En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© MARTIN BUREAU / AFP
Prise de conscience

Le violentomètre, nouvel outil pour aider les femmes à mesurer les violences conjugales

Publié le 09 juillet 2019
Une règle colorée est censée aider les femmes à différencier les degrés de violences avec leur conjoint.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une règle colorée est censée aider les femmes à différencier les degrés de violences avec leur conjoint.

"Profite" en vert, "Vigilance, dis stop" en orange ou encore "Protège-toi, demande de l'aide" en rouge… Il s'agit des trois paliers capables de repérer le niveau de violences conjugales que subit une femme. Ce thermomètre de la violence nommé "violentomètre" énumère un certain nombre de situations auquel une femme peut être confrontée ; en vert, "ta relation est saine quand il… respecte tes décisions et tes goûts, a confiance en toi, est content quand tu te sens épanouie…" ; en orange, selon le violentomètre, il y a de violence quand par exemple un conjoint… "se moque de toi en public", "est jaloux en permanence", "fouille tes textos, mails, applis", "insiste pour que tu envoies des photos intimes"… ; en rouge, les situations sont logiquement pires, les femmes seraient en danger quand l'homme "te traite de folle quand tu lui fais des reproches", menace de se suicider pour toi", "t'oblige à regarder des films pornos" ou encore "t'oblige à avoir des relations sexuelles".

Cette mesure a été créée en Amérique latine et reprise par la Mairie de Paris. Elle vise précisément les jeunes filles voire adolescentes qui sont deux fois plus touchées par ces violences selon l'enquête nationale sur les violences faites aux femmes en France (Enveff) datant de 2000. Selon le Centre Hubertine Auclert, les jeunes femmes ne sauraient pas identifier les violences : "Certaines ont tendance à les minimiser, à considérer la jalousie et la possessivité comme des preuves d'amour" explique la directrice. Plus l'intervention se fait jeune, moins les violences seraient susceptibles de s'installer et de perdurer dans un couple.

Vu sur : Le Parisien
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

06.

Rentrée sous pression : pourquoi la mi-mandat pourrait être fatale pour l’unité de la LREM

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Le look bourgeois existe-t-il encore vraiment ?

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 09/07/2019 - 17:07
Violence
Il n'y a pas là de violences mais juste des comportements désagréables qui devraient les inciter à voir ailleurs. De quelle couleur devient la règle quand elle prennent quelques baffes ou pire?