En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce qui se passe vraiment lorsqu’un parfait inconnu devient un ami proche quasi instantanément

02.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

03.

Pour la France, la dette est magique, plus on en fait, plus on s’enrichit... alors pourquoi se priver ?

04.

Trump - Biden : un débat chaotique qui ne devrait pas changer les lignes

05.

La délinquance de jeunes venus pour la plupart du Maghreb explose à Paris

06.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

07.

Rébellion corporatiste des magistrats : il faut sauver le soldat Dupond-Moretti

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

La coupe est pleine. Insurrection ? Désobéissance ? Révolte ? Les PME et TPE ont-elles encore le choix ?

05.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

06.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

01.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

02.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

03.

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

Les écologistes ont oublié qu'il faut du vent pour faire tourner les éoliennes

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
light > Culture
Lecteurs orphelins
Quino, le dessinateur et scénariste argentin, créateur du personnage de "Mafalda", est mort à l'âge de 88 ans
il y a 1 heure 27 min
pépites > Justice
Mesures de restrictions
Covid-19 : la justice confirme la fermeture des bars et des restaurants à Aix-en-Provence et à Marseille
il y a 3 heures 46 min
pépites > Politique
Rapport
Soupçons de détournement de fonds publics : le conseil régional d'Ile-de-France visé par des perquisitions
il y a 4 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mon Cousin" de Jan Kounen : l’enfant terrible du cinéma français s’est amusé à "lifter" les codes des films de duos à la Francis Veber

il y a 6 heures 7 min
pépites > France
Affolement sur les réseaux sociaux
Détonation à Paris : un avion a franchi le mur du son
il y a 6 heures 37 min
light > Société
Croc Top
55% des Français se prononcent pour une interdiction des tee-shirts laissant apparaître le nombril dans les lycées
il y a 8 heures 14 min
décryptage > Politique
A voté

Oui, il faut abaisser à 16 ans l’âge du droit de vote

il y a 8 heures 48 min
décryptage > Société
Etincelles

Ce qui se passe vraiment lorsqu’un parfait inconnu devient un ami proche quasi instantanément

il y a 9 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
Démocrates Vs Républicains
Présidentielle américaine : retrouvez le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden
il y a 9 heures 39 min
décryptage > International
Course à la Maison Blanche

Trump - Biden : un débat chaotique qui ne devrait pas changer les lignes

il y a 9 heures 57 min
pépites > Défense
Guerre
L'Azerbaïdjan va combattre jusqu'au "retrait total" des Arméniens du Karabakh
il y a 3 heures 18 min
décryptage > Politique
CAMPAGNE ÉLECTORALE

LR intermittent : mais à quoi a donc joué Gérard Larcher pendant les sénatoriales ?

il y a 4 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Cabaret Louise" de Régis Vlachos : quand l'histoire de la révolutionnaire Louise Michel est revisitée, complètement décalée, avec des incursions en mai 1968 et avec les Gilets jaunes

il y a 5 heures 45 min
light > High-tech
Pas Perdu
Un système d'adresse gratuit pour localiser avec précision n'importe quel endroit dans le monde
il y a 6 heures 25 min
Bulles
Une marque de champagne propose un millésime 2010 bien que cette année-là soit considérée comme à oublier
il y a 7 heures 9 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

A la découverte des Emirats arabes unis

il y a 8 heures 15 min
light > Economie
Crise
Disney supprime 28.000 emplois sur 100.000 employés dans ses parcs aux USA
il y a 8 heures 54 min
décryptage > Science
Imagination

Bonne nuit les petits (cyborgs) : le MIT développe une technologie pour téléguider les rêves

il y a 9 heures 23 min
light > High-tech
Sécurité
Amazon One : un nouveau système de paiement en magasin, un scanner qui analyse votre main
il y a 9 heures 49 min
décryptage > Economie
Espoir

Les ménages américains ont connu un boom de leur pouvoir d’achat pendant les années 2010. Voilà les leçons que l’Europe pourrait en retenir

il y a 10 heures 23 min
info atlantico
© Reuters
L’ancien président a lancé à Patricia Simon : "Vous, vous êtes contaminée !"
© Reuters
L’ancien président a lancé à Patricia Simon : "Vous, vous êtes contaminée !"
Confidentiel

Les petites phrases assassines de Nicolas Sarkozy aux deux juges qui s’apprêtaient à le mettre en examen

Publié le 11 juillet 2014
Après quinze heures de garde à vue, Nicolas Sarkozy est conduit à deux heures du matin au cabinet de la juge Patricia Simon, assistée de Claire Thépaut, ancienne membre du Syndicat de la magistrature désormais connu pour son "Mur des cons". Malgré la fatigue, l'ancien chef de l’État ne manque pas de répondant.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après quinze heures de garde à vue, Nicolas Sarkozy est conduit à deux heures du matin au cabinet de la juge Patricia Simon, assistée de Claire Thépaut, ancienne membre du Syndicat de la magistrature désormais connu pour son "Mur des cons". Malgré la fatigue, l'ancien chef de l’État ne manque pas de répondant.

Il est un peu plus de deux heures du matin au Pôle financier à Paris, ce mercredi 2 juillet. Après quinze heures de garde à vue  hors norme, Nicolas Sarkozy accompagné de son  avocat Pierre Haïk, star du barreau, rompu aux dossiers politico-financiers – il fut le conseil de Michel Roussin entre autres –, arrive dans le cabinet de la juge Patricia Simon, au deuxième étage. C’est elle qui instruit en numéro un cette affaire de corruption active, trafic d’influence actif et recel de violation de secret professionnel. Aussi, c’est elle qui reçoit dans son cabinet l’ancien chef de l’Etat. A ses côtés, Claire Thépaut.

Lire également : Pourquoi la mise en examen de Nicolas Sarkozy était écrite depuis 20 ans, partie 1, et partie 2

Atmosphère polaire. Les deux magistrates étant  visiblement inquiètes d’une éventuelle déclaration liminaire de l’ancien chef de l’Etat. Elles ne se trompent pas. "Votre  juridiction, dit-il en substance à l’intention des deux juges, est partiale. L’une d’entre vous est Mme Thépaut, membre du Syndicat de la magistrature qui a participé au mur des cons et écrit qu’il ne fallait pas voter pour Nicolas Sarkozy au second tour de la présidentielle." Et ce dernier de prévenir qu’il ne parlerait pas aux  deux juges s’il était mis en examen. En revanche, s’il était placé sous le statut de témoin assisté, il parlerait… Les minutes s’égrènent. Patricia Simon réplique à Nicolas Sarkozy  qu’elle n’est pas concernée  par ses reproches… L’ancien président lui lance alors : "Vous, vous êtes contaminée !"

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 11/07/2014 - 19:49
Le gros nain était
déja mal vu au niveau international, mais, cette haine et cet acharnement jouent contre lui. Avec un tel Chef de l'Etat, la France fait figure de République bananière. Les moyens fournis au plus haut de l'Etat, aux ministères, sont faites pour le bon fonctionnement du pays et non pour essayer de faire tomber un ancien président de la République qui a toutes ses chances de succès. Un jour, Hollande sera à son tour devant la Justice, bien, qu'avant de partir, il fera tout pour détruire tout document compromettant. En attendant, son comportement le rend haïssable aux yeux des étrangers. On verra sa cote lors du défilé du 14 juillet.
Benvoyons
- 11/07/2014 - 18:39
Vous voyez que Caton ne s'occupe de Sarkozy , il vient avec
VallSS et Taubira d'augmenter le budget de la Justice de 6% pour 2014 et 2015.
Tout cela pour les Frais de Justice contre Sarkozy.
pitron67
- 11/07/2014 - 11:53
sarko
j'attendais plus de sarko pendant son quinquenat
je me rend compte maintenant qu'avec lui on était encore en première division
avec hollande en est en cfa
c'est le monsieur hulot des dirigeants europeens