrangers ou les liens que nous avons pu tissé à une terrasse d’un café, lors d’un voyage en train ou en rencontrant d’autres personnes. D’avoir pu nous débrouiller en terre inconnue et créer quelques habitudes localement nous rend plus fiers et surs de nous que de séjourner dans un hôtel dont le service est impeccable et impersonnel. Or si on regarde bien, il n’est pas nécessaire d’aller très loin pour vivre de telles expériences. Certaines personnes passent leurs meilleures vacances en retournant tous les ans sous le même figuier, car ils y retrouvent des connaissances et établissent des liens sociaux, primordiaux à notre équilibre et épanouissement.

Dans le cadre de la préparation des vacances, pour maximiser son bonheur, est-il préférable de planifier ses vacances ou bien de s'y prendre à la dernière minute? Pour quelles raisons et quels conseils donneriez-vous aux futurs vacanciers?

L’anticipation est un véritable plaisir. L'étude d'Amit Kumar (université de Chicago) et Thomas Gilovich (université de Cornell), A wonderful life: experiential consumption and the pursuit of happiness, publiée en août 2014 dans le Journal of Consumer Psychology, va dans ce sens. Lorsque nous attendons quelque chose avec impatience, notre cerveau fabrique 14% de dopamine en plus qu’à l’état normal. Un peu comme lors d’un rendez-vous amoureux. Le délice est souvent dans l’attente. Car une fois que nous sommes en face de l’autre, advienne que pourra. Les vacances appartiennent à cette famille de moments que nous fantasmons et espérons. Que ce soit l’inconnu ou la familiarité, nous misons tous beaucoup sur cette interruption. Le changement de rythme ou d’endroit nous permet toujours d’espérer le meilleur. Chacun son style, mais la promesse d’un dépaysement a toujours ses agréments. Une fois que nous y serons, là aussi, advienne que pourra, mais nous projeter favorablement ailleurs et autrement fait partie de l’expression de notre optimisme. Qui nous donne des ailes. Du coup, lorsque nous prévoyons nos vacances à l’avance, plutôt que de les déclencher au dernier moment, nous nous accordons toute cette attente.

Y a-t-il une période particulièrement importante pendant les vacances? Quel est le moment dont on se souvient le plus? 

Elizabeth Dunn, chercheur à l’université de Colombie-Britannique et qui a rédigé Happy Money: The Science of Happier Spending en 2013, a de solides arguments prouvant que les tous premiers et les tous derniers jours de vacances laissent la trace la plus durable dans notre mémoire. Selon elle, il faut soigner ces deux périodes pour garder un bon souvenir de ses vacances. Si nous en tenons compte, n’oublions donc pas de soigner, surtout,  la fin des vacances. Il s’agit souvent du moment  pendant lesquels on doit replier un maison, ou rendre une location. Mais le décompte des derniers instants donne toujours une saveur particulière et une intensité conditionnée par la limite. Plus ça risque de se terminer bientôt, plus nous en profitons. Il y a d’ailleurs dans la première partie des vacances une insouciance dont nous profitons. Et dans la seconde, une conscience, qui nous étreint. C’est naturel.

Vaut-il mieux privilégier en termes de dépenses, les petits plaisirs plutôt que les gros? 

Une grosse dépense nous procure un effet éphémère, sur le moment. Mais pour peu de temps. Daniel Gilbert en parle beaucoup. Il y a notamment l'étude de Elisabeth Dunn (université de Colombie-Britannique), Daniel Gilbert (université d'Harvard) et Timothy Wilson (université de Virginie) publiée en avril 2011.
Toujours le même rapport illusoire aux biens matériels. Parce que nous nous habituons à tout. Mais pas que pendant les vacances. Alors plutôt que de miser sur une expérience coûteuse et passagère, dès lors que le budget a des limites, et c’est souvent le cas, mieux vaut multiplier les petits plaisirs. Acheter les meilleures tomates, s’offrir un verre au coucher du soleil, inviter ses amis à tour de rôle nous rend, par exemple, plus heureux que de partager l’addition. Celui qui paie en est fier et celui qui est invité est gratifié.

On a tendance à se dire souvent déçu de ses vacances car on les idéalise trop. Dans ce contexte comment faire pour tirer le plus profit de ses vacances pendant et au retour?

Arrêtons le dictat des vacances merveilleuses. Plus nous voyons d’images fabuleuses sur Facebook, plus nous nous comparons. Or des vacances peuvent n’avoir rien de visuellement spectaculaire, et pourtant, avoir été, sur le plan humain, familial ou amoureux tout à fait douces. Parfois c’est un voyage compliqué qui nous aura permis d’apprendre sur nous même et les autres. Il n’y a pas de normes en terme de qualité d’expérience. Ouvrons nous surtout à la différence et la rupture du quotidien. Et après, et bien nous verrons bien. C’est la meilleure façon de s’assurer les meilleures surprises.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zouk
- 07/07/2015 - 11:55
Dopamine
En l'attente d'un plaisir, augmentation de 14 %? Et en cas de mauvais service donc d'attente exagérée et injustifiée quid?