En direct
Best of
Best Of
En direct
© John MACDOUGALL / AFP
Nein nein nein!
L'acteur Bruno Ganz (qui jouait Adolf Hitler dans "La Chute") est décédé
Publié le 16 février 2019
L’acteur suisse est décédé d’un cancer à l’âge de 77 ans.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’acteur suisse est décédé d’un cancer à l’âge de 77 ans.

Le cinéma germanophone perd l'un de ses plus illustres représentants. L'acteur suisse Bruno Ganz est décédé d’un cancer chez lui à Zurich, à l’âge de 77 ans, a indiqué son manager au journal allemand Frankfurter Allgemeinen Zeitung. 

Parmi ses principaux rôles au cinéma, il a joué l'ange Damiel dans Les Ailes du désir de Wim Wenders, le Pr Stanciulescu dans L'Homme sans âge de Francis Ford Coppola et surtout Adolf Hitler dans La Chute, rôle qui a assuré sa notoriété à l'international en 2004.

Né le 22 mars 1941, d'un père suisse exerçant la profession de mécanicien et d'une mère originaire d'Italie du Nord, Bruno Ganz a entamé sa carrière artistique au théâtre en 1961, avant de s’orienter vers le cinéma. Il a été, de 1996 à 2019, le dépositaire de l'anneau d'Iffland, désignant l'acteur de théâtre de langue allemande le plus renommé. Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur en 2007.

A l’été 2018, il avait dû annuler sa participation au Festival de Salzbourg, où il devait jouer le narrateur dans La Flûte enchantée de Mozart, pour raisons médicales.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
bruno ganz, la chute
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
La France va devenir la première puissance mondiale en moins de 5 ans
05.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
07.
Les dessous de la superpuissance américaine : les États-Unis, ce pays si familier que nous connaissons pourtant mal
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
04.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires