En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"

06.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

07.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 2 min 53 sec
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 1 heure 58 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 3 heures 16 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 5 heures 22 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 5 heures 53 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 6 heures 34 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 7 heures 23 min
décryptage > Consommation
Crash

Energie : la plus grande chute de la demande depuis la crise des années 30 redéfinit les marchés

il y a 7 heures 49 min
décryptage > Economie
Automatisation

Post-pandémie : cette fois-ci, les robots pourraient vraiment remplacer de très nombreux emplois salariés

il y a 8 heures 12 min
light > Culture
Visites
Déconfinement : quels sont les musées français qui ont rouvert ?
il y a 1 jour 35 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 1 heure 7 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 2 heures 37 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 3 heures 55 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 5 heures 39 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 6 heures 8 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 6 heures 55 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 7 heures 47 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Guerre commerciale : Donald Trump argue du coronavirus pour relancer les hostilités avec Pékin

il y a 8 heures 54 sec
pépite vidéo > International
Add Oil
Hong Kong : les manifestations reprennent, cette fois contre un projet de loi sur la sécurité imposé par la Chine
il y a 1 jour 3 min
pépites > Economie
Puits sans fond
La dette française dépassera "très certainement" 115% du PIB en fin d'année
il y a 1 jour 1 heure
© STR / AFP
© STR / AFP
Immense émotion

Chine : des parents retrouvent enfin leur fils, enlevé dans un hôtel il y a 32 ans

Publié le 20 mai 2020
Un couple de nationalité chinoise, Mao Zhenjing et Li Jingzhi, dont le fils, Mao Yin, avait été enlevé dans un hôtel en 1988, vient enfin de retrouver cet enfant après 32 ans, selon des informations de la BBC.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un couple de nationalité chinoise, Mao Zhenjing et Li Jingzhi, dont le fils, Mao Yin, avait été enlevé dans un hôtel en 1988, vient enfin de retrouver cet enfant après 32 ans, selon des informations de la BBC.

De magnifiques retrouvailles viennent d’être célébrées en Chine. Un couple, Mao Zhenjing et Li Jingzhi, viennent de retrouver leur fils. Leur garçon avait été enlevé dans un hôtel il y a 32 ans, selon des informations de la BBC. Mao Yin a été rapté à l'âge de deux ans, alors que son père s'était arrêté pour lui apporter de l'eau sur le chemin du retour de la crèche dans la ville de Xian, au sein de la province du Shaanxi, le 17 octobre 1988. Ses parents l'ont cherché inlassablement dans tout le pays pendant toutes ces années. Sa mère a notamment distribué plus de 100.000  avis de recherche et affiches. Sa mère a même décidé de quitter son emploi pour pouvoir continuer les recherches.  En 2007, Mme Li a commencé à faire du bénévolat avec une association appelée "Baby Come Back Home", afin d’aider d'autres parents à rechercher leurs enfants disparus. Selon les médias chinois, elle a aidé à réunir 29 enfants avec leurs familles, alors que son propre fils était toujours porté disparu. Elle a l'intention de continuer à travailler avec le groupe.

D’après des précisions de la BBC, la famille a été réunie, pour la toute première fois depuis l'enlèvement il y a 32 ans, ce lundi à l’occasion d'une conférence de presse, organisée en partenariat avec les autorités locales et la police. Mao Yin, leur fils, est maintenant âgé de 34 ans. Il souhaite dorénavant passer du temps avec ses parents.

"Je voudrais remercier les dizaines de milliers de personnes qui nous ont aidés", a déclaré Li Jingzhi, la mère du garçon.

Selon les médias, la police a reçu une information au sujet d'un homme de la province du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine - à environ 1000 km de Xian, qui avait adopté un bébé bien des années plus tôt.

La police a ainsi pu remonter cette piste et retrouver l’enfant adopté, un homme âgé maintenant de 34 ans. Un test ADN a été effectué pour voir s'il était apparenté à Mao Zhenjing et Li Jingzhi. Le test s’est avéré positif. Il s’agit bel et bien de leur fils, enlevé il y a 32 ans. 

Mao Yin - qui avait été renommé Gu Ningning - dirige maintenant une entreprise de décoration intérieure. 

Selon des informations de la BBC et d’après les précisions de la police, il avait été vendu à un couple sans enfants pour 6.000 yuans (690 £, 840 $ en équivalence moderne) juste après son enlèvement.

Mme Li a appris la merveilleuse nouvelle que son fils avait enfin été retrouvé vivant et identifié, le 10 mai dernier, jour de la Fête des mères en Chine. 

L'enquête sur les circonstances de la disparition de 1988 est toujours en cours. Les autorités n'ont pas divulgué d'informations sur le couple qui a élevé Mao Yin non plus. L'enlèvement et le trafic de bébés sont un problème récurrent en Chine depuis des décennies.

En 2009, le ministère chinois de la Sécurité publique a mis en place une base de données ADN qui a depuis permis de retrouver plus de 6.000 enfants disparus. Depuis mai 2016, le ministère chinois de la Sécurité publique a lancé un système appelé "Réunion", qui, en juin 2019, avait permis à plus de 4.000 enfants de retrouver leur famille, selon des chiffres dévoilés par la BBC.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires