En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

02.

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

03.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

04.

La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus

05.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

06.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

07.

Île-de-France : hausse importante des cambriolages de pharmacies

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sublime royaume" de Yaa Gyasi : de la relation mère-fille entre science et spiritualité, un roman qui ne peut laisser indifférent

il y a 12 heures 9 min
pépites > Santé
IHU Mediterranée
Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine
il y a 13 heures 42 min
pépites > Politique
Nouvelles mesures
Jean Castex intensifie la lutte contre la haine en ligne avec le renforcement de la plateforme Pharos et de nouvelles sanctions
il y a 15 heures 58 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Les islamistes tuent ? Qu’à cela ne tienne, les autorités s’en prennent aux libertés publiques

il y a 19 heures 50 min
pépites > Politique
Séculier
Des ministres considèrent que plutôt que la défendre, l'Observatoire de la laïcité se concentre sur la lutte contre l'islamophobie avec des alliés pas toujours fréquentables
il y a 20 heures 21 min
Sécurité
Île-de-France : hausse importante des cambriolages de pharmacies
il y a 20 heures 59 min
décryptage > Sport
N'ayez plus honte d'être des petites natures…

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

il y a 21 heures 41 min
Pollution
La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus
il y a 22 heures 6 min
décryptage > Environnement
Effet bénéfique ?

Si vous pensez que la pollution des villes va décroître grâce au télétravail cet hiver, vous vous trompez

il y a 22 heures 40 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

La nouvelle bataille de France

il y a 22 heures 55 min
light > Politique
"Make America Great Again"
L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter au compte Twitter de Donald Trump en devinant son mot de passe
il y a 13 heures 7 min
pépites > Société
Extension
Congé paternité : l'Assemblée nationale vote le passage à 28 jours
il y a 14 heures 3 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand un gros œil surveille les minutes et quand le ricin tisse les bracelets : c’est l’actualité des montres
il y a 16 heures 54 min
décryptage > Santé
Mesures contre la Covid-19

Demi-confinement, demi-mesures et omnipotence de l’Etat : la soviétisation de la France

il y a 20 heures 13 min
pépite vidéo > Politique
Election américaine
Ultime débat : Joe Biden focalise ses attaques contre Donald Trump sur sa gestion du coronavirus
il y a 20 heures 58 min
pépites > Justice
Terrorisme
Des obstacles juridiques affaiblissent, voire paralysent, la lutte contre l’islamisme selon l’ancien secrétaire général du Conseil constitutionnel, Jean-Éric Schoettl
il y a 21 heures 15 min
décryptage > Santé
Stratégie contre la Covid-19

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

il y a 21 heures 59 min
décryptage > Santé
Inquiétudes face à la pandémie

Covid-19 : faut-il que les parents se testent lorsque leurs enfants ont (peut-être juste) un rhume ?

il y a 22 heures 19 min
pépites > Politique
Immigration
Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage
il y a 22 heures 42 min
décryptage > Politique
Un effort SVP

Monsieur le président, pourriez vous - de temps en temps au moins - dire "France" au lieu de "République" ?

il y a 23 heures 3 min
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
"Paris est magique"

Finale de la Ligue des champions : les Champs-Elysées seront réservés aux piétons et la sécurité sera renforcée pour le match PSG-Bayern Munich

Publié le 22 août 2020
Un dispositif de sécurité de 3000 policiers et gendarmes sera déployé afin de sécuriser les Champs-Elysées dimanche soir. Le match entre le PSG et le Bayern Munich suscite de nombreuses questions sur le respect des gestes barrières et d’éventuels troubles à l’ordre public.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un dispositif de sécurité de 3000 policiers et gendarmes sera déployé afin de sécuriser les Champs-Elysées dimanche soir. Le match entre le PSG et le Bayern Munich suscite de nombreuses questions sur le respect des gestes barrières et d’éventuels troubles à l’ordre public.

L'avenue des Champs-Elysées sera réservée aux piétons dimanche soir, ce 23 août, à l'occasion de la finale de la Ligue des champions entre le Bayern Munich et le Paris Saint-Germain, qui se déroule au Portugal. Cette précision a été dévoilée ce samedi par le préfet de police de Paris. Didier Lallement a détaillé le dispositif qui sera mis en place à Paris, autour des Champs-Elysées, le soir de la finale de la Ligue des champions. Les supporters parisiens devraient, comme lors du Nouvel An, se retrouver sur la plus belle avenue du monde pour vivre ce match et célébrer la victoire éventuelle. 5.000 supporters du Paris Saint-Germain assisteront aussi à la rencontre sur un écran géant depuis le stade du Parc des princes. 

Afin de "respecter la distanciation sociale", il n'y aura à partir de 21H00 "plus de circulation sur les Champs de manière à ce que les gens puissent remplir l'espace en respectant les règles", a déclaré Didier Lallement lors d'un point presse. Il a appelé les supporters à venir "à pied" sur l'avenue. Ce "dispositif" exceptionnel est en principe réservé aux soirées du 31 décembre.

Ce dispositif doit permettre également de faire respecter le port du masque. Le périmètre d'obligation de port du masque sera étendu à une large zone autour des Champs-Elysées et des contrôles seront effectués, a expliqué le préfet. A l’intérieur du périmètre, des points de prévention seront également installés "dans lesquels le ministère de l’Intérieur distribuera des masques aux concitoyens" qui les auraient oubliés.

Ce samedi matin, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a visité les salles de commandement de la préfecture de police de Paris. Le dispositif de sécurisation lui a aussi été présenté.

"Notre priorité est de garantir la sécurité sanitaire de nos concitoyens mais également de prévenir les atteintes intolérables à l'ordre public. Il y a 3.000 policiers et gendarmes qui sont mobilisés dimanche à la fois autour du parc des Princes, où il y a une retransmission, puis autour des Champs-Élysées", d’après les précisions de Gérald Darmanin.

Gérald Darmanin a indiqué que "deux heures après le match", "le rassemblement (serait) totalement interdit et les policiers et gendarmes feront l'évacuation des personnes".

Mardi, les célébrations liées à la qualification du Paris Saint-Germain en finale se sont par endroits transformées en scènes de violence marquées par des débordements. Des individus ont notamment attaqué un camion de CRS. Des pillages de magasins ont aussi été constatés. 36 personnes ont été placées en garde à vue. 

De nombreuses questions se posent également sur le retour des joueurs parisiens, ce lundi, avec le précieux trophée européen en cas de victoire. Comment la mairie de Paris et la préfecture de police pourront encadrer, organiser et garantir un protocole, des célébrations et une cérémonie officielle au cœur de la capitale en cette période de pandémie de Covid-19 ?  

Avant la pandémie de coronavirus, les célébrations sur les Champs-Elysées suite au sacre de l’équipe de France de football lors de la dernière Coupe du monde avaient déjà posé des problèmes et fait couler beaucoup d’encre, notamment avec la présence d’Alexandre Benalla et la polémique sur la vitesse du bus des joueurs sur la plus belle avenue du monde.   

Vu sur : Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires