En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

05.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 23 min 50 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 52 min 18 sec
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’Isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 59 min 41 sec
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 14 heures 22 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 16 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 18 heures 55 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 20 heures 3 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 20 heures 39 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 22 heures 8 min
pépites > International
Environnement
Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique
il y a 22 heures 35 min
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 30 min 43 sec
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 56 min 26 sec
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 13 heures 50 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 15 heures 28 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 18 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 19 heures 17 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 20 heures 23 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 21 heures 28 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 22 heures 21 min
pépite vidéo > Economie
Engagements face à la crise
Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"
il y a 22 heures 45 min
© Reuters
Le National Cancer Institute (Etats-Unis) déclarait que le nombre de cancers du sein allait augmenter de 50% chez les femmes américaines d'ici à 2030.
© Reuters
Le National Cancer Institute (Etats-Unis) déclarait que le nombre de cancers du sein allait augmenter de 50% chez les femmes américaines d'ici à 2030.
Vaincre la mort

+50% de cancers du sein d’ici 2030 et une bonne nouvelle derrière la mauvaise

Publié le 22 avril 2015
Cette semaine, le National Cancer Institute (Etats-Unis) déclarait que le nombre de cancers du sein allait augmenter de 50% chez les femmes américaines d'ici à 2030. Un phénomène dû au vieillissement de la population mais qui n'entraînera pas automatiquement un grand nombre de décès.
Jacques Saglier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Saglier est chirurgien plasticien, spécialiste du cancer du sein auquel il a consacré plusieurs livres.Il est l'auteur de Cancer du sein : Questions et réponses au quotidien (2009) ainsi que La femme et le cancer du sein (2005, éditions...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cette semaine, le National Cancer Institute (Etats-Unis) déclarait que le nombre de cancers du sein allait augmenter de 50% chez les femmes américaines d'ici à 2030. Un phénomène dû au vieillissement de la population mais qui n'entraînera pas automatiquement un grand nombre de décès.

Atlantico : Les perspectives peu réjouissantes du National Cancer Institue américain sont-elles applicables en France ? Qu'est-ce qui permet de les expliquer ?

Jacques Saglier : En règle générale les tendances épidémiologiques constatées aux USA précèdent de quelques années celles de la France. L’augmentation considérable de l’incidence du cancer du sein (50% d’ici 2030) rapportée dans cet article n’est certes qu’une projection statistique, mais elle n’en demeure pas moins vraisemblable et préoccupante. Parmi les explications plausibles à cette tendance il faut retenir au premier plan l’augmentation de l’espérance de vie avec l’apparition de la génération des baby-boomers dans la tranche d’âge la plus menacée. Rappelons que l’âge constitue le facteur de risque n°1 du cancer du  sein, avec un pic entre 60 et 69 ans. La "bonne nouvelle" c’est que parallèlement à l’augmentation de l’incidence de ce cancer, on constate une nette diminution du taux des formes les plus graves, en particulier des cancers résistants à l’hormonothérapie.

Quels sont les types de cancers du sein concernés ?

Il s’agirait principalement des cancers majoritairement observés dans le 6éme décennie, tranche d’âge la plus concernée : cancers de bas grade, c’est-à-dire peu agressifs, sensibles à l’hormonothérapie. Ceci étant bien sûr à prendre avec toutes les réserves d’usage concernant les projections statistiques à aussi long terme.

Comment expliquer cette progression ? Certains modes de vies y ont-ils participé ?

Les facteurs environnementaux et le mode de vie font depuis des années l’objet de travaux aux conclusions parfois contradictoires. Mais aucun n’expliquerait à lui seul une telle augmentation d’incidence (obésité, alcoolisme, alimentation, âge lors de la première grossesse, traitement substitutif de la ménopause etc.). Cette étude est l’occasion pour ses auteurs de rouvrir la polémique concernant le caractère potentiellement dangereux de la mammographie de dépistage systématique. Elle est accusée de faire porter un certain nombre de diagnostics par excès et de faire traiter, parfois de façon lourde, (mastectomie) des patientes dont le cancer n’aurait peut-être pas mis la vie en danger. Les auteurs évoquent le problème du cancer in-situ c’est-à-dire une forme de la maladie où les cellules cancéreuses sont encore confinées à l’intérieur des canaux glandulaires, avec un risque théorique nul de dissémination. C’est un point de vue qui méconnait l’histoire naturelle de la maladie et ne tient pas compte de l’existence des formes graves de cancers in situ, susceptibles d’évoluer parfois assez rapidement vers d’authentiques cancers infiltrants. Il s’agit d’une attitude éminemment contestable qui conduit à insister sur l’importance de l’approche clinique et pas seulement statistique de ce type de problème. On ne dira jamais assez à quel point la mammographie de dépistage a été une initiative salutaire, à l’origine de nombreuses vies sauvées.

Où en est la recherche sur les traitements des cancers du sein ?

La tendance de plus en plus marquée consiste à instaurer des traitements "à la carte" ou  "sur-mesure" plutôt que des "prêt-à-porter". En chirurgie qui propose majoritairement des interventions qui conservent le sein avec son esthétique, ou, à défaut le reconstruit avec de plus en plus souvent les propres tissus de la patiente.

La radiothérapie, souvent nécessaire est de plus en plus précise, mieux dosée, mieux tolérée.

La chimiothérapie est de plus en plus souvent adaptée à chaque cas, l’une des dernières avancées consistant à coupler une molécule de chimiothérapie avec une molécule ciblant certains récepteurs de cellules cancéreuses de façon à ne s’attaquer qu’aux cellules malades et à elles seules, réduisant ainsi drastiquement les effets secondaires du traitement.

Les voies de recherche sont multiples, pleines de promesses.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires