En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© CHRISTOPHE GATEAU / DPA / AFP
Enquête

Les premiers éléments dévoilés sur le mystère des meurtres à l'arbalète en Allemagne

Publié le 14 mai 2019
Cinq corps ont été retrouvés en Allemagne à Passau et à Wittingen. Trois personnes ont été tuées par des carreaux d'arbalète. Selon les premiers éléments de l'enquête, les victimes étaient fascinées par l'univers médiéval, l'alchimie et l'ésotérisme.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cinq corps ont été retrouvés en Allemagne à Passau et à Wittingen. Trois personnes ont été tuées par des carreaux d'arbalète. Selon les premiers éléments de l'enquête, les victimes étaient fascinées par l'univers médiéval, l'alchimie et l'ésotérisme.

La police allemande tente de résoudre une enquête sur la mort de cinq personnes. Certains étaient criblés de carreaux d'arbalète. Les corps ont été découverts en deux temps, en Allemagne, ce samedi 11 mai et le lundi 13. Les victimes étaient fascinées par l'alchimie, l'ésotérisme et l'imagerie et les armes médiévales, selon différents médias.

Les corps percés de carreaux d'arbalète de trois Allemands ont été découverts ce samedi. Un homme de 53 ans et deux femmes de 30 et 33 ans. Ils ont été retrouvés dans la chambre d'une auberge à Passau en Bavière. 

L'homme, retrouvé avec une flèche d'arbalète dans le cœur et plusieurs dans le crâne, a été identifiée comme Torsten W. Il tenait une boutique médiévale à Hachenburg en Rhénanie-Palatinat. Il vendait notamment des poignards et des épées du Moyen Age. D'après les récentes révélations, il organisait des tournois de combats à l'épée et arborait des tatouages avec des symboles liés à l'alchimie. 

Selon le quotidien Bild, toutes les victimes étaient membres d'une ligue de tournois de chevaliers.    

Les résultats des autopsies ont été communiqués ce mardi matin. Deux de trois victimes ont été tuées d'un carreau dans le cœur (Torsten W., 53 ans et Kerstin E., 33 ans). Ils étaient tous les deux allongés sur un lit, main dans la main. Les testaments des victimes ont été découverts dans la chambre de l'auberge. 

Les autres carreaux auraient été tirés post mortem. Le scénario le plus probable est que la troisième victime, une femme de 30 ans, Farina C., soit l'auteure. Elle se serait ensuite suicidée en se tirant un carreau d'arbalète dans le cou.  

Selon le parquet de Passau, les trois personnes auraient acheté les arbalètes en Autriche. Une femme de chambre a découvert les trois premiers corps samedi. Les corps de deux autres femmes d'une trentaine d'années ont ensuite été retrouvés par les policiers au domicile de la femme qui se serait suicidée, Farina C., à Wittingen, en Basse-Saxe. Selon des informations de la presse locale, l'une des deux femmes serait la sœur de la femme de 30 ans de Passau. Les corps ont été découverts à Wittingen grâce à la vigilance des voisins ayant remarqué une étrange odeur et que le courrier débordait dans la boîte aux lettres. 

Les enquêteurs vont poursuivre leurs investigations afin de découvrir d'éventuels nouveaux liens entre les principaux protagonistes et pour tenter de comprendre les raisons de ce passage à l'acte.

Vu sur : BBC et Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

03.

Dépenses publiques : Emmanuel Macron s’est-il définitivement converti au chiraquo-hollandisme ?

04.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

05.

Implants cérébraux : se dirige-t-on vers un accroissement des inégalités sans précédent dans l’histoire de l’humanité ?

06.

Vous croyez que l'Algérie a gagné par 1:0 ? Erreur : le score final est de 3:0 !

07.

Risque terroriste : British Airways et la Lufthansa suspendent des vols vers l'Egypte

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

05.

François de Rugy a démissionné

06.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires