En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Lunohod
Mettre le pays entre de bonnes pattes
Un chat candidat aux élections législatives en Moldavie
Publié le 09 février 2019
Le chat Lunohod s'est porté candidat aux élections du 24 février prochain en signe de protestation contre la médiocrité du débat politique en Moldavie.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le chat Lunohod s'est porté candidat aux élections du 24 février prochain en signe de protestation contre la médiocrité du débat politique en Moldavie.

Du repos, des jeux, et du bonheur : voici les promesses de Lunohod, candidat à la députation lors des prochaines élections législatives moldaves, qui se tiendront le 24 février. Si l'accent mis sur le jeu est étonnant, c'est tout simplement parce que ce candidat est... un chat. Son slogan : "reprendre le pays en pattes !"

Candidat dans toutes les circonscriptions du pays, sur sa propre liste, Lunohod (qui tient son nom d'un ancien programme spatial soviétique) a dévoilé son programme, qui vise à améliorer la situation des humains et des chats dans le pays, avec notamment l'introduction dans la loi d'une sieste de deux heures après le déjeuner, de l'amélioration des infrastructures dans les parcs de Moldavie, mais aussi la distribution de produits alimentaires pour les familles possédant un chat. Lunohod assure aussi avoir signé un accord avec Angela Merkel pour l'accueil de "30.000 chats réfugiés" en Moldavie et promet d'améliorer les relations entre humains et chats. Sur sa page Facebook, de nombreux chats du monde entier lui ont déjà apporté leur soutien.

Derrière ce programme utopique se cache une critique de la vie politique moldave. Porte-parole de Lunohod, Christian Saul explique que le félin "est candidat car la vie politique moldave s'est dégradée. Les politiciens sont déconnectés des problèmes du peuple. Le fossé entre les politiciens et les citoyens s'est creusé. Luno veut montrer qu'un chat peut être plus populaire qu'un homme politique et que ses promesses sont plus réalistes que celles des partis traditionnels". Pour le porte-parole, "les gens sont si déçus qu'ils sont prêts à croire le chat".

Ce n'est pas la première fois qu'un chat se lance en politique. Citons notamment le cas de Stubbs, qui a été maire de la petite localité alaskienne de Talkeetna de 1997 jusqu'à sa mort en 2017. 20 ans durant lesquels les habitants étaient très satisfaits du maire de leur village car il "n'augmentait pas les impôts et ne se mêlait pas du commerce".

 

Vu sur : Newsmaker.md
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
04.
Maltraitance dans les Ehpad : pourquoi des formations des personnels soignants peuvent faire une grande différence pour les personnes âgées
05.
14 tonnes d’aide humanitaire française pour le Venezuela confisquées à Caracas par la Garde nationale
06.
Un officier de renseignement de l'US Air Force trahit au profit de l’Iran : quand la réalité dépasse la fiction
07.
La métamorphose déroutante et préoccupante du paysage médiatique
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
06.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires