En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 3 jours 14 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 3 jours 19 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 3 jours 20 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 3 jours 20 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 3 jours 21 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 3 jours 21 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 3 jours 22 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 3 jours 23 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 3 jours 23 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 3 jours 23 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 3 jours 17 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 3 jours 19 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 3 jours 20 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 3 jours 20 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 3 jours 21 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 3 jours 22 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 3 jours 22 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 3 jours 23 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 3 jours 23 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 3 jours 23 heures
Zone franche

L’islamisme démocratique vu de France : il y a les bons et les mauvais chasseurs...

Publié le 29 octobre 2011
L’islamisme d’Ennahda, c’est mieux ou moins bien que l’islamisme du CNT ? Ça dépend de la manière dont on vote à la présidentielle française.
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’islamisme d’Ennahda, c’est mieux ou moins bien que l’islamisme du CNT ? Ça dépend de la manière dont on vote à la présidentielle française.

C’est amusant, la manière dont gauche et droite françaises hésitent encore à se positionner franchement sur la transformation des printemps arabes en automnes islamistes. C’est que ces satanés combattants de la liberté, en refusant d’entrer gentiment dans nos petits cadres binaires, n’aident pas beaucoup à l'élaboration des partitions.

Voyons voir, le Conseil National de Transition (CNT) libyen veut réintroduire la charia et la polygamie dans une ex-dictature semi-laïque, ce qui est une excellente opportunité pour la gauche de taper sur la droite :

Ah elle est belle, votre révolution démocratique ! Les types auxquels vous avez donné un coup de main, eh bien ce sont d’affreux intégristes et on pressent qu’ils seront pires que Kadhafi…
― Comment ça ? Il fallait laisser le Guide suprême massacrer tout le monde à Bengahzi et ne pas s’en mêler ?
― Ben non, mais bon : il fallait juste faire, euh, autrement

Mais la droite prend sa revanche avec la Tunisie, et renvoie la déferlante Ennahda à la figure du camp du progrès :

― Ah, vous nous reprochiez d’être un peu trop proches de Ben Ali, mais vous voyez bien que c’était un moindre mal puisque ce Ghannouchi ne vaut guère mieux que les intégristes libyens. Et en plus, ces islamistes-là vont contaminer les Tunisiens de France !
― N’importe quoi… Ennahda, c’est peut-être un parti islamiste, mais un parti islamiste modéré. Si les électeurs le choisissent dans un cadre démocratique, c’est leur droit…

On attend d’ailleurs avec impatience les réactions circonvolues des uns et des autres aux résultats des législatives égyptiennes ― prévues pour le 28 novembre prochain ―, les Frères musulmans s’apprêtant à marcher dans les traces de leurs cousins tunisiens (car les frères ont des cousins, c’est une affaire de famille).

Punching-ball rhétorique à usage domestique

La France n’ayant pas été impliquée militairement dans la libération de ce pays comme elle a pu l’être en Libye ― et nos liens historiques et culturels étant plus ténus qu’avec la Tunisie ―, on imagine qu’il sera encore plus délicat de se servir de ce scrutin comme punching-ball rhétorique à usage domestique.

De fait, et c’est peut-être la seule vraie leçon à tirer de ce qui se passe dans ces différents pays depuis la gifle (peut-être) donnée à un marchand de quatre-saisons de Sidi-Bouzid il y aura bientôt un an, c’est que nous n’avons pas la moindre influence sur le cours de ces événements.

Nous n’avions pas installé Ben Ali ; nous ne l’avons pas fait sauter. Nous n’avions pas installé Moubarak ; nous ne l’avons pas déboulonné non plus. Et si nous avons effectivement contribué à la chute de Kadhafi (que nous n’avions pas nommé dictateur préalablement, rappelons-le), on subodore que les Libyens s’en seraient débarrassés à la longue ― et au terme d'une terrible et sanglante guerre civile de plusieurs années.

Mais de la condescendance mégalomane de la droite (la France est le phare du monde, elle lui apporte la lumière) au paternalisme culpabilisant de gauche (tout ce qui se produit de mauvais sur la planète découle de nos agissements néfastes), c’est un peu le même nombrilisme ridicule qui prévaut.

Tunisiens, Libyens et Égyptiens font ce qu’ils veulent en dehors de nous et, à tout prendre, ça n’est pas plus mal même si les répartir entre bons et mauvais chasseurs à la manière des Inconnus reste notre passion nationale.

Ah et le déficit budgétaire, pendant ce temps, comment va-t-il ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
chnipe
- 28/10/2011 - 11:07
@faded yasser
Et que pensez-vous des 200000 morts en Algérie dans les années 90 ? Du statut des kurdes en Turquie, Syrie et Irak ? Des sarahouis opprimés au Maroc ? Des coptes et autres minorités religieuses décimées ou clairement interdites dans tous les pays musulmans ? Du statut des femmes ?
Ne pensez-vous pas que votre haine du Juif vous permet ainsi de ne pas réfléchir sur toutes les horreurs de l'islam ?
faded yasser
- 28/10/2011 - 01:54
Tunisie:L'excellent Gresh répond aux islamophobes sionards
http://blog.mondediplo.net/2011-10-27-Tunisie-les-editocrates-repartent-en-guerre
les sionards qui se scandalisent pour l'arrivée des islamistes en Tunisie se taisent face à la mainmise des dangereux intégristes extrémistes religieux juifs au pouvoir en israel. Ces hypocrites d'édicorates donneurs de leçons islamophobes et pro israéliens dénigrent la révolution tunisienne.
quesako
- 27/10/2011 - 19:40
Même le catholicisme est dangereux pour la science !
Pourquoi on a du mal à travailler sur les embryons et les cellules souches ?
Pourquoi ça hurle dès que l'on veut sortir des schémas "bibliques" (même si l'on n'est pas dans la théorie du genre)?
Pourquoi les femmes ont du mal à trouver deq docteurs pour l'avortement (encore pire en Espagne avec la puissante Opus Dei)?
parce que des cathos-cathos au gouvernement et dans les Chambres bloquent