En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

03.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

04.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression

07.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

06.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 7 heures 35 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 11 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 13 heures 20 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 14 heures 21 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 15 heures 23 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 16 heures 15 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 16 heures 45 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 16 heures 55 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 16 heures 56 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 16 heures 57 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 10 heures 2 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 11 heures 49 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 14 heures 51 sec
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 14 heures 42 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 16 heures 8 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 16 heures 26 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 16 heures 54 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 16 heures 55 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 16 heures 57 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 16 heures 59 min
© Reuters
Les expériences avant tout
© Reuters
Les expériences avant tout
Cadeau à vivre

Merci pour ce moment : cette année pour Noël, offrez des expériences, pas des choses

Publié le 23 décembre 2016
Sous le sapin cette année, la tendance se poursuit : certains cadeaux ne seront pas des objets, mais des bons, des "box" et autre invitation à vivre une expérience particulière : un restaurant, un week-end, un moment bien-être ou un saut en parachute. Mais gare aux erreurs basiques qui peuvent transformer les bonnes intentions en situation gênante.
Virginie Franc-Jacob
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Virginie Franc-Jacob est journaliste spécialiste consommation et bons plans. Elle est l'auteur pour le magazine L'Express du blog "Maman gère son argent".
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sous le sapin cette année, la tendance se poursuit : certains cadeaux ne seront pas des objets, mais des bons, des "box" et autre invitation à vivre une expérience particulière : un restaurant, un week-end, un moment bien-être ou un saut en parachute. Mais gare aux erreurs basiques qui peuvent transformer les bonnes intentions en situation gênante.

Atlantico : Bien présent dans le panel des cadeaux maintenant "traditionnels" – même si cela n'a pas été la révolution escomptée – les coffrets cadeaux, les "box", ou les bons pour une prestation vont encore s'offrir par milliers pour les fêtes. Comment expliquer que leur succès se poursuivent ? 

Virginie Franc-Jacob : On pourrait dire que ce type de cadeau profite en premier lieu à celui qui l'offre. Il n'a pas trop besoin de se creuser la tête, et cela peut lui faire gagner du temps. C'est un avantage non négligeable pour les fêtes de Noël, où le nombre de cadeaux à faire est important. Une box, c'est rapide et facile à acheter. Au début de la généralisation de ce type de cadeaux, il y avait cependant une vraie innovation car il était rare d'offrir à ses proches des "expériences". Au départ, il y avait donc une vraie manière de se démarquer, plus que de choisir les cadeaux rapidement.

Quelles sont les tendances que vous prévoyez pour cette année ? 

- Box vs. bons achetés directement auprès du prestataire ?

Je pense que l'avenir dans ce secteur va vraiment du côté des bons achetés directement auprès des prestataires, plutôt que des "box". Les consommateurs commencent vraiment à s'en détourner, car ils ont constaté le plus souvent une qualité de service moindre avec une "box" plutôt qu'avec une prestation précise achetée en avance. Quand on a connu une ou deux mauvaises expériences, on s'en détourne, parfois définitivement.

- Prestation précise vs. prestation "au choix" ?

Il y a une tendance à un retour vers des cadeaux personnalisés, qui rend moins populaire les "box" où vous pouvez choisir une activité parmi un choix assez diversifié. A défaut d'une box, on préferera même offrir une cagnotte à quelqu'un pour qu'il puisse vivre l'expérience de son choix. Les gens en ont assez de se retrouver avec des "box" qu'ils n'utilisent pas, les gens ne veulent plus consommer bêtement. La tendance va être de choisir quelque chose de précis car on appréciera plus l'image du temps passé à faire un choix.

- Trio restaurant/nuit d'hôtel/prestation bien-être vs. du nouvelles activités ? 

On voit de nouvelles expériences émerger et remplacer effectivement le trio restaurant/nuit d'hôtel/bien-être comme les cours de cuisine, ou des abonnements. Mais on voit aussi revenir des expériences assez classiques comme des places à un spectacle. Et le renouveau vers ce classique est finalement l'innovation du moment : les gens en ont un peu marre d'être dans le trio que vous citez. Les gens n'ont pas forcément envie de se retrouver dans des restaurants dont on ne sait rien de la qualité, ou des hôtels où on ne serait jamais allé soit même par manque d'envie. 

Selon une étude américaine (voir ici), une expérience apporterait plus de bonheur qu'un bien matériel "classique". Toute chose égale par ailleurs, et en imaginant que tout se passe bien, partagez vous l'idée qu'une expérience apporte plus de plaisir qu'un objet ?

Je partage cette analyse si c'est évidemment adapté à la personne. Et c'est généralement quelque chose qui apporte plus de satisfaction s'il s'agit d'une expérience à partager, comme un week-end pour un couple. Cela apportera plus de satisfaction qu'un bien matériel, et comme cela s'inscrira dans le cadre d'une relation, cela aura évidemment un aspect "personnalisé" encore plus fort.

Comment choisir au mieux une "expérience" que l'on veut offrir à un proche ? Quels conseils pour être sûr de ne pas offrir un cadeau empoisonné ?

Il faut évidemment interroger les proches, ou éviter d'offrir une expérience à quelqu'un que l'on ne connaît finalement pas trop. Et il ne faut pas réflechir en pensant à ce que soi-même l'on souhaiterait faire. Typiquement, l'erreur type très courante c'est d'offrir un baptême en parachute : cela coûte cher et beaucoup de personnes n'ont aucune envie de faire ce genre d'expérience. Et la personne pourrait, au mieux être gênée, et au pire se sentir obligée de le faire. Attention aussi aux expériences contraignantes dans le temps : mieux vaut bien réfléchir par exemple avant d'offrir un abonnement à une salle de sports.  

Les box essuient de nombreuses critiques de leurs utilisateurs : prestation parfois floue, difficile d'accès, dont la réalisation apporte son lot de complexité, à tel point que les récipiendaires ne les utilisent pas toujours. A quoi faire attention pour offrir une "expérience" qui apportera du plaisir sans complications ? 

Il faut évidemment mieux choisir une expérience qui s'effectuera à une date précise (si bien sûr la personne est disponible) pour augmenter l'incitation à y aller. Si la date est fluctuante, il faut évidemment s'assurer que l'intervalle est assez large pour permettre de nombreuses possibilités. Autre erreur classique : choisir une expérience éloignée du domicile de la personne qui reçoit le cadeau. Il est ennuyeux d'offrir une expérience dans un institut de bien-être ou un grand restaurant à Paris si on habite loin de la capitale. Et dans l'idéal, il faudrait offrir une expérience dans un endroit où l'on est soi-même déjà allé pour éviter les mauvaises surprises. Et certaines activités n'ont un intérêt que si elles sont proposées pour deux personnes : offrir un cours de cuisine, activité fréquemment faite en couple, pour une personne seule peut être gênant...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires