En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

02.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

03.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

04.

Michel Onfray a contracté la Covid-19

05.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

06.

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

07.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

03.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 15 min 3 sec
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 36 min 59 sec
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 1 heure 40 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 2 heures 11 min
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 2 heures 36 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

il y a 2 heures 46 min
pépites > Politique
Disparition
Mort de l'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing à l’âge de 94 ans
il y a 11 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Voir le jour" de Marion Laine : si le quotidien du personnel hospitalier m’était conté…

il y a 16 heures 19 min
pépites > Société
L’amour aux temps du Coronavirus
Covid-19 : un Français sur trois serait sur un site de rencontres depuis le premier confinement
il y a 17 heures 2 min
pépites > Santé
« The Wuhan files »
La rédaction de CNN dévoile le contenu de documents chinois confidentiels qui révèlent les erreurs commises par la Chine lors de l’apparition du Covid-19
il y a 18 heures 34 min
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 29 min 2 sec
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 1 heure 3 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 2 heures 8 min
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 2 heures 17 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Manchester United - PSG : 1-3 Paris s'impose dans le théâtre des rêves et reprend la tête de son groupe

il y a 2 heures 38 min
décryptage > Politique
VGE

Valery Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

il y a 2 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mindhunter" de David Fincher : entretiens avec des tueurs en série

il y a 16 heures 14 sec
light > Culture
Monuments parisiens
Déconfinement : la Tour Eiffel va rouvrir dès le 16 décembre
il y a 16 heures 35 min
pépites > Santé
Endiguer la pandémie
Vaccin contre la Covid-19 : Boris Johnson attendra son tour
il y a 17 heures 31 min
light > Santé
Etat de santé
Michel Onfray a contracté la Covid-19
il y a 19 heures 47 min
quête et vacuité

Un sponsor nommé Central Intelligency Agency

Publié le 14 août 2011
Les bouddhistes de France reçoivent le Dalaï-Lama à Toulouse du 13 au 15 août qui serait supporté, depuis sa fuite de la Chine communiste, par les USA, à des fins d'agitation politique. Extraits de "Dalaï Lama, pas si zen", de Maxime Vivas, Max Milo (Juillet 2011)
Maxime Vivas
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Maxime Vivas est journaliste, coadministrateur du site d'information alternative legrandsoir.info.Il anime également une émission culturelle sur Radio Mon Païs et fut référent littéraire pour ATTAC-France.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les bouddhistes de France reçoivent le Dalaï-Lama à Toulouse du 13 au 15 août qui serait supporté, depuis sa fuite de la Chine communiste, par les USA, à des fins d'agitation politique. Extraits de "Dalaï Lama, pas si zen", de Maxime Vivas, Max Milo (Juillet 2011)

L e   Dalaï-Lama est également subventionné depuis des décennies par la CIA et par la NED, laquelle sponsorise des kyrielles d’organisations chargées d’ébranler la Chine, via le Tibet. Mais qu’est-ce que la NED ?

La centrale de renseignements et de subversion américaine ne peut subventionner directement des organisations ou programmes qui doivent paraître nationaux  et libres sous peine d’être discrédités. Elle doit donc, autant que possible, avoir recours à des relais comme la NED, qui n’est pas une agence privée, mais gouvernementale. Son argent provient du Département d’État, lequel est une branche de la présidence chargée de la politique étrangère, tout comme la CIA. Au Congrès, républicains et démocrates sont en phase pour ce qui concerne les activités de la CIA. Le gouvernement décide, les sénateurs (toutes tendances confondues) votent, des sociétés paravents encaissent et redistribuent : « La NED a été créée il y a quinze ans pour réaliser publiquement ce que la CIA a fait subrepticement durant des décennies. »

Le premier président de la NED, Carl Gershman, avouait en 1986 : « Il serait terrible pour les groupes démocratiques du monde entier d’être vus comme subventionnés par la CIA […] C’est parce que nous n’avons pas pu continuer à le faire que la fondation [la NED] a été créée. »  De son côté, Allen Weinstein, qui a travaillé à la rédaction des statuts de la NED en 1983, confiait au Washington Post, le 22 septembre 1991 : « Beaucoup de ce que nous faisons maintenant a été fait en secret par la CIA il y a vingt-cinq ans. » Au Nicaragua, pour intervenir sur les élections qui virent la défaite des sandinistes en février 1990, la CIA et la NED avaient mis en place un front dit civique (Via Civica). Au Venezuela, le budget de la NED a été multiplié par quatre dans les mois qui ont précédé le coup d’État d’avril 2002 contre le président Hugo Chavez. Après l’effondrement de l’Union soviétique, on a vu la NED s’agiter dans nombre de pays de l’Est où pouvait être mis en place un gouvernement hostile à la Russie et favorable à l’OTAN.

La plupart des figures historiques de la CIA ont siégé un jour ou l’autre au conseil d’administration ou à la direction de la NED, dont John Negroponte, nommé ensuite ambassadeur en Irak occupé, puis, de retour aux USA, big chief de tous les services de renseignements américains (à ce titre, c’est lui qui avait la charge de nommer le directeur de la CIA).  Le site Internet de la NED propose trois dossiers sur  son action en direction de la Chine : « China (Hong Kong) », « China (Tibet) », « China (Xinjiang) ». Sans parler de ses opérations secrètes (dont, par définition, nous ne savons rien), la CIA intervient au Tibet, via la NED, à travers pas moins de seize programmes multiples qu’elle subventionne ouvertement [...]

En de multiples occasions, la propagande états-unienne a démontré sa capacité à parler par antiphrase, à nommer « démocraties » les pires dictatures sanguinaires et à prôner la liberté en multipliant les prisons à travers le monde, de Bagram (Afghanistan) à Abou Ghraib (Irak), en passant par Guantanamo (Cuba) auxquelles il faut ajouter le nombre impressionnant de prisons aux États-Unis mêmes, et des « prisons flottantes » secrètes. Notons au passage que, selon une étude réalisée par le Centre international des études carcérales de l’université londonienne King’s College, « avec deux millions de détenus, soit sept cent quatorze prisonniers pour cent mille habitants, les États-Unis ont le taux d’incarcération le plus élevé du monde, devant la Russie et le Belarus ».

Mais revenons aux dollars. Depuis sa fuite de Chine, le dalaï-lama a bénéficié, en évitant de s’en vanter, de subventions de la CIA. De 1959 à 1972, cent quatre-vingt mille dollars lui ont été personnellement versés chaque année. Il a longtemps nié cette vérité. Mais les USA, auxquels l’on peut trouver bien des défauts, ont la qualité enviable de disposer de lois sur les déclassifications des documents comptables après un temps qui varie avec la nature de ces documents. En 1998, les documents ayant parlé, le « gouvernement » du dalaï-lama devait admettre ce qui était rendu public, se bornant à démentir que Sa Sainteté aurait profité « personnellement » de cet argent, tandis que son représentant à Washington déclarait n’être au courant ni de cette subvention, ni de son utilisation. Sur les liens entre la CIA et le dalaï-lama, il concéda cependant : « C’est un secret dévoilé, nous ne le contestons pas. » 

Ah ! qu’en termes admirables ces choses-là sont dites : nous avouons puisque tout le monde le sait ! Le dalaï-lama a également reçu un million sept cent mille dollars pour mener à bien ses activités politiques internationales. Par la suite, le même montant a été versé via la NED. Dans Le Monde diplomatique, Martine Bulard écrit : « […] le financement de l’organisation tibétaine par la CIA ne relève pas du fantasme des communistes chinois : dans les années soixante, l’agence américaine aurait versé un million sept cent mille dollars, et l’enquête du New York Times (“Dalai-lama group says it got money from CIA”, 2 octobre 1998) parle d’une subvention annuelle – modique, néanmoins significative – de cent  quatre-vingt mille dollars versée directement au leader religieux, qui a démenti. »

______________________________

Extraits de "Dalaï Lama, pas si zen", de Maxime Vivas, Max Milo (Juillet 2011)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
CIA, Dalaï Lama
Commentaires (24)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Tarouilan
- 16/08/2011 - 12:33
Dalaï-lama = sacrifice humain chamanique
>>>Le "Bouddhisme" au Tibet, n'est pas du tout ce que les adeptes-mononeurones-gagas......s'imaginent ....... c'est plutôt 10% de bouddhisme, en fait un verni de surface et 90% de Chamanisme Bon-po......avec le sacrifice humain et même le cannibalisme.....en bonne place.....http://ethnoarts.over-blog.com/article-rites-et-coutumes-tibetains-62032888.html
Tarouilan
- 16/08/2011 - 11:31
Le D.L. un pédo, comme tous les bonnets jaunes !
>De jeunes garçons tibétains ont été régulièrement enlevés à leurs familles et emmenés dans les monastères pour être formés comme moines. Une fois là, ils étaient internés à vie. Tashì-Tsering, un moine, rapporte quil était courant que des enfants de paysans soient sexuellement maltraités dans les monastères. Lui-même était une victime de viol répété à partir de lâge de neuf ans.
Thomas Bishop-Garnier
- 16/08/2011 - 09:16
Quand la Chine s'effondrera...
La situation interieure dans la Chine, sous occupation maoiste, est telle qu'il y a des manifestations et des revoltes permanentes dans tout le pays et pas uniquement au Tibet.

C'est aussi le cas dans le "territoire occupé" du Turkestan-oriental, qui fut une république libre pour les Ouighours turcophones.

La Chine ressemble de plus en plus à un "Empire eclaté", qui s'effondra inévitablement !