En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

02.

Petite revue des raisons qui expliquent que les emplois essentiels par temps de pandémie soient si mal payés

03.

Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions

04.

"Vagabondages" de Lajos Kassak : sur les routes de Budapest à Paris avant 14, le savoir survivre d’un artiste prolétaire… une pépite de la littérature hongroise

01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Mais qui peut encore stopper les magistrats dans les dommages qu’ils infligent (inconsciemment) à la démocratie française ?

04.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

05.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

06.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

02.

Ne dites plus "amen" mais "awomen"

03.

Éviction d’Alain Finkielkraut : les bienfaits de la condamnation des dérapages, les dangers de l’épuration

04.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

05.

Certificats de virginité : Marlène Schiappa accuse les "évangélistes" de propager cette détestable pratique

06.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 4 jours 22 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 5 jours 3 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 5 jours 3 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 5 jours 4 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 5 jours 5 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 5 jours 5 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 5 jours 6 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 5 jours 6 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 5 jours 7 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 5 jours 7 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 5 jours 1 heure
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 5 jours 3 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 5 jours 4 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 5 jours 4 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 5 jours 5 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 5 jours 6 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 5 jours 6 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 5 jours 7 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 5 jours 7 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 5 jours 7 heures
Printemps pourri ?

Libye : les masques tombent, les warlords apparaissent

Publié le 29 octobre 2011
La mort de Kadhafi dévoile les réelles positions du CNT, la forte islamisation du pays, les intentions du Qatar et met fin aux espoirs d'une démocratie à l'occidentale.
Gérard de Villiers
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard de Villiers, est un journaliste, écrivain et éditeur français. Il est diplômé de l'IEP Paris et de l'ESJ Paris. Il a été reporter à Rivarol, Paris-Presse, France-Dimanche. Il est célèbre dans le monde entier pour ses romans d'espionnage S.A.S,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La mort de Kadhafi dévoile les réelles positions du CNT, la forte islamisation du pays, les intentions du Qatar et met fin aux espoirs d'une démocratie à l'occidentale.

Le dimanche 23 octobre, Mustapha Abdel Jalil, président du Conseil National de transition libyen a déclaré devant plusieurs milliers de personne à Benghazi, capitale de la Cyrénaïque, là d’où est parti le mouvement de protestation qui a fini par renverser le colonel Kadhafi, avec l’aide de l’Otan :

« En tant que nation musulmane, nous allons adopter la charia islamique, comme source de droit, donc, n’importe quelle loi contredisant  les principes de l’Islam sera légalement nulle ».

Cette déclaration met fin aux espoirs de tous les naïfs droit-de-l’hommistes qui voyaient déjà la Libye passer de la Jamahiriya du colonel Kadhafi à une belle démocratie à l’occidentale. En la faisant, Mustapha Abdel Jalil tente de sauver le CNT avant qu’il ne soit balayé par les nouveaux « warlords » qui contrôlent aujourd’hui la Libye. En effet, le CNT  à qui ont fait confiance, aveuglément, certains  pays occidentaux, dont  la France, est une union boiteuse entre anciens affidés de Kadhafi, des inconnus de la société civile et des islamistes.

On oublie que Mustapha Abdul Jalil a été le ministre de la Défense de Kadhafi  et qu’il a requis deux fois la peine de mort contre les infirmières bulgares parfaitement innocentes. Cela fait un peu désordre pour le représentant officiel de la nouvelle Libye.

En plus le CNT de dispose d’aucun pouvoir. Il n’a ni service de renseignement, ni forces armées. Les hommes armés, les thuwars, qui tiennent la Libye, appartiennent à plus de 40 Katibas, dont presque aucune ne reconnait l’autorité du CNT. Chaque ville importante a la sienne : Misrata, Zentan, le djebel Nafoussa, Tripoli.

En plus, les plus importantes sont islamistes. Par exemple celle d’Abdelhakim Belhadj, auto-proclamé "gouverneur militaire de Tripoli" à la tête d’une petite armée.

La façon dont il a pris le pouvoir de la ville est révélatrice. Il a convoqué la chaîne qatarie Al Jazirah et a annoncé qu’il prenait le pouvoir. Sans avoir averti le CNT. Lorsque celui-ci a protesté, Abdelhakim Belhadj a fait la sourde oreille et tient toujours Tripoli. Avec le soutien silencieux et efficace du Qatar.

On a sous-estimé le rôle de ce petit émirat richissime. Les Américains ont cru qu’il voulait les aider, en donnant une caution musulmane à l’action de l’Otan. En réalité, le Qatar a joué son jeu : aider à établir un état islamique en Libye. En goinfrant d’armes et d’argent les Katibas les plus islamistes.Comme celle de Belhaj ou celle d’Ismael Salabi , ou la Katiba des Martyrs d’Abu Salim, dirigée par Abu Sofiane Qumu, un ancien de Guantanamo.

Le plus virulent est surement Abu Bukatalla, chef de la Katiba Obaida Ibn Jarrah, un Takfiri, soupçonné d’avoir assassiné le 27 juillet le général Abdul Younes mis en place par le CNT pour tenter d’unifier les Katibas sous sa houlette.

Aujourd’hui, le général Younes est mort et les Katibas se regardent en chiens de faïence, les mieux armés étant les islamistes. Il y a, surtout, des dizaines de milliers d’armes en circulation, tous les dépôts d’armes ayant été pillés. Certes, les thuwars ont gaspillé beaucoup de munitions pour manifester leur joie, mais il en reste encore.

Tout cela était prévisible. Lorsque Nicolas Sarkozy est venu à Benghazi en septembre, il a été accueilli aux cris de «Allah ou Akbar ». Ce n’était pas de la provocation, simplement l’expression du  sentiment populaire libyen. La seule loi valable doit venir de Dieu. Le mot démocratie n’existe même pas.

On a peint l’avenir de Libye en rose. Il risque d’être vert.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Libye, Kadhafi, cnt, islamisme
Thématiques :
Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Chamaco
- 30/10/2011 - 12:11
@ jean-paul
comm le précise Boocleaner, "warlord" signifie "seigneur de guerre".
mais cela recouvre tant de choses !
ce peut être un chef de tribu, un chef local, un homme riche qui exerce une influence dans sa région, un ancien général qui a fait dissidence, bref ça veut tout dire et n'importe quoi comme nombre de mots anglais insuffisamment précis, que beaucoup utilisent sans souvent les maîtriser.
bobocleaner
- 30/10/2011 - 10:19
Ah que le monsieur qui a fait le titre il est intelligent et
il travaille pour les services secrets parceque non seulement il évoque les "seigneurs de la guerre" mais que pour donner plus de sens et de profondeur et faire echo a Lord of the warcraft il emploie le mot anglais warlord car lui il est super dans le mood et parle cette langue de puissance et que nous pov pequenot de lecteur on va a peine entraver et du coup on verra tout ce qu il sait du dossie
zygo
- 30/10/2011 - 05:40
Tout le monde savait donc Sarko savait ?
L’échec total du Président en France le conduit à faire des guerres tout azimut pour détourner l'opinion, nous vivons au XXI e siècle et les gens ne croient plus aux JT du 20 heures ? On le sait, il y a un complot international pour abattre les régimes Arabes et Perses, mais ni les Arabes ni ces peuples n'ont compris ? Dés qu'on parle démocratie, mot Magique, mot de passe: la guerre ? pauvres ...