En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

04.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

05.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

06.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

07.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 3 min 38 sec
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 1 heure 16 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 2 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 3 heures 56 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le centre ? Quel centre ? Le socialisme gagne les USA et le centre quitte la vie politique mondiale. Pourquoi ?

il y a 5 heures 26 min
pépite vidéo > Europe
Zones d'ombre
Inquiétudes en Europe : comment le coronavirus a-t-il pu arriver en Italie si rapidement ?
il y a 6 heures 57 min
décryptage > Politique
Qu'est-ce qu'on se marre avec lui…

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

il y a 8 heures 4 min
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

il y a 8 heures 36 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Et si le principal obstacle sur la route des voitures autonomes était… la neige et la pluie ?
il y a 9 heures 26 min
décryptage > Politique
Paysage politique

Etiquettes partisanes : le paradoxe des municipales

il y a 9 heures 55 min
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 44 min 48 sec
light > Media
Disparition d'une grande figure des médias
Mort d'Hervé Bourges à l'âge de 86 ans
il y a 1 heure 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 3 heures 47 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 4 heures 14 min
pépites > Justice
Terrorisme
Nicole Belloubet révèle qu'une quarantaine de djihadistes vont sortir de prison en 2020 et près de 300 d'ici 2023
il y a 5 heures 41 min
décryptage > Economie
Diplomatie

L'euro au plus bas par rapport au dollar : pourquoi, jusqu’où ?

il y a 7 heures 48 min
décryptage > Economie
Disraeli Scanner

La République une et indivisible d’Emmanuel Todd

il y a 8 heures 21 min
décryptage > Terrorisme
Etat islamique

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

il y a 9 heures 5 min
décryptage > Politique
Leçons

Le Fillonisme, ce deuil non accompli qui revient hanter la droite

il y a 9 heures 38 min
décryptage > Environnement
Atlantico Business

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

il y a 10 heures 18 min
© Reuters
© Reuters
Vive les siestes !

Dormir par épisodes : les vertus du sommeil fractionné

Publié le 22 décembre 2014
Léonard de Vinci dormait un quart d'heure toutes les deux heures. Sans aller jusqu'à une telle extrémité, nous avons tout à gagner à dormir plusieurs fois chaque jour, sur de plus courtes durées.
Bruno Comby est polytechnicien et directeur scientifique de l'Institut Bruno Comby.Il est l'auteur de l'Eloge de la sieste (TNR, 2005)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Comby
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Comby est polytechnicien et directeur scientifique de l'Institut Bruno Comby.Il est l'auteur de l'Eloge de la sieste (TNR, 2005)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Léonard de Vinci dormait un quart d'heure toutes les deux heures. Sans aller jusqu'à une telle extrémité, nous avons tout à gagner à dormir plusieurs fois chaque jour, sur de plus courtes durées.

Atlantico : De nos jours nous dormons généralement d’une seule traite, mais cela n’a pas toujours été le cas. Autrefois, le sommeil était fragmenté, généralement en deux parties pendant la nuit. A quoi l'évolution a-t-elle été liée ? Quelles étaient les activités qui rythmaient le temps entre ces deux phases de sommeil ?

Bruno Comby : Le modèle de sommeil qui nous est effectivement proposé par la société de nos jours correspond au sommeil monophasique. Selon les cas, l’endormissement se produit entre 21 heures et minuit, jusqu’au lendemain matin où l’on est supposé être extrêmement actif, alerte et plein d’énergie. Ce modèle nous est présenté comme idéal et normal. Mais cela n’a pas toujours été le cas : autrefois était pratiqué le sommeil dit polyphasique ou fragmenté. Il peut consister en deux phases de sommeil, généralement une la nuit, puis une sieste en journée, ou peut-être encore plus fragmenté. Les autres espèces animales fonctionnent sur ce modèle, à l’image de grands singes, nos parents les plus proches, qui font plusieurs siestes en cours de journée et peuvent avoir des moments d’éveil la nuit. C’est également valable dans certains groupes professionnels. L’exemple extrême de fragmentation du sommeil est celui que l’on appelle "sommeil de Leonard de Vinci" : il dormait un quart d’heure toutes les deux heures, l’équivalent du sommeil des navigateurs solitaires.

La nuit, on n’a pas nécessairement très envie de courir un marathon ou de faire de la musculation. Par conséquent les activités pratiquées pendant les deux phases de sommeil étaient plutôt de nature intellectuelle : il s’agissait de travaux intellectuels divers, comme répondre à son courrier ou écrire des livres, pour les écrivains par exemple. En somme, ce sont toutes les activités créatives qui peuvent être concernées.

Le temps passé éveillé dans la nuit entre ces deux phases de sommeil permet-il davantage de créativité ? Comment l'expliquer ?

Sur ces créneaux horaires nocturnes, il y a en effet une sorte de libération de l’esprit, de la créativité. Elle est plus importante la nuit parce que les défenses conscientes sont à un niveau plus bas. La censure psychologique s’exerce moins à ce moment-là : par conséquent, l’individu a plus facilement accès à son inconscient, son subconscient, donc les portes de la créativité s’ouvrent, pour ainsi dire. La créativité est meilleure à moment-là parce que l’on rejoint également le rêve, l’imagination. C’est la raison pour laquelle c’est une période tout à fait utile pour les professions créatives. Ou, tout simplement, pour réfléchir à sa vie, ses actions, ses prochains projets. C’est un moment propice à la réflexion et à la création d’une manière générale.

Cet état est-il propice à toutes sortes d'activités ?

De grands mathématiciens comme Einstein travaillaient aussi beaucoup la nuit et pratiquaient la sieste, donc ils fractionnaient leur sommeil. D’une manière générale, ces périodes nocturnes, du moment qu’elles sont choisies plutôt que subies, sont plutôt favorables à la créativité, notamment mathématique. On peut donc y mener tout type d’activité intellectuelle. Une fois que l’on est bien éveillé, le subconscient est plus ouvert. Donc à ce moment-là toutes les idées remontent plus facilement et la créativité est plus grande. Le travail du sommeil est, entre autres, un travail de digestion des informations. Dans la journée, on acquiert des informations par le biais des cinq sens : mais ces informations restent à un niveau superficiel de l’ordinateur cérébral. Au cours du sommeil, on digère en quelque sorte ces informations, ce qui nous permet de les intégrer plus profondément. Au réveil, on a l’impression d’avoir mieux compris parce que les informations sont mieux digérées et qu’elles ont été recoupées avec les anciens souvenirs, les anciennes informations.

En revanche, je ne suis pas persuadé que ce soit forcément le moment pour aller courir un marathon !

N'y a-t-il pas des risques à dormir de manière fragmentée ?

Je pense qu’il faut tout de même bien distinguer la fragmentation qui peut être pathologique et la fragmentation bénéfique. Chez les sujets qui ont des pathologies du sommeil, notamment l’insomnie et les apnées du sommeil, on observe une fragmentation du sommeil qui n’est pas bonne. Dans le cas des apnées du sommeil, on ne respire pas correctement. En conséquence, le sang n’est pas bien oxygéné et cela ne sera pas propice à la créativité, bien au contraire. De la même manière, si la personne fait de l’insomnie parce qu’elle boit trop de café ou d’autres excitants, ou si l’insomnie est liée à du stress, la fragmentation du sommeil ne sera pas non plus très favorable à la créativité. Il est donc important de distinguer entre une fragmentation du sommeil résultant d’erreurs de mode de vie ou de problèmes dans la vie, et la fragmentation choisie. La première est une fragmentation négative, subie et imposée. Le sommeil polyphasique volontaire peut, en revanche, être hautement bénéfique, propice à la créativité et à l’épanouissement du cerveau.

Tout ne convient pas forcément à tout le monde, donc il tient à chacun de trouver le mode de sommeil optimal. Mais il semblerait d’une manière générale que le sommeil biphasique – dormir la nuit et faire une sieste en journée – ou polyphasique, bien compris et bien organisé, sans médicaments ou café pour tenir, soit hautement bénéfique et propice à la créativité et à l’épanouissement du cerveau. En outre, quand on fragmente son sommeil en plusieurs fois plutôt qu’une, on observe une réduction du temps de sommeil. Quelqu’un qui autrefois dormait 9 heures d’affilée va, en fragmentant son sommeil, pouvoir se coucher à minuit ou une heure du matin et se lever à 6 heures. Toute personne qui introduit la sieste en milieu de journée peut gagner une tranche d’une heure et demie de sommeil. De manière très terre-à-terre, c’est donc assez intéressant pour les personnes qui souhaitent gagner du temps.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

04.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

05.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

06.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

07.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires