En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La délinquance de jeunes venus pour la plupart du Maghreb explose à Paris

02.

COVID-19 : mais pourquoi le gouvernement est-il incapable de communiquer sur le véritable indicateur de gravité de l’épidémie ?

03.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

04.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

05.

Absence de mixité, prières… un club sportif aux pratiques troublantes

06.

Le risque d’une généralisation de l’épidémie à toute la France est pris très au sérieux par les chefs d’entreprise, mais pas par les Français. Alors pourquoi ?

07.

Alerte au rhume : la maladie la plus répandue avait mystérieusement disparu depuis le confinement. Elle revient et ça va tout compliquer avec le Covid-19

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

05.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

06.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

01.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

02.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

03.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

04.

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

ça vient d'être publié
Faune
La ministre de l'Ecologie annonce la fin des animaux sauvages dans les cirques itinérants et dans les parcs aquatiques
il y a 1 heure 41 min
décryptage > Santé
Evolution de la pandémie

COVID-19 : mais pourquoi le gouvernement est-il incapable de communiquer sur le véritable indicateur de gravité de l’épidémie ?

il y a 2 heures 35 min
décryptage > Société
Distanciation sociale

Bulle sociale ou cérémonies restreintes : petits conseils pour bien choisir ses proches sans se fâcher

il y a 2 heures 55 min
pépite vidéo > Economie
Mesures contre le virus
Bruno Le Maire évoque son expérience du Covid-19 : "Une fois qu'on y est passé, on voit les choses différemment"
il y a 3 heures 12 min
pépites > Société
Sécurité
La délinquance de jeunes venus pour la plupart du Maghreb explose à Paris
il y a 3 heures 59 min
Poison
Cueillette de champignons : ne pas faire confiance aux applications de reconnaissance sur téléphone mobile
il y a 4 heures 32 min
décryptage > Environnement
Quel sale temps

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

il y a 4 heures 50 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Le risque d’une généralisation de l’épidémie à toute la France est pris très au sérieux par les chefs d’entreprise, mais pas par les Français. Alors pourquoi ?

il y a 4 heures 56 min
pépite vidéo > Insolite
Spectateurs virtuels
Denver Broncos : les personnages de South Park s'invitent au stade pour les matches de NFL
il y a 18 heures 54 min
pépites > Défense
Chemin de la paix...
L'Arménie saisit d'urgence la Cour européenne des droits de l'homme après les tensions militaires avec l'Azerbaïdjan
il y a 20 heures 35 min
light > Science
Loin
Nouvelle découverte d'eau sur Mars : plusieurs lacs sur des milliers de km2
il y a 2 heures 9 min
pépites > Santé
Succès
Coronavirus : plus de 12 millions de téléchargements pour l'application britannique officielle de traçage
il y a 2 heures 41 min
décryptage > Economie
Compétitivité

Veut-on vraiment être compétitifs ?

il y a 3 heures 1 min
décryptage > Politique
Impact sur l'opinion

Des Français déboussolés et désemparés

il y a 3 heures 38 min
décryptage > Consommation
Craintes chez les consommateurs

Reconfinement non exclu : avec le recul, faut-il se jeter sur le papier toilettes au cas où ?

il y a 4 heures 9 min
décryptage > Politique
La France a-t-elle les moyens de ses ambitions (à lui)...?

Emmanuel Macron et les tentations dangereuses

il y a 4 heures 34 min
décryptage > International
Il y a mis du temps

Et Macron osa (enfin) nommer le Hezbollah

il y a 4 heures 52 min
décryptage > International
Grand silence à l’Est

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

il y a 5 heures 5 sec
light > Media
"En toute franchise"
Ségolène Royal va intervenir régulièrement sur le plateau de LCI dans le cadre d'un débat
il y a 19 heures 22 min
pépites > Politique
Candidature
Rachida Dati se confie dans la presse britannique sur son souhait de vouloir "gagner l'élection présidentielle de 2022"
il y a 21 heures 3 min
© Reuters
Dans le centre de Paris, le commissariat Central du 6ème arrondissement va fermer ses portes.
© Reuters
Dans le centre de Paris, le commissariat Central du 6ème arrondissement va fermer ses portes.
Et maintenant... Débrouillez-vous !

Vous appelez la police ? Ne quittez pas… Ah ! Désolé, il n’y a plus personne dans le centre de Paris !

Publié le 01 août 2014
Alors que la saison estivale est à son apogée de l'année et que les touristes se promènent dans le 6ème arrondissement de la capitale, la Préfecture de Police a annoncé fin juin que le commissariat déménagerait bientôt. Si les anciens locaux n'étaient pas en frais état, une rénovation aurait aussi bien fait l'affaire, d'autant que les 45 000 habitants ne pourront plus compter que sur une vingtaine de policiers.
Gilles Gaetner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste à l’Express pendant 25 ans, après être passé par Les Echos et Le Point, Gilles Gaetner est un spécialiste des affaires politico-financières. Il a consacré un ouvrage remarqué au président de la République, Les 100 jours de Macron (Fauves ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que la saison estivale est à son apogée de l'année et que les touristes se promènent dans le 6ème arrondissement de la capitale, la Préfecture de Police a annoncé fin juin que le commissariat déménagerait bientôt. Si les anciens locaux n'étaient pas en frais état, une rénovation aurait aussi bien fait l'affaire, d'autant que les 45 000 habitants ne pourront plus compter que sur une vingtaine de policiers.

D’ici la fin de l’année,  le commissariat Central du 6ème arrondissement fermera ses portes. Absurde. Surtout au moment où la sécurité reste au cœur des préoccupations des Parisiens. Les habitants du quartier et l’UNSA Police se mobilisent

Un serpent de mer depuis dix ans, cette fermeture du commissariat du 6ème arrondissement de Paris. Celui-là même qui jouxte la mairie et qui se trouve Place Saint- Sulpice. Mais cette fois, c’est décidé depuis la fin juin : ce commissariat central  qui compte 200 fonctionnaires va fermer. 180 d’entre eux vont rejoindre celui du 5ème arrondissement rue de la Montagne Sainte-Geneviève, tandis que 20 resteront dans les locaux de Saint -Sulpice, ravalés au rang  d’antenne de police ouverte 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Une gageure, car avec les congés –pour vacances ou maladie, un tel objectif ne pourra être tenu.

Désormais, on ne parlera plus du "6 ", mais du "56" ! D’ores et déjà, se profile, selon certaines rumeurs,  une fusion du 1er et du 2ème  et même du 3ème et du 4ème ! On dit même que certains commissariats de Seine-Saint-Denis sont appelés à se regrouper.

Pour vanter les mérites de la fusion du "5" et du "6",  la Préfecture de police  fait valoir que les deux commissariats ne sont distants l’un de l’autre que de 900 mètres… mais c’est pour préciser, à vol d’oiseau ! Sans doute, le préfet de Police a-t-il effectué ce trajet en hélicoptère ! Tout de même, dans ce quartier souvent embouteillé, très encombré surtout le samedi, sera-t-il bien judicieux, par exemple, de transporter d’un endroit à un autre, des gardés à vue, de surcroît menottés ? Certes, le 6ème arrondissement de Paris  n’est pas le plus touché par la délinquance dans la capitale, mais c’est oublier que c’est un quartier très touristique, surtout en été. Or, les 200 policiers travaillant dans le quartier ne sont pas de trop. Certes encore, ce commissariat de 400 mètres carrés se trouve à la limite de l’insalubrité, avec ses murs décrépis et ses plafonds qui prenaient l’eau… Sans doute eût- il été préférable d’y effectuer des travaux de rénovation. Eh bien, non ! Les pouvoirs publics ont préféré le transférer dans les locaux plus modernes du 5ème arrondissement. Sauf que la Préfecture de Police vient de découvrir qu’ils n’étaient pas aux normes : on a oublié de prévoir un escalier extérieur de secours obligatoire !

Dès que le projet de fermeture du 6ème a été évoqué, il y a quelques années, les syndicats de police avaient manifesté leur hostilité. Aujourd’hui, seule l’UNSA Police continue de monter au front. Soutenue par le président du comité de sauvegarde du "6", Dominique Getrey. Depuis des mois, ce consultant se bat sans relâche pour que cet arrondissement du Quartier Latin conserve son commissariat. Il n’est pas prêt de se démobiliser. A preuve, en septembre, il remettra une pétition au préfet de Police, à Anne Hidalgo, nouveau maire de Paris et à son collègue UMP de l’arrondissement, Jean-Pierre Lecoq qui a longtemps affiché une franche hostilité à ce projet de fermeture. Au secrétaire général de l’UNSA Police, Philippe Capon, qui dans une lettre du 13 décembre 2013, demandait  à l’édile quelle était sa position sur la baisse constante des effectifs au sein de la Police nationale, voilà ce qu’il répondait  le 9 janvier 2014 : "Je suis, pour ma part, très hostile à ce que le commissariat de la place Saint-Sulpice quitte les locaux de la mairie. J’ai eu l’occasion d’exprimer, tant au Préfet [de Police] qu’auprès de M. Méric, directeur des services de la Police nationale de l’agglomération parisienne, que ce commissariat demeure, d’autant plus qu’il ne donne pas lieu au paiement d’un loyer par la Préfecture de Police…" Depuis, Jean-Pierre Lecoq semble moins offensif. Une attitude que Dominique Getrey ne comprend pas, trouvant le maire aujourd’hui "très passif, résigné même."  Pourquoi un tel revirement ? Une certitude en tout cas : le bon sens n’est pas la chose la mieux partagée  par nos gouvernants. Ne se sont-ils pas aperçus que, bientôt, un quartier de Paris, comptant 45 000 habitants ne pourra compter que sur 20 policiers pour assurer sa sécurité ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 29/07/2014 - 23:59
À propos de dépenses inutiles...
30000 fonctionnaires territoriaux supplémentaires en 2013! Et pendant ce temps, les gauchistes suppriment nos commissariats les uns après les autres...cherchez l'erreur...socialiste! Nous les FN, considérons que ces dépenses supplémentaires sont inutiles et que les politiciens irresponsables qui cherchent désespérément à sauver leurs voix par clientélisme imbécile, seront responsables des violences et de l'insécurité consécutives à ces suppressions de commissariats!
Le gorille
- 29/07/2014 - 20:44
Ilotier
Tiens donc ! ...
Je croyais que la mission îlotier était à nouveau à l'ordre du jour... Un commissariat dans un arrondissement, cela ne relève-t-il pas du même principe ? Mieux, si Paris donne l'exemple, il suffira de quelques commissariat pour la France entière ! Une idée des concentrations successives : P L M à droite, T-N-L à gauche... Les alsaciens-lorrains resteront avec leur particularisme : ils sont pratiques, eux ! Avec leur voisinage, c'est normal.
assougoudrel
- 29/07/2014 - 19:45
Dans les autres capitales
du monde, la mission principale de la police est de protéger les touristes. Les voleurs ont un billard devant eux. Quelle honte!!!