En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

02.

Valéry Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

03.

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

04.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

05.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

06.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

07.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Allocution présidentielle
Retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron en hommage à Valéry Giscard d’Estaing
il y a 7 min 33 sec
pépite vidéo > Politique
Disparition de VGE
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Soir Info"
il y a 1 heure 28 min
pépites > Media
Déprogrammation
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décide de reporter son entretien à Brut de 24 heures
il y a 6 heures 37 min
pépites > Europe
Grisbi
L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance
il y a 7 heures 6 min
pépites > Politique
Hommage du chef de l’Etat
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron s'exprimera à 20 heures pour lui rendre hommage
il y a 7 heures 51 min
pépite vidéo > Politique
Hommage
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez les cinq moments-clés de sa vie politique
il y a 9 heures 44 min
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 10 heures 24 min
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 10 heures 59 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 12 heures 4 min
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 12 heures 13 min
pépites > Politique
Hommage à l’ancien chef de l’Etat
Décès de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décrète un jour de deuil national le mercredi 9 décembre
il y a 36 min 46 sec
pépites > Santé
Menaces pour la course aux vaccins
IBM alerte sur des cyberattaques en série sur la chaîne logistique des vaccins contre la Covid-19
il y a 2 heures 44 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Sarkozy coache Darmanin, Macron tance ses ministres; Hidalgo n’a aucune ambition mais un sens du devoir pour la France; Le Point s’inquiète des milliards de l’argent magique du Covid, Marianne des vaccins
il y a 6 heures 52 min
pépites > Santé
Campagnes de tests
L'Assemblée nationale se prononce en faveur du dépistage systématique du Covid-19
il y a 7 heures 24 min
décryptage > France
Conseil supérieur de l’audiovisuel

Contrôle de l’accès au porno des mineurs : le CSA étale son inculture technique

il y a 9 heures 20 min
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 10 heures 11 min
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 10 heures 32 min
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 11 heures 36 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 12 heures 7 min
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 12 heures 32 min
© Reuters Pictures
La construction de cette chambre forte unique au monde a été achevée en février 2008.
© Reuters Pictures
La construction de cette chambre forte unique au monde a été achevée en février 2008.
Espoir

La gigantesque réserve à grain norvégienne qui pourrait un jour sauver le monde du chaos

Publié le 31 mai 2015
Des Etats-Unis à la Corée du Nord, de nombreux pays ont choisi d’entreposer des échantillons de leurs graines les plus précieuses dans la réserve de Svalbard.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des Etats-Unis à la Corée du Nord, de nombreux pays ont choisi d’entreposer des échantillons de leurs graines les plus précieuses dans la réserve de Svalbard.

Si un cataclysme devait détruire toutes les espèces végétales, la planète entière pourrait compter sur la gigantesque banque de semences de Svalbard (Norvège) pour fournir la source de nouvelles cultures. La promesse audacieuse de la fondation Crop Trust est de conserver pour l’éternité les graines conservées dans la chambre forte de Svalbard, en prévision d’un futur incertain. 

Ce lieu unique est avant tout conçu pour résister aux pires catastrophes. Jonché à 130 mètres d’altitude pour prévenir une éventuelle montée soudaine du niveau de la mer, il résiste aux tremblements de terre, et dispose d’une isolation naturelle qui lui permet de garder son contenu à la bonne température pour les décennies à venir.

En à peine dix ans, la réserve mondiale de semences du Svalbard a reçu des demandes de gouvernements du monde entier pour stocker et protéger les graines de milliers d’espèces végétales essentielles à la survie de l’homme. Des Etats-Unis à la Corée du Nord, de nombreux pays ont choisi d’entreposer des échantillons de leurs graines les plus précieuses dans la réserve de Svalbard. A ce jour, elle abrite les graines de plusieurs milliers d’espèces végétales, soit plus de 865 000 échantillons individuels protégés sous plastique. Sa capacité maximale de stockage est de 4,5 millions d’échantillons. 

A l’intérieur de la chambre forte (une galerie profonde de 120 mètres), les graines sont stockées à une température de -18 °C dans un environnement qui les protège de l’oxygène.  Situé sur l’île norvégienne du Spitzberg, le site du Svalbard est recouvert de glace sur 60% de sa surface.

La construction de cette chambre forte unique au monde a commencé en juin 2006, financée à 100% par la Norvège. Depuis son inauguration officielle en février 2008, le bâtiment est également entretenu par la Global Crop Diversity Trust qui regroupe des fonds de plusieurs pays et entreprises.

Quand les gouvernements des pays industrialisés et en développement ont commencé à considérer le risque potentiel du changement climatique  sur leurs récoltes, la Norvège est apparue comme l’un des seuls endroits du globe assez fiable pour réaliser ce projet.

Si les scientifiques et les botanistes veulent concevoir des systèmes permettant aux végétaux de résister aux températures les plus élevées, l’accès à la diversité génétique est pour eux un élément essentiel. Selon différentes prévisions, la population mondiale pourrait s’élever à 11 milliards d’habitants d’ici à 2100, ce qui rend d’autant plus difficile le défi alimentaire des prochaines décennies, déjà menacé par le réchauffement climatique, la sécheresse, les inondations, et l’apparition de nouvelles maladies.

Le maïs et le blé comptent parmi les denrées les plus vulnérables à ces différentes menaces. Depuis les années 1960, les agriculteurs ont commencé à délaisser les semences traditionnelles pour de nouvelles variétés censées être plus fructueuses. Ainsi, des semences développées à l’échelle locale pendant des siècles ont tout simplement disparu. 

Presque chaque pays du globe a déposé des semences dans la réserve mondiale du Svalbard. La Chine et le Japon ne font néanmoins pas encore partie de ce cercle. L’Inde est toujours hostile à cette démarche, et la réserve ne compte pas encore assez de légumes verts. Quant à elle, l’Italie n’a déposé que deux échantillons. De manière générale les dépôts venant des pays en développement ont baissé au cours des deux dernières années, depuis que la réserve a cessé de payer l’acheminement des graines. 

Il faut dire que cette initiative ne fait pas l'unanimité et ne suffira peut-être pas à sauver les espèces. De nombreux détracteurs estiment que ce stockage n'aura même pas forcément d'utilité. "Ce système oublie que les agriculteurs sont les premiers sélectionneurs du monde et qu'ils continuent de l'être" explique l'association Grain. "Pour avoir accès aux semences, vous devez être intégré à tout un cadre institutionnel dont la plupart des agriculteurs dans le monde ignorent même l'existence. Dit simplement, l'ensemble de la stratégie ex situ répond aux besoins des scientifiques et non des agriculteurs."

"Nous l'avons créé parce que les banques de graines perdaient leur échantillons bêtement comme des coupes budgétaires ou des erreurs humaines" se défend au Guardian Cary Fowler, une des personnes à l'origine du projet. Plus que pour l'Apocalypse, la réserve pourrait surtout compenser les banques détruites, comme c'est le cas, par exemple, en Syrie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
LouisArmandCremet
- 01/06/2015 - 12:32
Répartition ?
Sion veut un système fiable, il ne faut pas le centraliser mais répartir des centres de stockages avec un contenu identique en plusieurs localisations, qui n'ont rien à voir entre elles comme l'Australie, la Russie, l'Amérique Latine, l'Afrique et le Moyen Orient !