En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 3 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 3 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 3 jours
© Reuters
Des gérants récemment convertis à l'islam d'une épicerie bordelaise ont voulu imposer des jours d'ouverture uniquement pour les femmes et d'autres uniquement pour les hommes.
© Reuters
Des gérants récemment convertis à l'islam d'une épicerie bordelaise ont voulu imposer des jours d'ouverture uniquement pour les femmes et d'autres uniquement pour les hommes.
Question d’islam

Épicerie à horaires hommes-femmes séparés à Bordeaux : comment expliquer la rigueur des nouveaux convertis ?

Publié le 26 juin 2015
Des gérants récemment convertis à l'islam d'une épicerie bordelaise ont voulu imposer des jours d'ouverture uniquement pour les femmes et d'autres uniquement pour les hommes, suscitant l'indignation générale jusque dans les rangs de la communauté musulmane de Bordeaux.
Philippe d'Iribarne
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Diplômé de l'école X-Mines, Philippe d'Iribarne est directeur de recherche au Cnrs, spécialisé dans la diversité des cultures politiques. Auteur de quatorze ouvrages, dont L'islam devant la démocratie (Gallimard, 2013), il a notamment...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des gérants récemment convertis à l'islam d'une épicerie bordelaise ont voulu imposer des jours d'ouverture uniquement pour les femmes et d'autres uniquement pour les hommes, suscitant l'indignation générale jusque dans les rangs de la communauté musulmane de Bordeaux.

Atlantico : Une épicerie bordelaise fait les gros titres en allouant certains jours aux hommes ("frères") et d'autres aux femmes ("sœurs"). Les gérants, un couple récemment convertis à l'islam, voulaient ainsi éviter la tentation à leurs clients. Comment expliquer que des mesures aussi rétrogrades soient mises en place par des personnes tout juste converties à l'islam ?

Philippe d’Iribarne : Cette séparation des hommes et des femmes est une caractéristique forte de l’islam. Dans les mosquées, les hommes et les femmes sont totalement séparés. Ils le sont de même, en pays musulman, dans les mariages et les enterrements. En France, les musulmans bataillent pour avoir des jours différents pour les hommes et les femmes dans les piscines. Le voile islamique sépare symboliquement les femmes de l’univers masculin. Les gérants de l’épicerie que vous évoquez se situent dans le droit fil de cette logique de séparation qu’ils appliquent avec zèle.

Ces mesures ont même été décriées par des membres de la communauté musulmane de Bordeaux. C'est d'ailleurs la première fois en France que ce genre de mesures sont proposées. Constate-t-on une tendance des convertis à adopter une pratique plus rigoriste de l'islam ?

Parmi les femmes qui portent la burqa, beaucoup sont des converties. De même, les convertis sont considérablement surreprésentés parmi les jeunes qui partent rejoindre l’Etat islamique pour participer au djihad. Il y a effectivement une radicalité des convertis.

Quels facteurs permettent de l'expliquer ? Quel rôle joue l'absence de tradition dans ce phénomène ?

L’islam que pratiquent les musulmans issus de familles musulmanes par tradition est largement un islam coutumier, qui s’est formé dans les divers pays musulmans par la rencontre de l’islam des origines avec les cultures préislamiques. Ainsi, l’islam indonésien est marqué par l’hindouisme, l’islam iranien par le zoroastrisme, l’islam africain par l’animisme. Ces islams locaux sont très divers, et cela est vrai, en particulier, concernant la séparation, physique et symbolique, des femmes. Ainsi, au Mali, pays très majoritairement musulman, on pouvait voir il y a quelques années encore plus de femmes à la poitrine découverte (les lavandières du fleuve Niger) que de tenues islamiques.

Cet islam coutumier fait horreur aux tenants d’un retour à la pureté de l’islam des origines, un islam qui soit fidèle aux enseignements du Prophète, au Coran, à l’exemple des pieux ancêtres. Ceux-ci, les salafistes, s’attaquent à ce qui est pour eux un symbole de l’affadissement de l’islam, d’une apostasie de fait de bien des musulmans. Ainsi ils détruisent les tombeaux de ceux que les fidèles d’un islam coutumier révèrent comme des saints. Cet islam qui se veut fidèle aux origines a actuellement le vent en poupe, aux dépens de l’islam coutumier. Ainsi on voit des jeunes appartenant à des familles pratiquant un islam coutumier reprocher de manière véhémente à leurs parents d’être de mauvais musulmans et adopter une pratique beaucoup plus rigoureuse. Ce mouvement est favorisé par la modernité : l’élévation du niveau d’instruction et le développement des traductions permettant un accès plus large au Coran, la multiplication des pèlerinages à la Mecque, avec maintenant Internet. C’est à cet islam retournant à ses sources qu’adhèrent les convertis et non à l’islam coutumier et il n’est pas étonnant qu’ils soient beaucoup plus radicaux que les adeptes de cet islam coutumier.

Est-ce une tendance commune aux convertis de toutes les religions ?

Dans toutes les religions, on a toujours eu des tendances radicales chez les convertis, avec un refus d’une religion embourgeoisée, pleine de compromis avec le monde. Mais les conséquences de cette radicalité sont très différentes d’une religion à l’autre, tant les religions diffèrent dans leur élan fondateur. Il y a, dans l’islam des origines, l’affirmation d’une séparation radicale entre les bons, fidèles à la parole du Prophète, et les mauvais, rebelles à cette parole, qui est sans doute au cœur de la séduction que l’islam peut exercer sur ceux qui sont épris d’absolu et qui est en même temps à la source de la violence dont l’islam est porteur. Dans les Evangiles, les bons ne sont jamais vraiment bons, les méchants jamais vraiment méchants, et il faut aimer ses ennemis. Pour ceux qui se convertissent au christianisme, le chemin qui s’ouvre est bien différent de celui où s’engagent ceux qui se convertissent à l’islam.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 25/06/2015 - 12:52
Belkacem et Cazeneuve
Pour la première, qui veut l'égalité entre homme/ femme a t elle condamné malgré ses belles théories qu'elle impose à l'école? Elle qui met le voile et elle seulement devant SON roi du Maroc. Pour Cazeneuve, il ne sait dire qu'une chose c'est que la France est un état de droit. Oui mais tout dépend de vos origines ( roms, gens du voyage, jeunes de banlieue, chauffeur de taxi, islamiste déguisé en fantôme, rmiste pro, et j'en passe) et la le droit ne s'applique plus. Par contre a 56 km/ heures, le droit va AUTOMATIQUEMENT s'appliquer. Donc Mr Cazeneuve arrêtez de nous mentir, la France est un état de droit, mais seulement pour les bons citoyens, ceux qui bossent et paient leurs impôts!
yaka
- 25/06/2015 - 12:45
Ras le bol de cet Islam qui se radicalise
l'Islman tel qu'il évolue aujourd'hui en France n'est plus compatible avec la Laïcité et certaines valeurs de la République... il est plus que temps d'interdire ces débilités d'un autre âge... indigne d'un pays qui a une telle histoire... quand des politiques incultes et sans vision gouvernent (droite/gauche confondus) voilà ce que cela donne...
VV1792
- 24/06/2015 - 23:43
Il y a seulement 2 ans, on a
Il y a seulement 2 ans, on a eu droit a l' ABC et on se proposait de voir si il ne fallait pas supprimer, comme en Norvege, le sexe des chiottes.. toutes pour femmes..cherchez l' erreur avec cette epicerie...
Au moins, point positif, l' auteur de l' article est courageux, dans sa derniere phrase, il a ose affirme que le christianisme, lui, est un frein a la tentative de radicalite, meme extreme..par son essence et son message meme.. Attention aux proces, cette comparaison et de tendance ''amagalmiste...'' Et comme pour tout stalilisme bien ne, il faut extirper toute deviance des l' apparition des premiers signes..