En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
ça vient d'être publié
décryptage > Media
Le journalisme est un foutu métier

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ouf, l'Agence France Presse ne risque rien

il y a 7 heures 3 min
pépite vidéo > Politique
Enquête en cours
Jean Castex confirme qu'une attaque s'est produite "à proximité" des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 9 heures 24 min
pépites > France
Onzième arrondissement
Paris : attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo
il y a 11 heures 16 min
pépites > Santé
Politique
Le Premier ministre n'a pas téléchargé l'application «StopCovid» comme la quasi totalité des Français
il y a 13 heures 5 min
light > Economie
Economie
La Chine va lancer la version numérique de sa monnaie officielle le yuan
il y a 13 heures 39 min
décryptage > France
Faut voir

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

il y a 13 heures 59 min
pépites > Société
Politique
Louis Aliot maire RN de Perpignan protégé par trois gardes du corps
il y a 14 heures 14 min
décryptage > Société
Angoisse face au Covid-19

Petits conseils pour rester un parent serein quand la pandémie fait flamber votre stress

il y a 14 heures 52 min
light > Santé
Sport
Pas plus de 1.000 spectateurs par jour pour le tournoi de Roland Garros
il y a 15 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Comédies françaises" de Eric Reinhardt : un magnifique roman d’initiation, itinéraire d’un millénial gâté

il y a 1 jour 6 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la ballerine pousse quelques notes et quand on doit se replonger dans la dolce vita : c’est l’actualité automnale des montres
il y a 9 heures 14 min
Environnement
Pendant le confinement les oiseaux ont chanté de manière différente
il y a 11 heures 11 min
pépites > Politique
Justice
Le Rassemblement National face à un ex-salarié devant le tribunal de Nanterre
il y a 12 heures 37 min
décryptage > Société
Impact pour les entreprises

Un congé paternité à côté de la plaque ?

il y a 13 heures 24 min
décryptage > Politique
Mesures concrètes ?

Sauver la Seine-Saint-Denis, mission impossible ? Non... mais l’Etat n’est pas le "héros" qu’il pense être

il y a 13 heures 48 min
décryptage > High-tech
Plaque tournante des trafics

Arrestations massives sur le DarkWeb à travers la planète : coup d’arrêt... ou d’épée dans l’eau ?

il y a 14 heures 10 min
décryptage > Justice
Succession de Ruth Bader Ginsburg

Cour suprême : ce que la démocratie et l’état de droit américains doivent aussi aux juges conservateurs

il y a 14 heures 32 min
décryptage > Economie
Crise sanitaire

COVID-19 : et maintenant, quel impact économique ?

il y a 15 heures 40 min
light > Santé
Des propos "à l'emporte-pièce"
Olivier Véran répond à Nicolas Bedos suite à son appel sur l'arrêt du port du masque et des gestes barrières
il y a 1 jour 5 heures
pépites > Santé
Désengorger les SERVICES
Covid-19 : les Hôpitaux de Paris vont reporter 20% des opérations chirurgicales dès ce week-end
il y a 1 jour 8 heures
Vous êtes sur le point de signaler que le commentaire ci-dessous n'est pas conforme aux conditions d'Atlantico.fr.
lettre du soleil
- 19/02/2014 - 12:52
Outrance et caricature
Vous commencez bien, mais aux premières lignes vous en rajoutez dans l'outrance.
Vous savez que la grande partie du "déficit" du régime des intermittents est non pas dû aux "artistes" mais aux techniciens, ceux qui montent les plateaux et installent les éclairages, qu'ont-ils à voir avec faire ses gammes, apprendre son texte et participer aux répétitions, ce n'est pas dit dans vote billet, mais vous devez, journaliste et connaisseur, à quand commence le projet et le travail rémunéré: quand on met son pied sur le plateau le soir de la générale?
On ne devrait donc pas rémunérer au plutôt faire prendre en charge par l'assurance chômage le temps passé par employés de supermarchés à mettre en place dans les rayons, le temps passé des entreprises à faire des devis.
Les intermittentes ont besoin d'un régime spécifique, il faut comme pour la formation des salariés, qui pendant leur formation, ne sont pas pris en charge par l'UNEDIC, mais par un organisme spécifique alimenté par les employeurs et pas en charge par le régime UNEDIC des salariés du privé, voilà la bonne idée.
Êtes-vous si inquiet de votre régime avantageux que vous donne votre carte de journaliste que vous en rajoutiez