En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Reuters
Obsolète
Arrêtez d'utiliser Internet Explorer : c'est un ingénieur de Microsoft qui vous le dit
Publié le 10 février 2019
Un des responsables de la cybersécurité de Microsoft a publié une note de blog dans laquelle il conseille d'utiliser un navigateur plus récent.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un des responsables de la cybersécurité de Microsoft a publié une note de blog dans laquelle il conseille d'utiliser un navigateur plus récent.

Si la part de marché du navigateur Internet Explorer s'est effondrée depuis le début des années 2000, passant de 90% à 5% du traffic Internet mondial, il reste encore des utilisateurs qui utilisent ce navigateur obsolète, en particulier des entreprises n'ayant pas mis à jour leur système informatique depuis des années.

C'est un vrai problème, explique Chris Jackson, un des responsables de la cybersécurité de Microsoft. Sur un forum de l'entreprise, il a publié mercredi un article intitulé "les dangers de l'utilisation d'Internet Explorer comme navigateur par défaut". Il s'adresse tout particulièrement aux entreprises et structures de santé qui utilisent Internet Explorer et explique avoir reçu une demande récente d'un hôpital voulant que l'ensemble de ses services passent par ce navigateur. En effet, une entreprise peut utiliser ce vieux navigateur si ses outils web ont été conçus pour celui-ci et ne sont pas compatibles avec les navigateurs actuels.

Or, Internet Explorer est dépassé, rappelle-t-il. Les navigateurs Chrome ou Firefox, qui dominent le marché, sont plus sûrs. De même que le navigateur actuel de Microsoft, Edge. Internet Explorer ne prend "pas en charge les nouvelles normes Web et, bien que de nombreux sites fonctionnent correctement, les développeurs ne font généralement pas de tests pour Internet Explorer de nos jours. Ils testent sur les navigateurs modernes", explique-t-il.

Pour lui, continuer à utiliser Internet Explorer correspond à une "dette technique" : cela peut faire gagner du temps ou de l’argent sur le moment, mais finit généralement par en faire perdre plus tard, et augmente le risque de bugs et de coûts sur le moyen et long terme.

Vu sur : Numerama
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Emmanuel et Brigitte Macron profitent d'un bain de foule au Touquet
03.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
04.
Les effroyables supplices infligés à Ravaillac, l’assassin du "bon roi" Henri IV
05.
1er Mai : les Gilets jaunes se préparent pour l'"acte ultime"
06.
Sri Lanka : une opération de Daesh dans le cadre de son plan de "vengeance pour le Levant"?
07.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
04.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
05.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
06.
Faut-il craindre l'opération "Revanche pour le Sham" de l'EI
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires