En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

04.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

05.

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

06.

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

07.

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

01.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

02.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

03.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

04.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

05.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

06.

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

ça vient d'être publié
pépites > International
Jeter l'éponge
Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un gouvernement et démissionne
il y a 38 min 9 sec
pépite vidéo > Insolite
Les joies du télétravail
Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence
il y a 1 heure 17 min
pépite vidéo > International
Tragédie
26 morts dans le crash d’un avion militaire en Ukraine
il y a 2 heures 43 min
pépites > Politique
Polémique
Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine
il y a 3 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 4 heures 54 min
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 8 heures 30 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 8 heures 41 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 8 heures 41 min
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 8 heures 43 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 8 heures 44 min
pépites > France
Enquête
Attaque à Paris : le suspect "assume son acte" et pensait attaquer Charlie Hebdo
il y a 1 heure 5 min
pépite vidéo > Politique
Pathétique
"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé
il y a 2 heures 29 min
light > Culture
Figure de la droite
L'écrivain et polémiste Denis Tillinac est décédé
il y a 3 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 4 heures 47 min
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 7 heures 9 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 8 heures 39 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 8 heures 41 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 8 heures 42 min
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 8 heures 44 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 8 heures 45 min
Football

PSG qatari : coup de folie ou coup de génie ?

Publié le 06 juin 2011
Le club du Paris Saint-Germain vient d'être racheté à 70% par un fond d'investissement qatari. A l'heure où les plus grands clubs de football de la planète traînent des dettes considérables, l'arrivée de ces nouveaux fans de foot peut-elle aider les clubs à retrouver une stabilité financière ?
Stéphane Thuillier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stéphane Thuillier est fondateur et directeur associé de Teamstadia, cabinet expert en construction de stades. Il enseigne le marketing du sport à HEC Paris.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le club du Paris Saint-Germain vient d'être racheté à 70% par un fond d'investissement qatari. A l'heure où les plus grands clubs de football de la planète traînent des dettes considérables, l'arrivée de ces nouveaux fans de foot peut-elle aider les clubs à retrouver une stabilité financière ?

Le fond Qatar Sport Investments (QSI), sera selon toute vraisemblance, le prochain actionnaire majoritaire du Paris Saint-Germain (à hauteur de 70%), pour environ 40 M€. On peut être tenté aussitôt de se ranger du côté des sceptiques pour voir dans cette acquisition le geste d’un investisseur aveuglé par sa passion ou son ambition politique.

Pourtant, si l’on prend soin de flairer l’air du temps et de porter un regard nouveau sur un écosystème du football actuellement en ébullition, on décèlera quelques indices qui peuvent nous mettre sur la piste d’un joli coup, plus que d’une folie passagère.

Un achat pas si déraisonnable que ça d’ailleurs car il valoriserait le club aux alentours de 60 – 70 M€, soit moins d’une année du chiffre d’affaires, en dessous des ratios usuellement constatés lors les rachats de clubs (entre 1 et 1,5 fois le CA annuel). Bien sûr, il y a les pertes d’exploitation à provisionner… Tout est donc là : quelle confiance avoir dans l’avenir et le modèle économique des clubs français et européens ?

Le système actuel n’a rien de vertueux, comme chacun sait.  La finale de la dernière Champions League était à coup sûr un match au sommet… avec 1,2 milliards d’euros de dettes sur la pelouse (800 M€ pour Manchester United, 400 M€ pour le Barça). Mais ce système est surtout arrivé « au bout du bout » : les banques exigent le remboursement de leurs dettes, les grands medias ne sont plus disposés à proposer aussi facilement les mêmes sommes aux détenteurs de droits TV et l’UEFA est fermement décidée, sous la houlette de Michel Platini, à instaurer son « fair play financier ».

Certains commencent donc à entrevoir l’émergence forcée d’un modèle plus sain, donc économiquement plus attractif, sur lequel ils sont désormais prêts à parier.

Dans le paysage européen, la France ne sera pas en reste, avec des recettes stades bientôt boostées par un parc renouvelé à l’occasion de l’Euro 2016, l’arrivée de nouveaux annonceurs dans la foulée des grands « naming partners » (comme MMA) et un vrai savoir-faire dans la formation des jeunes talents.

Mais au-delà des recettes, c’est surtout sur le volet « charges » qui devrait susciter l’attention des observateurs. A l’instar de leurs confrères du rugby, qui ont installé un système de plafonnement de la rémunération (salary cap) en 2009, les acteurs du football français commencent, par petites touches (projet de limitation des commissions dues aux agents), à s’attaquer à la question des salaires des joueurs. Ils savent qu’ils seront soutenus dans cette voie par l’UEFA … et par la pression financière qui s’exerce sur leurs concurrents européens.

Alors que son voisin dubaiote s’est jusqu’alors « contenté » d’investir massivement dans le sponsoring pour apposer sa marque à des évènements (Coupe du Monde de football ou de rugby), des clubs (Arsenal, PSG)  ou des stades (Emirates Stadium), l’Etat du Qatar opte pour une stratégie différente, ambitieuse, et entend se placer directement du côté des organisateurs (Coupe du Monde 2022) et des ayant-droits (les clubs) : un pari qui peut tout à fait s’avérer gagnant à moyen terme si le monde du football va jusqu’au bout de sa révolution.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires