En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Valéry Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

02.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

03.

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

04.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

05.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

06.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

07.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Menaces pour la course aux vaccins
IBM alerte sur des cyberattaques en série sur la chaîne logistique des vaccins contre la Covid-19
il y a 1 heure 12 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Sarkozy coache Darmanin, Macron tance ses ministres; Hidalgo n’a aucune ambition mais un sens du devoir pour la France; Le Point s’inquiète des milliards de l’argent magique du Covid, Marianne des vaccins
il y a 5 heures 20 min
pépites > Santé
Campagnes de tests
L'Assemblée nationale se prononce en faveur du dépistage systématique du Covid-19
il y a 5 heures 51 min
décryptage > France
Conseil supérieur de l’audiovisuel

Contrôle de l’accès au porno des mineurs : le CSA étale son inculture technique

il y a 7 heures 48 min
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 8 heures 38 min
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 9 heures 48 sec
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 10 heures 4 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 10 heures 35 min
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 11 heures 26 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 11 heures 10 min
pépites > Media
Déprogrammation
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décide de reporter son entretien à Brut de 24 heures
il y a 5 heures 5 min
pépites > Europe
Grisbi
L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance
il y a 5 heures 34 min
pépites > Politique
Hommage du chef de l’Etat
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron s'exprimera à 20 heures pour lui rendre hommage
il y a 6 heures 19 min
pépite vidéo > Politique
Hommage
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez les cinq moments-clés de sa vie politique
il y a 8 heures 12 min
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 8 heures 52 min
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 9 heures 27 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 10 heures 32 min
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 10 heures 41 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 11 heures 2 min
décryptage > Politique
VGE

Valéry Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

il y a 11 heures 15 min
© Reuters
Le Premier ministre a annoncé mercredi matin une série de mesures pour soutenir l'activité économique.
© Reuters
Le Premier ministre a annoncé mercredi matin une série de mesures pour soutenir l'activité économique.
Coup d'épée dans l'eau

Mesures gouvernementales sur l'investissement : de bonnes mesures d'urgence mais qui ne régleront pas les problèmes de fond

Publié le 09 avril 2015
Le Premier ministre a annoncé mercredi matin une série de mesures pour soutenir l'activité économique. Si celles-ci s'avèrent judicieuses, leur application demeurent très limitées dans le temps.
Alexandre Montay
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alexandre Montay est le délégué général d'ASMEP-ETI, syndicat des entreprises de taille intermédiaires.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre a annoncé mercredi matin une série de mesures pour soutenir l'activité économique. Si celles-ci s'avèrent judicieuses, leur application demeurent très limitées dans le temps.

Atlantico : A l’issue d’un Conseil des ministres extraordinaire, le Premier ministre a annoncé qu’il mettrait en place une série de mesures en faveur de l’investissement. Quelles ont été les annonces marquantes, et quelle efficacité peut-on en attendre ?

Alexandre Montay : La principale mesure pour les entreprises, notamment de taille intermédiaire est celle qui permet sur-amortir les nouveaux investissements industriels. D’un coût estimé à 2.5 milliards d’euros sur 5 ans, cette mesure va leur permettre d’amortir plus que l’investissement réalisé, et donc de faire baisser les résultats imposables. Il s’agit d’un mécanisme fiscal très incitatif visant à améliorer la rentabilité de l’investissement.

Celles-ci vous semblent-elles satisfaisantes ?

Tout-à-fait. Avec quelques interrogations. Premièrement, le délai bref donné aux entreprises. Pour des entreprises de taille intermédiaire qui font des investissements structurés, importants, quel sera le fait générateur qui déclenchera le dispositif fiscal? Pour des gros investissements,  entre le moment où l’on élabore le cahier des charges, où l’on passe la commande et que l’investissement est effectivement réalisé, il peut se passer de nombreux mois voire plus d’un an. Ce serait dommage que les entreprises passent à côté du dispositif pour une question de temps. Deuxième interrogation : quid des entreprises qui ne génèrent justement pas de résultats ? Celles qui n’en font pas actuellement mériteraient peut-être également de bénéficier d’une incitation à investir.

Est-ce que cela répond à un besoin de renouvellement du parc industriel des entreprises ? En quoi exactement ?

De nombreux économistes, le rapport Gallois également, ont effectivement pointé que l’âge moyen des machines en France était de 17 ans contre 9 en Allemagne par exemple. Mais surtout, les investissements qui sont réalisés à l’heure actuelle en France s’inscrivent davantage dans un objectif de renouvellement, moins de montée en gamme. Il s’agit là d’un enjeu central. Cette montée en gamme,  on ne l’obtiendra pas uniquement avec des mesures conjoncturelles, il faut s’engager durablement dans cette voie, par le biais de réformes structurelles. Avec les mesures présentées ce matin, on a desserré le frein, il faut maintenant appuyer sur l’accélérateur des réformes de fond, celles qui permettront de redonner des marges aux entreprises, et garantiront des investissements de long terme.

Dans quel contexte économique ces mesures s’inscrivent-elles ?

Il ne faut bien entendu pas oublier l’écosystème de compétitivité dans lequel évoluent nos entreprises. Depuis 15 ans, l’environnement de compétitivité du site France décroche des moyennes européennes. La fiscalité sur les entreprises est plus importante que celle de nos voisins. Sa structure est également atypique avec une ponction très forte sur production (3.2% du PIB des charges sur la production, contre 1.8% dans le reste de l’Europe). Avec  les mesures présentées ce matin, on améliore certes la rentabilité de l’investissement mais il ne faut pas perdre de vue que l’entreprise ne déclenche l’investissement que si elle voit des perspectives de rentabilité globale. Nous sommes donc dans un dispositif conjoncturel, bien pensé, à effet immédiat. Nul doute qu’il portera ses fruits. Mais pour dynamiser durablement l’investissement des entreprises il faut poursuivre les réformes pour remettre le site France dans la course.

A quoi est-ce que ces mesures ne répondent-elles pas ?

On ne peut naturellement pas attendre des pouvoirs publics qu’ils remplissent les carnets de commande ! Pour les entreprises de taille intermédiaire, l’investissement est le nerf de la guerre, et c’est ce qui permettra d’améliorer la compétitivité de leur entreprise, de conquérir des marchés, et donc de créer des emplois.

Le dispositif fiscal présenté ce matin à l’issue du Conseil des ministres y répond de manière simple, concrète et visible, sans effet de seuil… Et avec un point très important : le calendrier de sa mise en œuvre est immédiat (dès le 15 avril ndlr).

Mais si l’on veut s’engager dans une croissance robuste, durable, il faudra bien  accélérer la mise en place du CICE, du Pacte de responsabilité. La baisse des taux de marge dont souffrent les entreprises françaises depuis une quinzaine d’année ne se rattrapera pas pas uniquement avec des réformes ponctuelles.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires