En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

03.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

04.

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

05.

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

06.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

01.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

02.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

03.

Olivier Véran annonce un protocole pour tester jusqu'à un million d'enfants et d'enseignants par mois

04.

Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia

05.

Sibeth Ndiaye, l'ancienne porte-parole du gouvernement, va devenir secrétaire générale du groupe Adecco

06.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 5 jours 21 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 6 jours 2 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 6 jours 3 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 6 jours 3 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 6 jours 4 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 6 jours 4 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 6 jours 5 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 6 jours 6 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 6 jours 6 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 6 jours 6 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 6 jours 33 min
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 6 jours 2 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 6 jours 3 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 6 jours 3 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 6 jours 4 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 6 jours 5 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 6 jours 5 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 6 jours 6 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 6 jours 6 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 6 jours 6 heures
© Pixabay
5 mots incontournables pour tout présidentiable sérieux.
© Pixabay
5 mots incontournables pour tout présidentiable sérieux.
Des mots pour les maux économiques

En quête de vision pour la présidentielle 2017 : 5 mots incontournables pour tout présidentiable sérieux

Publié le 17 décembre 2014
Il ne reste plus que quelques mois aux hommes politiques pour concevoir, élaborer et présenter aux électeurs un programme à défendre. Dans ce dernier, le spin doctor aura pour tâche de trouver le "bon slogan", c'est-à-dire les mots justes. Espérons que "confiance", "profit" ou encore "durabilité" ne seront pas délaissés, dans un contexte et des perspectives économiques plus que mornes.
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il ne reste plus que quelques mois aux hommes politiques pour concevoir, élaborer et présenter aux électeurs un programme à défendre. Dans ce dernier, le spin doctor aura pour tâche de trouver le "bon slogan", c'est-à-dire les mots justes. Espérons que "confiance", "profit" ou encore "durabilité" ne seront pas délaissés, dans un contexte et des perspectives économiques plus que mornes.

Les présidentielles s’approchent ! Les rédacteurs de discours présidentiels sont sur la brèche. Ils cherchent le mot qui fera la différence, la phrase qui "imprimera". Le problème est qu’après le "travailler plus pour gagner plus", on a vu aussi ce qu’a donné le "je n’ai qu’un ennemi, la finance sans visage". Voici cinq mots qu’on pourrait retrouver. Ce serait si bien !

1 – Confiance, dans "pas de croissance sans confiance". Les Français sont prêts à faire des sacrifices, encore faut-il que ceci ait du (bon) sens. Il ne s’agit plus d’opposer droite à gauche, offre à demande, Keynes à Schumpeter… mais "modernité" à "avantages acquis". Pour en sortir, il faut une stratégie claire de modernisation, pour gagner à la fois en compétitivité privée et publique. La confiance dans le changement, avec ses avantages pour tous et dans la transparence, est cruciale. Aussi longtemps que la conquête de la confiance, puis son renforcement, ne seront pas au cœur de la démarche politique, rien ne marchera. On le voit.

2 – Profit, dans "le désendettement sans le profit, c’est la déflation". Ce sera le plus compliqué, mais c’est obligatoire. Il faut cesser de faire peur avec le mot déflation pour pousser aux changements. Parce que ça la fait arriver, en inquiétant tout le monde. Il faut parler de son antidote : le profit. C’est la vraie base de la remontée économique du pays dans cette phase de désendettement. Il doit être recherché et encouragé, comme aux Etats-Unis. On voit que ça marche, et surtout qu’il en faut bien plus que pour sortir des crises "normales". Le point de départ est la baisse de l’impôt sur les sociétés, avec homogénéisation des bases fiscales avec l’Allemagne. Ajoutons que les candidats populariseront l’idée (de bon sens aussi) selon laquelle la hausse des salaires ne peut excéder les gains de productivité. Ils devront faire la leçon aux syndicats de salariés, et aux patrons. Patrons pas "voyous" mais trop doux sur les salaires et pas assez communicants, ceci expliquant cela.

3 – Unique, dans "contrat de travail unique". Le contrat de travail doit être simplifié, unifié et complété, ceci voulant dire que les conditions de rupture doivent être établies dès le début. Ce contrat de travail deviendra valable pour toutes les activités non régaliennes. Les écarts de situation entre privé et public seront réduits, en liaison avec l’uniformisation du contrat de travail pour les nouveaux entrants et la possibilité de l’accepter pour les personnels sous "ancien" contrat public. Personne ne peut comprendre que des activités identiques n’obéissent pas aux mêmes logiques de mesure et de rémunération. C’est une question de justice, donc de progrès économique et social.

4 – Récompenses, dans "risque et implication méritent récompenses". Le profit rémunère le risque, le salaire rémunère le travail, les primes (sous toutes leurs formes) galvanisent l’implication. Aucune raison de les taxer pareil. Ils doivent être encouragés, selon des modalités différentes. S’impliquer plus et mieux doit être soutenu d’un côté, risquer plus de manière responsable d’un autre, selon des grilles à revoir. La liberté d’entreprendre permet la prise de risque, donc le profit, la croissance et l’emploi – dans un cadre légal s’entend. Les limites et freins à l’emploi (travail dominical, seuils…) seront supprimés, moyennant rémunérations adaptées et dans un cadre légal et négocié bien sûr (comme toute économie basée sur le contrat et la confiance). Partout, l’implication sera favorisée.

5 – Durable dans "prendre en compte la durée fera le succès de nos économies". Les investisseurs vont chercher des projets pour financer les retraites, la santé, la formation, la croissance durable, efficace et rentable. C’est plus que jamais la base de toute stratégie économique. "Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés". C’est dans la Déclaration de 1789.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires